Traitements naturels contre les bouffées de chaleur

traitement naturel bouffée de chaleur

Elles ne sont pas une maladie. Et pourtant, les bouffées de chaleur peuvent vite devenir invalidantes au quotidien. Souvent associé à la ménopause, ce phénomène apparait parfois à d’autres périodes de la vie. En effet, d’autres causes expliquent la survenue des bouffées de chaleur. Alors, comment en venir à bout ? Découvrez tous les remèdes de grand-mère pour lutter efficacement contre ce mal répandu chez les femmes. Zoom sur tous les traitements naturels afin de ne plus avoir à souffrir de cette gêne.

Qu’est-ce qu’une bouffée de chaleur ?

Les bouffées de chaleur sont une manifestation d’une chaleur ressentie au niveau du visage, du cou, ou plus rarement du thorax. Souvent désagréables, les bouffées de chaleur surviennent brutalement er persistent parfois jusqu’à une dizaine de minutes avant de s’estomper de manière naturelle.

Les causes

Ce phénomène est souvent du à des troubles hormonaux (ménopause), mais il peut également résulter de problèmes liés à la thyroïde ou à une hypoglycémie. Cependant, d’autres facteurs favorisants peuvent intervenir : chimiothérapie, consommation de plats épicés, tabac, alcool, stress…

Les symptômes

Les signes varient beaucoup d’une personne à l’autre. Cependant, on observe la plupart du temps :

  • une sudation excessive au niveau du visage, du thorax et des jambes ;
  • une température corporelle normale ;
  • des palpitations (accélération du rythme cardiaque) ;
  • des rougeurs au niveau du cou et du visage ;
  • des frissons ;
  • les extrémités échauffées (mains, pieds…).

Le plus souvent, les symptômes surviennent le matin ou dans la soirée. Lorsqu’ils apparaissent la nuit, il s’agit de sueurs nocturnes.

A savoir : les bouffées de chaleur ne représentent pas une pathologie à proprement parler. C’est davantage un déséquilibre que le médecin traitant ou le gynécologue cherchera à déterminer.

Les traitements naturels contre les bouffées de chaleur

L’actée à grappes noires

L’Organisation Mondiale de la Santé valide les bienfaits de l’actée à grappes noires sur les bouffées de chaleur, mais aussi sur les troubles du sommeil et de l’irritabilité.

Vous trouverez l’actée à grappes noires sous forme d’extraits secs standardisés (comprimés ou gélules). Prenez 1 à 2 comprimés de 20 mg par jour et pour plus d’efficacité, comptez jusqu’à 4 semaines de traitement.

Attention, ce remède naturel est déconseillé chez les personnes ayant souffert d’un cancer du sein ou des ovaires depuis moins de cinq ans. Et en cas d’antécédents familiaux, demandez un avis médical.

L’huile essentielle de sauge sclarée

Si vous souffrez de bouffées de chaleur avec sueurs dues à la ménopause, vous pouvez utiliser ce traitement naturel. L’huille essentielle de sauge sclarée possède une action anti-transpirante.

Le produit naturel peut se prendre pure à hauteur d’une goutte sur un sucre ou un comprimé neutre, deux à trois fois par jour. Si votre état ne s’améliore pas au bout d’un mois, doublez la posologie. Après trois mois, faites une pause avant de refaire une cure si cela s’avère nécessaire.

A noter : l’HE de sauge sclarée ne doit pas être utilisée en cas d’antécédent personnel ou familial de cancer hormonodépendant.

L’homéopathie

Un traitement homéopathique adapté est préconisé chez les sujets atteints de bouffées de chaleur liées à la ménopause.

Utilisez Acthéane (1 comprimé à sucer jusqu’à quatre fois par jour) et ajouter au besoin, Lachesis 7 CH (sueurs nocturnes), Belladonna 7 CH  (coups de chaud avec rougeurs). Et pour un traitement davantage personnalisé, il est conseillé de consulter un médecin homéopathe.

