Traitements naturels d’une aponévrosite plantaire

Traitements naturels d’une aponévrosite plantaire

Mal au pied, au niveau du talon ? Et si c’était une aponévrosite plantaire ? Pas de panique, il ne s’agit pas d’une maladie à proprement parler, mais d’un petit traumatisme du pied. D’ailleurs, avant de recourir aux médicaments et à la chirurgie, sachez qu’il existe des remèdes naturels. Découvrez toutes nos astuces et solutions pour apaiser une douleur liée à une aponévrosite. Et suivez nos conseils pour prévenir le risque de traumatisme et prendre soin de vos pieds !

Aponévrosite plantaire : qu’est-ce que c’est ?

L’aponévrosite plantaire n’est pas une inflammation mais un micro-traumatisme de l’aponévrose plantaire. Cette membrane fibreuse se situe sous le pied, et s’étend du talon à la base des orteils. En amortissant les chocs lors de l’appui au sol, l’aponévrose agit comme un rôle de soutien au pied. Peu élastique, elle manque aussi de résistance aux sollicitations quotidiennes ou inhabituelles.

On désigne par le terme aponévrosite plantaire l’élongation aiguë ou chronique de la membrane. Plus rarement, il s’agit de sa déchirure. Et il faut aussi distinguer ce traumatisme de la fasciite plantaire qui est le résultat d’une inflammation de l’aponévrose. Généralement, les premières personnes concernées sont les sportifs ainsi que les personnes âgées.

Les causes

Pour en déterminer la cause, il faut d’abord distinguer les trois types d’aponévrosite :

  • la première est liée à l’atteinte de l’arrière de l’aponévrose plantaire. Elle résulte d’une douleur localisée sous l’os du talon ;
  • ensuite, l’aponévrosite liée à l’atteinte du corps de l’aponévrose engendre une douleur située sous le pied ;
  • enfin, la rupture de l’aponévrose plantaire survient brutalement suite à un effort violent (impulsion, saut), qu’elle soit saine ou déjà fragile.

D’autre part, le plus souvent,  l’aponévrosite est causée par un raccourcissement ou une rétractation des muscles du mollet. Et la radiographie, facultative, peut aussi révéler la présence d’une épine calcanéenne, appelée également épine de Lenoir. Cette excroissance sous l’os du talon témoigne du surmenage chronique de l’aponévrose plantaire.

En ce qui concerne les facteurs de risque, ils sont nombreux :

  • déséquilibre mécanique du pied (pied creux ou plat) ;
  • muscles de mollets fins ;
  • tendon d’Achille rigide ;
  • port de chaussures avec un mauvais maintien ;
  • gain de poids soudain (grossesse, obésité) ;
  • augmentation de la marche ;
  • mauvaise posture des pieds (coureur, danseur…) ;
  • station debout prolongée ;
  • vieillesse ;
  • maladie inflammatoire comme l’arthrite.

Les symptômes

Plusieurs douleurs, caractéristiques d’une aponévrosite plantaire, doivent alerter :

  • douleur à la base du talon, surtout le matin au réveil lorsque la personne se met debout ;
  • douleur située sur le côté du pied lors de la marche ;
  • douleur lors d’une station debout prolongée ou après une période de repos ;
  • douleur aiguë du talon avec boursouflure locale. Celle-ci peut résulter d’une déchirure ;
  • pincement ;
  • sensation de chaleur au niveau du talon ;
  • sensation de pique sous le talon, comme une aiguille enfoncée dans la peau ;
  • difficulté à monter ou descendre les escaliers.

Les traitements naturels d’une aponévrosite plantaire

Les bons gestes à adopter

En cas d’aponévrosite plantaire, il est nécessaire d’adopter les bons gestes pour diminuer et calmer la douleur :

  • raccourcir ses pas ;
  • réduire les activités qui engendrent de la douleur ;
  • ne pas marcher pieds nus ;
  • utiliser des chaussures adaptées à son pied, pas trop serrées ni avec un talon trop haut.

Massage et étirements

Vous pouvez masser vos pieds pour apaiser une aponévrosite plantaire. Utilisez une balle que vous faites rouler sous la plante des pieds. Cessez le massage dès apparition d’une douleur.

L’autre exercice consiste à étirer les pieds en recourant à une serviette. Enfin, placez aussi un mouchoir par terre et tentez de l’attraper avec vos orteils.

Le froid

Appliquez de la glace sur la zone touchée pour réduire la douleur. Attention, veillez à ne jamais appliquer une poche de glace directement sur la peau (risque de brûlure). Recouvrez la glace dans un linge propre avant de poser sur le pied.

La cryothérapie (glaçage de l’aponévrose plantaire) est aussi recommandée en cas de traumatisme.

Bandage

Utilisez des bandages élastiques pour soutenir la voûte plantaire de votre pied.

Talonnettes et orthèses plantaires

Il existe des talonnettes amortissantes à glisser dans les chaussures pour soulager une douleur liée à une aponévrosite plantaire.

Notez que vous avez également la possibilité de porter une orthèse plantaire. Cet appareil permet d’atténuer la tension aponévrotique et les signes du traumatisme. Consultez un podologue en plus de votre médecin traitant.

La kinésithérapie

Grâce à des exercices d’étirement, il est possible de diminuer l’intensité de la douleur. Le kiné pourra utiliser des ondes de choc pour réduire le traumatisme.

L’aromathérapie

Au rayon huiles essentielles, plusieurs sont préconisées pour venir à bout d’un micro-traumatisme au pied. A commencer par l’huile de Gaulthérie. Ces propriétés analgésiques et anti-inflammatoires rendront vos douleurs aux pieds plus supportables.

Quant à l’huile essentielle de menthe poivrée, elle vous aidera à soulager les symptômes des affections du pied. Il s’agit en outre d’un remède naturel populaire pour combattre l’aponévrosite plantaire.

Ensuite, faites confiance à l’HE de citronnelle qui aide à combattre la douleur et l’inflammation au niveau des pieds. Enfin, l’huile de bouleau représente un bon allié pour se débarrasser d’une affection des pieds.

Utilisez ces huiles essentielles en massage avec quelques gouttes de votre choix. Veillez à exercer des gestes délicats pour ne pas aggraver la douleur et l’enflure. Vous pouvez aussi avoir recours aux bains de pieds pour vous relaxer et profiter des vertus des HE. Préparez-vous un bain chaud et mélangez quelques gouttes d’HE de Gaulthérie, de menthe poivrée, de citronnelle ou de bouleau. Laissez tremper une quinzaine de minutes.

Le sel d’Epsom

Pour soulager la douleur due à une aponévrosite plantaire, pratiquez des bains de pied avec du sel d’Epsom. Il s’agit d’un excellent remède naturel pour calmer la douleur et combattre l’affection. Mélangez une petite quantité de sel au bain chaud. Vous pouvez aussi diluer quelques gouttes d’HE dans l’eau, en association avec le sel.

Plus de traitements naturels :

Emilie Cartier
Rédactrice web freelance, Émilie se passionne pour les sujets du quotidien (santé, finance...) et les astuces qui facilitent la vie de tous les jours. Elle aime écrire des publications utiles et informatives, une activité à laquelle elle peut se livrer grâce à Expertpublic.