7 traitements naturels contre les verrues

traitement naturel des verrues

La verrue cutanée fait partie des problèmes de peau les plus récurrents, surtout chez les enfants en âge d’aller à l’école. Si cette excroissance de la peau se révèle le plus souvent bénigne, elle peut vite se transformer en gêne, surtout lorsqu’il s’agit d’une verrue plantaire. Alors, comment vous débarrasser de ces tumeurs épidermiques ? Il existe des traitements naturels et remèdes de grand-mère pour venir à bout des verrues. Découvrez toutes nos astuces pour dire adieu à cette infection cutanée sans aller consulter un dermatologue.

Qu’est-ce qu’une verrue ?

La verrue cutanée peut revêtir différents aspects suivant sa localisation sur le corps. Il s’agit d’une infection cutanée bénigne et peu contagieuse. Néanmoins, certaines verrues peuvent représenter un danger pour la santé.

Cette tumeur épidermique se déclare suite à la présence du papillomavirus HPV situé à la surface de la peau. Le plus souvent, elle affecte les enfants scolarisés et les jeunes adultes, et disparait environ deux ans après son apparition.

Les verrues, appelées également papillomes viraux, sont des lésions correspondant à des excroissances de peau. On distingue différents types de verrues suivant leur aspect, leur présence sur le corps et le type de virus responsable. Les verrues vulgaires, plantaires, filiformes, planes et les végétations vénériennes (« crêtes de coq ») font partie des principales.

Comment l’attrape-t-on ?

La responsabilité du papillomavirus est bien établie dans la survenue des verrues. En revanche, les mécanismes de développement des verrues cutanées ne sont pas encore bien compris.

Un terrain génétique est évoqué pour expliquer la survenue des lésions. Le stress peut également jouer un rôle dans l’apparition de cette maladie de peau.

D’autre part, la transmission s’avère favorisée par des microtraumatismes au niveau des mains et genoux, par l’humidité, ainsi que par la fréquentation des piscines et des terrains de sport (verrues plantaires).

Ensuite, la période d’incubation varie de quelques semaines à quelques mois. La transmission peut s’effectuer de manière directe ou indirecte via un échange de chaussures, par exemple.

Quels sont les traitements naturels contre les verrues ?

Le thuya

Cette plante possède une action dissolvante et antivirale. Elle s’utilise sur toutes les verrues, quelle que soit leur localisation.

Le thuya s’utilise sous forme de teinture-mère, et par voie locale. A l’aide d’un coton-tige, déposez une goutte de teinture-mère de thuya sur la lésion. L’opération peut être effectuée deux fois dans une journée, jusqu’à disparition de la verrue.

Attention, ce remède naturel est contre-indiqué chez la femme enceinte et allaitante, ainsi que chez l’enfant de moins de quatre ans.

Les huiles essentielles

Les Huiles essentielles s’utilisent pour tous les types de verrues. Utilisez des huiles essentielles de citronnelle contenant des aldéhydes tels que le citral. Il s’agit d’un principal actif avec effet antiviral.

D’autre part, l’huile essentielle de gaulthérie possède également un effet anti-inflammatoire.

Pour une action complète, associez ces deux HE en appliquant deux gouttes de chacune d’elles sur la verrue.

A noter, la gaulthérie est à éviter chez la femme enceinte, allaitante et l’enfant de moins de 30 mois en cas d’allergie potentielle à l’aspirine. D’autre part, l’odeur forte peut être incommodante.

Le froid

Le froid se révèle efficace pour les verrues plantaires, des pieds et des mains. En fait, le froid intense va brûler la verrue et causer sa disparition.

Utilisez des flacons aérosols sous pression achetés en pharmacie. Grâce à un embout sur la verrue, vous appliquerez un mélange à -50°, pendant quelques secondes. Le geste peut être répété deux semaines plus tard si la lésion n’a pas totalement disparu.

A savoir, une douleur peut apparaître dans les heures suivantes. Enfin, il existe plusieurs contre-indications. Cette méthode ne doit pas être utilisée chez la femme enceinte et allaitante, ainsi que chez l’enfant de moins de 4 ans. Les personnes possédant des verrues sur des grains de beauté ou atteintes de diabète, ou de troubles circulatoires éviteront également ce remède.

Le sparadrap

Pour venir à bout d’une tumeur cutanée, prenez un bout de sparadrap et enroulez-le autour de la verrue afin de l’étouffer. Le sparadrap sera laissé sur la peau pendant une semaine entière. La verrue finira par se décoller de la peau et tomber. L’opération peut être renouvelée autant que possible jusqu’à la disparition de l’excroissance.

Cette technique assez surprenante mérite d’être essayée avant le recours à des traitements médicamenteux.

La chélidoine, une plante contre les verrues

Son nom ne vous dit sûrement rien. Et pourtant, cette plante qui pousse à l’état sauvage est reconnue pour lutter contre les verrues. D’ailleurs, elle est surnommée « herbe à verrues ».

Cassez une tige en deux pour faire apparaître son suc orangé. Appliquez-le bien frais sur la lésion autant de fois que possible jusqu’à élimination totale de la verrue. Veillez à ne jamais ingérer de chélidoine en raison de sa toxicité. En revanche, vous pouvez appliquer des compresses de chélidoine directement sur les excroissances.

Sachez que le jus de pissenlit se révèle également efficace contre les verrues.

L’ail

L’ail peut être utilisé à petites doses pour combattre une verrue plantaire. Appliquez une pâte d’ail cru haché ou écrasé sur votre tumeur. A noter, il est possible d’ajouter un peu d’huile. Couvrez ensuite avec un pansement adhésif et laissez agir toute la nuit. Le lendemain matin, rincez abondamment et nettoyez votre verrue en utilisant un savon doux. Dans la journée, appliquez de nouveau un pansement adhésif pour recouvrir la verrue.

L’opération est renouvelable jusqu’à décollement total de la lésion.

Le vinaigre de cidre

Il fait partie des remèdes naturels les plus efficaces contre les verrues. Trempez un bout de coton dans le vinaigre de cidre. Puis, appliquez-le sur la verrue avant de la recouvrir avec un pansement adhésif. La méthode peut être répétée deux fois par jour.

Faut-il enlever les verrues en les grattant ?

De manière générale, n’agressez jamais vos verrues. Si vous grattez une excroissance, elle se mettra à saigner et vous risquerez l’infection, surtout si elle est dure.

En cas de verrue récalcitrante à tous les remèdes naturels, consultez un dermatologue. D’autre part, si vous avez des lésions sur les organes génitaux, consultez directement pour écarter tout risque de cancer.

Emilie Cartier
Rédactrice web freelance, Émilie se passionne pour les sujets du quotidien (santé, finance...) et les astuces qui facilitent la vie de tous les jours. Elle aime écrire des publications utiles et informatives, une activité à laquelle elle peut se livrer grâce à Expertpublic.