Une activité sportive

Être active permet de mieux gérer les effets de la ménopause comme les bouffées de chaleur. En effet, le sport régule les fluctuations hormonales et réduit significativement le stress ainsi que le surpoids, deux facteurs qui aggravent le phénomène.

Les médecins conseillent donc de pratiquer une activité sportive au mois deux à trois fois par semaine : marche rapide, vélo, fitness, danse, aquagym, gym douce, yoga… Peu importe le sport pratiqué, c’est surtout la régularité qui compte.

Acupuncture

L’acupuncture peut apporter un léger bénéfice pour faire disparaitre les bouffés de chaleur. Dès le début des symptômes, vous pouvez commencer les séances.

Macérât de bourgeon

En cas de bouffées de chaleur à la fois importantes et insistantes, prenez un macérât de bourgeons glycérinés de framboisier associé à de l’airelle.

Le remède naturel s’utilise pendant 21 jours avec un arrêt d’une semaine ou en cure de trois mois. Prenez 10 gouttes de chaque dans un peu d’eau matin et soir.

Les aliments à privilégier et à bannir

Certains aliments possèdent une part importante de phyto-oestrogènes. Consommez donc des haricots rouges et blancs, du lin, mais aussi des pois chiches, des lentilles et du soja sous forme de tofu, lait ou farine.

Vous pouvez également manger sans modération des amandes, noisettes et noix. En revanche, mieux vaut éviter à tout prix les plats industriels lorsque l’on souffre de bouffées de chaleur, ainsi que les plats épicés. Côté boisson, préférez les eaux riches en minéraux. Et oubliez le plus possible le thé, le café ainsi que l’alcool.

Les vêtements en fibre naturelle

Même s’il ne s’agit pas d’un remède à proprement parler, la tenue vestimentaire a également son rôle à jouer. Privilégiez toujours les vêtements fabriqués à partir de fibres naturelles (coton, lin, laine). Evitez aussi les vêtements trop serrés qui entravent la respiration de la peau.

La ballote

Cette plante apaise et calme. Elle agit aussi de manière efficace sur les symptômes de la ménopause. Elle peut se consommer seule.

Attention, les personnes présentant des troubles hépatiques ne doivent pas prendre de la ballote.

Le mélilot

Cette plante s’avère très utile pendant la ménopause, pour venir à bout des bouffées de chaleur. Pour obtenir un résultat optimal, il faut faire une cure de plusieurs semaines. Et le plus simple est de consommer la plante sous forme d’infusion. D’ailleurs, la tisane de mélilot est conseillée pour les femmes se trouvant en période de pré-ménopause.

La plante peut également s’associer avec d’autres remèdes naturels comme la mélisse ou l’aubépine.

A savoir : ce traitement est à utiliser avec beaucoup de précautions. Il faut que la plante soit bien séchée et qu’elle ne fermente pas. Le cas contraire, elle représente un véritable danger car elle peut causer des hémorragies graves, en cas de fortes doses.

En raison de la présence d’une substance naturelle appelée coumarine, le mélilot est contre-indiqué chez les personnes ayant un traitement antiagrégant ou anticoagulant. Il est indispensable de demander l’avis d’un médecin.

L’huile de linette

Riche en acides gras, l’huile de linette aide à lutter contre les bouffées de chaleur et de manière générale contre les signes de la ménopause.

Le trèfle rouge

Le trèfle rouge contient des principes actifs qui aident à réduire l’intensité et la fréquence des bouffées de chaleur.

Plus de traitements naturels :

Emilie Cartier
Rédactrice web freelance, Émilie se passionne pour les sujets du quotidien (santé, finance...) et les astuces qui facilitent la vie de tous les jours. Elle aime écrire des publications utiles et informatives, une activité à laquelle elle peut se livrer grâce à Expertpublic.