Traitements naturels d’une épine calcanéenne

Traitements naturels d’une épine calcanéenne

Bien que l’épine calcanéenne ne soit pas vraiment une maladie, elle peut provoquer de vives douleurs au niveau du talon du pied. Mais, de quoi s’agit-il réellement ? Et qui sont concernés par ce trouble ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir à propos de l’épine calcanéenne, appelée aussi épine de Lenoir : causes, symptômes et traitements naturels. Suivez nos conseils et astuces pour venir à bout d’une inflammation liée à un talon douloureux.

Epine calcanéenne : qu’est-ce que c’est ?

Appelée aussi épine de Lenoir, l’épine calcanéenne désigne une excroissance osseuse au niveau de l’aponévrose plantaire (membrane fibreuse présente sous la peau du pied). Celle-ci se forme sous le talon lorsqu’il est trop sollicité. Une douleur se fait alors ressentir à la marche. Et une prise en charge bien définie s’avère nécessaire.

D’autre part, l’épine calcanéenne concerne tout le monde, même si on remarque certains facteurs de risque comme la pratique d’un sport mêlant sauts et courses. Dans ce cas, l’aponévrose plantaire est toujours en tension.

Même s’il ne s’agit pas réellement d’une pathologie, l’épine calcanéenne représente un stigmate d’un trouble de l’appui qui doit faire l’objet d’un diagnostic.

Les causes

L’épine calcanéenne peut avoir plusieurs origines :

  • une trop grande sollicitation du talon. Cela engendre une inflammation de l’aponévrose plantaire et donc la formation de l’épine calcanéenne. Généralement, les sprinters ainsi que les basketteurs sont les plus concernés par ce trouble ;
  • une station debout prolongée ;
  • une anomalie de la marche à pied exerçant une pression importante sur l’os du talon ;
  • un mauvais chaussage (talon trop fin ou trop haut, chaussure inadaptée…) ;
  • le surpoids et l’obésité peuvent également entraîner un déséquilibre, et conduire à un affaissement du pied ;
  • enfin, notez qu’il est fréquent d’observer une épine de Lenoir chez des personnes âgées présentant un surpoids ainsi que chez les sujets aux pieds plats ou creux.

Les symptômes

Une douleur vive au talon se manifeste lors d’une épine calcanéenne. Les personnes qui en souffrent ont alors l’impression de marcher sur des aiguilles. Cela est d’autant plus vrai au réveil. D’autre part, une raideur du mollet et tendon d’Achille est constatée.

Ensuite, l’épaississement de l’aponévrose peut s’accompagner de microlésions voire d’une rupture totale. Il convient donc de poser un diagnostic. Celui-ci repos sur une radiographie permettant de visualiser l’épine calcanéenne. Puis, l’échographie détermine l’origine du mal et le localise de manière précise.

Les traitements naturels d’une épine calcanéenne

Homéopathie

Généralement, une épine calcanéenne est soulagée avec un traitement homéopathique à base de Ruta 5 CH. Prenez 5 granules 3 fois par jour pendant 4 à 6 semaines.

Massage et étirement

L’auto-message se révèle un traitement efficace pour apaiser une douleur liée à une épine calcanéenne. Servez-vous d’une serviette pour tirer sur votre pied. Votre jambe doit être tendue et les orteils en flexion.

Autre possibilité, se servir d’une balle de tennis pour s’auto-masser la voûte plantaire. Cela favorise la circulation du sang au niveau de l’aponévrose. Et le processus de cicatrisation se retrouve également accéléré.

Enfin, vous pouvez aussi poser vos deux pieds sur le bord d’une marche d’escalier, l’un des deux talons dans le vide. Etirez ensuite la jambe tendue en direction de la marche inférieure.

Semelle orthopédique ou talonnette

En cas de problème d’appui et pour soulager un pied affaissé, consultez un podologue. Ce spécialiste vous proposera une semelle orthopédique. Et si vous avez le pied creux, une talonnette soulagera la douleur en surélevant le pied.

Des séances de kiné

Des séances de kinésithérapie peuvent être envisagées. Le praticien traitera alors l’épine calcanéenne en faisant appel aux ondes de chocs. Et en cas de déchirure de l’aponévrose, le kinésithérapeute suivra le protocole de Stanish (rééducation).

Le vinaigre

Placez une compresse de vinaigre de vin ou de cidre sur la zone atteinte. Laissez poser deux heures par jour pour que le traitement naturel se révèle efficace. Vous pouvez aussi poser le talon sur une compresse humidifiée avec du vinaigre.

Attention à ne pas mettre trop de produit car l’acide acétique du vinaigre peut attaquer la peau. Et entre deux applications, massez votre pied avec une crème grasse.

Le silicium organique

Préparez une compresse imbibée de silicium organique entourée de film alimentaire. Laissez poser la compresse la nuit entière sur la zone concernée. L’opération peut être reconduite plusieurs jours consécutifs si nécessaire.

Le froid

Le froid possède des vertus pour apaiser la douleur liée à une inflammation. Posez une poche de glace sur votre pied. Recommencez plusieurs fois par jour pour soulager l’épine calcanéenne.

Le gingembre et le curcuma

Il s’agit d’excellents anti-inflammatoires naturels pouvant remplacer la prise de médicaments. Prenez 1 ou 2 comprimés de gingembre jusqu’à 4 fois par jour ou 400 mg de curcuma.

Un apport de vitamine B12

Des douleurs au talon ainsi que des problèmes osseux peuvent survenir lors d’un manque de vitamine B12. Pour augmenter son apport, consommez des crustacés ou du foie. Vous pouvez aussi prendre des suppléments de vitamine pour lutter contre l’épine de Lenoir.

Les oméga-3

Ce sont des très bons remèdes naturels pour apaiser une inflammation. Prenez régulièrement des comprimés d’huile de foie de morue. Ils sont riches en acides gras oméga-3.

Cataplasme d’herbes

Ce remède de grand-mère permet de réduire la douleur. Utilisez des feuilles de chou ou de moutarde. Chauffez-les dans de l’eau chaude, puis placez les feuilles humides autour du talon douloureux.

L’huile d’olive ou de coco

N’hésitez pas à effectuer des massages à l’huile chaude sur votre talon. En plus d’apaiser la douleur, ce traitement naturel vous relaxera. Chauffez un peu d’huile d’olive ou de coco. Et massez profondément la zone atteinte.

A noter : vous pouvez aussi avoir recours à l’aloe vera pour réaliser les massages.

L’huile et les graines de lin

Trempez un chiffon doux dans de l’huile chaude de lin. Enveloppez ensuite votre pied douloureux et posez un film plastique afin de conserver la chaleur.

Les huiles essentielles

Les HE possèdent de nombreuses vertus pour venir à bout de douleurs inflammatoires. En cas d’épine calcanéenne, recourez à ce traitement naturel. Préparez votre huile de massage en mélangeant 1 mg d’eucalyptus citrodora, 1 ml de Gauthérie, 1 ml de Génévrier, 1 ml de ravintsara dans 20 ml d’huile d’Arnica ou de Calophylle. Massez le pied deux fois par jour avec cette solution.

Un cataplasme d’argile verte

Réalisez un cataplasme d’argile verte tous les soirs afin d’augmenter vos chances de guérison. L’argile verte permet de soulager la douleur et traiter l’inflammation.

Plus de traitements naturels :

Traitements naturels d’une épine calcanéenne
4.1 (82.16%) 37 vote[s]