La couperose : les traitements naturels

couperose traitement naturel

La couperose, appelée aussi rosacée ou acné rosacée, se caractérise par des rougeurs inesthétiques au niveau du visage. Et cette maladie de la peau, souvent invalidante, touche principalement les femmes au teint clair. Heureusement, il existe des remèdes naturels pour en venir à bout et retrouver une belle peau. Découvrez toutes les solutions pour ne plus souffrir de couperose au quotidien. Et ce, avant d’avoir recours à un antibiotique ou à la chirurgie.

Qu’est-ce que la couperose ?

La couperose est une maladie de peau qui affecte les petits vaisseaux sanguins. Particulièrement disgracieuse, la couperose affecte le visage, ce qui représente très souvent une gêne pour la personne qui en souffre.

D’autre part, l’affection est évolutive et chronique. Elle concerne environ 3% de la population adulte, et surtout les femmes de 40/50 ans, au teint clair et aux yeux bleus. Chez les hommes, la maladie de peau apparait plutôt après 50 ans.

Les symptômes

En fonction du stade de la maladie, des signes s’avèrent bien visibles :

  • stade 1 : rougeurs intenses pendant 5 minutes au niveau des pommettes et du nez, sensation de chaleur, impression que la peau brûle ou picote ;
  • stade 2 : érythrose, vaisseaux sanguins apparents, couperose sur les joues, les ailes du nez ainsi que sur les pommettes ;
  • stade 3 : boutons inesthétiques rouges, éventuellement à tête blanche, desquamation ;
  • stade 4 : œdème qui persiste, peau épaissie avec boursouflure au nez, menton et front.

A savoir : la progression de la maladie varie en fonction de la personne atteinte. Dans certains cas, on observe de la couperose dans les yeux sous forme de conjonctivite, blépharite (inflammation des paupières) ou kératite (inflammation de la cornée). Lorsque la pathologie atteint les yeux, on observe un certain nombre de symptômes : larmoiement des yeux, rougeur et gonflement des paupières, sécheresse oculaire, problème de vision brouillée, sensation de corps étranger dans l’œil… En présence de ces signes, consultez votre médecin généraliste ainsi qu’un ophtalmologue.

Les causes

Il faut savoir que l’origine de la couperose reste inconnue. Toutefois, plusieurs causes sont envisagées à la lumière des études réalisées :

  • la génétique ;
  • l’environnement ;
  • une réaction anormale des vaisseaux sanguins à la chaleur ;
  • la présence d’un acarien appelé Demodex sur la peau du visage.

D’autre part, il existe des facteurs favorisants :

  • le soleil et le vent ;
  • des températures glaciales ou caniculaires ;
  • un exercice physique très intense ;
  • la fièvre ;
  • un état de stress ou une émotion très forte ;
  • les bains ou douches à l’eau très chaude ;
  • les boissons chaudes et l’alcool ;
  • les épices ;
  • les cosmétiques avec de l’alcool dans leur composition ;
  • des médicaments (corticoïdes, anti-hypertenseurs) ;
  • une gastrite ou hernie diaphragmatique ;
  • des facteurs neuropsychiques ou hormonaux.

Les traitements naturels de la couperose

Si vous souffrez de couperose, votre généraliste vous prescrira un traitement antibiotique. Et lorsqu’il s’agit d’une forme sévère de rosacée, un acte chirurgical peut être envisagé.

Mais avant de recourir à ces solutions, sachez qu’il y a des remèdes totalement naturels pour se débarrasser de cette maladie de peau.

Soin de la peau

Prendre soin de la peau de son visage reste la première chose à faire en cas de couperose. Nettoyez-la délicatement avec des lotions et laits très doux. Et côté crème hydratante, optez pour un soin non gras.

En règle générale, vous devez absolument éviter les cosmétiques gras et ceux qui contiennent des ingrédients agressifs comme les acides de fruits, le rétinol, la vitamine A ou C.

D’autre part, il s’avère utile de bannir quelques gestes beauté en cas de rosacée. Oubliez donc le gommage, le peeling ou les masques.

Soin oculaire en cas d’atteinte des yeux

Si la couperose a atteint les yeux, il est primordial de respecter une bonne hygiène oculaire. Appliquez des compresses tièdes sur vos yeux pendant dix minutes tous les jours. Et massez les paupières régulièrement.

Vous devez aussi rincer et nettoyer les yeux à l’aide d’un sérum physiologique. Enfin, si vous souffrez aussi de sécheresse oculaire, utilisez des larmes artificielles.

Réduire son exposition au soleil

Le soleil représente un facteur favorisant. Il convient donc de s’en protéger au maximum si l’on est atteint de couperose.

Pour information, un indice 30 s’avère nécessaire en ville. Et si le soleil est généreux, prévoyez un SPF 50 ou 50+. Dans tous les cas, n’utilisez pas de textures trop grasses.

Phytothérapie : les vertus de l’aubépine et du calendula

Côté médecine douce, il y a la phytothérapie. Parmi les plantes aux vertus apaisantes contre la rosacée, citons l’aubépine.

Utilisez la plante sous forme de teinture-mère ou de macérât glycériné de bourgeons à hauteur de 50 gouttes 3 fois par jour, 5 jours par semaine et pendant 3 semaines. Vous pouvez refaire une cure d’aubépine au besoin.

En ce qui concerne le calendula, cette plante possède aussi des vertus apaisantes et cicatrisantes. Vous la trouverez commercialisée en pommade et crème, à appliquer sur les rougeurs.

Les traitements homéopathiques

Au rayon homéopathie, il existe plusieurs solutions pour traiter une rosacée : Pulsatilla, Lachesis mutus, Eugenia jambosa, Sanguinaria canadensis, Ledum palustre. Le traitement est à adapter en fonction du sujet atteint. Demandez conseil à un homéopathe.

L’aromathérapie

Parmi les remèdes naturels, comptez également sur les huiles essentielles. La plus adaptée reste l’HE de hélichryse de Corse car elle permet de diminuer les rougeurs. Déposez une goutte du produit dans une noisette de crème hydratante (non grasse) au moment du coucher. Pratiquez ce rituel pendant une semaine, une semaine sur deux, pendant un mois.

Et à défaut d’hélichryse de Corse, vous pouvez aussi utiliser de l’huile essentielle d’arbre à thé, plus commune.

L’aloé vera

Ce produit naturel aux mille vertus peut être utilisé pour apaiser une rosacée.

Le vinaigre de cidre

Ce remède de grand-mère calme de nombreux maux, dont ceux liés à la couperose. En plus, il permet d’assainir la peau et prévient les inflammations.

Diluez une cuillère à café de vinaigre de cidre dans un verre d’eau. Attention à diluer correctement le produit afin d’éviter toute agression de la peau.

Plus de traitements naturels :

Emilie Cartier
Rédactrice web freelance, Émilie se passionne pour les sujets du quotidien (santé, finance...) et les astuces qui facilitent la vie de tous les jours. Elle aime écrire des publications utiles et informatives, une activité à laquelle elle peut se livrer grâce à Expertpublic.