Traitement naturel contre les ballonnements

traitements naturels ballonnements

Mal au ventre, estomac gonflé, flatulences… Ces symptômes sans équivoque sont le signe que vous êtes ballonné. Mais, de quoi s’agit-il vraiment ? Découvrez les causes et les symptômes de ce mal qui touche de nombreuses personnes au quotidien. Et pour venir à bout de cette gêne, suivez nos conseils. Il existe de nombreux remèdes de grand-mère et solutions naturelles pour lutter contre les ballonnements. On vous dit lesquels !

Qu’est-ce qu’un ballonnement ?

On parle de ballonnement lorsque l’abdomen est gonflé et douloureux. Tout le monde a déjà fait l’expérience de ce trouble après avoir mangé copieusement ou avoir consommé des boissons gazeuses.

Lorsque le ventre est distendu, le problème vient du côlon. Dans ce cas, on parle parfois d’aérocolie.

Bien que les ballonnements touchent les femmes comme les hommes, on remarque davantage de cas chez la gente féminine. Cependant, les hommes sont plus souvent victimes d’aérogastrie.

Les causes

Parmi les différentes causes possibles, il y a :

  • les aliments consommés, en particulier les féculents et les crucifères ;
  • une gastro-entérite ;
  • le syndrome du côlon irritable. Le plus souvent, les premières crises surviennent entre 20 et 30 ans et durent pendant plusieurs années ;
  • un épisode de constipation ou de diarrhée ;
  • le port de vêtements trop serrés au niveau du ventre ;
  • une infection d’origine virale ou bactérienne. Dans ce cas, le ballonnement s’accompagne d’autres signes ;
  • des troubles fonctionnels intestinaux (TFI). Cette affection dure au moins trois mois par an ;
  • le stress.

Les symptômes

Les symptômes des ballonnements se révèlent particulièrement évidents :

  • douleurs abdominales d’intensité variable ;
  • impression d’avoir le ventre gonflé ;
  • éructations fréquentes ;
  • gaz et flatulences ;
  • constipation et/ou diarrhée ;

D’autres signes doivent en revanche alerter et vous amener à consulter un médecin :

  • crampes abdominales ;
  • perte de poids ;
  • absence de selles ;
  • douleurs thoraciques ;
  • fièvre.

Les traitements naturels contre les ballonnements

Le bon geste : s’allonger

En cas de crise, allongez-vous pendant quelques minutes en repliant légèrement les jambes, et déboutonnez un vêtement trop serré. Respirez ensuite de manière ample pour évacuer la douleur.

Les bonnes habitudes alimentaires

Il est fortement conseillé de limiter les repas trop riches car la digestion peut être pénible et douloureuse si l’intestin a pour habitude de fonctionner au ralenti.

Évitez également de manger dans les endroits bruyants et prenez le temps de mastiquer les aliments doucement et toujours en petites quantités. En effet, les repas avalés trop rapidement peuvent être à l’origine de maux de ventre.

De la même manière, évitez absolument d’avaler trop d’air en mangeant et en buvant. Il s’avère donc préférable de bannir les chewing-gums ainsi que les sodas.

Le charbon

Au moment d’une crise douloureuse, vous pouvez prendre du charbon végétal. Ce produit naturel se vend en pharmacie sans ordonnance. Le charbon s’utilise aussi bien au coup par coup, lorsqu’une crise survient, ou sous forme de cure pendant plusieurs semaines.

La réflexologie

En vous aidant de quelques gouttes d’huile d’amande douce, massez votre pied au niveau de la plante du pied droit, sur la voûte, juste devant le talon. Cette zone correspond au côlon.

Ce geste calmera la douleur en cas de mal de ventre en rapport avec un côlon irritable.

La relaxation

Lorsque les ballonnements sont dus à un stress provisoire ou installé, il est important d’apprendre à se relaxer. Pour réduire la fréquence et l’intensité des crises, vous pouvez faire appel au yoga, aux massages ou à la méditation. Il est également conseillé de marcher après les repas ou de faire de la natation.

L’homéopathie

Votre ventre, douloureux et ballonné, émet des bruits intestinaux ? Utilisez Nux vomica. Ce traitement homéopathique s’avère conseillé si le mal de ventre s’accompagne d’épisode de constipation.

Et pour trouver le remède homéopathique le plus approprié à votre situation, demandez l’avis d’un spécialiste.

Le fenouil et la menthe

Utilisé sous forme de condiment, le fenouil ou la menthe permet de limiter les gaz. Il n’existe aucune contre-indication à les consommer.

Les aliments à bannir

L’alimentation joue un rôle très important dans l’apparition des ballonnements. Il est donc important d’équilibrer son menu en conséquence. Mieux vaut éliminer les aliments fermentés comme les camemberts, poissons, viandes fumées ou faisandées, les fritures, les légumes secs, les crudités, les crucifères, les fruits à pépin. Et les boissons gazeuses sont également à proscrire, au même titre que les excitants comme le tabac, l’alcool, le thé ou le café.

Et en cas de transit accéléré, remplacez le lait, les légumes verts et les fruits crus par des aliments comme la carotte, le riz, la semoule, les compotes ou les fromages à pâte ferme.

A noter : chaque personne étant différente, il s’avère important d’adapter son régime alimentaire en fonction de son transit intestinal. Suivant les sujets, certains aliments seront mieux supportés que d’autres.

L’eau plate

Vous avez plutôt tendance à avoir un transit ralenti ? Buvez plutôt de l’eau plate en journée, surtout des eaux bien pourvues en magnésium comme l’Hépar et la Courmayeur.

La mélisse

Cette plante possède des propriétés antispasmodiques et sédatives. Recommandée en cas de douleurs au ventre, elle se consomme aussi bien en gélule qu’en infusion.

Et pour un résultat optimal, il est tout à fait possible de l’associer à la menthe poivrée.

Une infusion de romarin

Ce remède naturel s’avère particulièrement efficace pour lutter contre les ballonnements. Ajoutez simplement 50 g de romarin dans un litre d’eau bouillante et laissez infuser pendant un quart d’heure. Puis, buvez une tasse après les repas.

Le bicarbonate de soude

Ce remède de grand-mère se révèle un indispensable dans l’armoire à pharmacie. Pour venir à bout des maux de ventre et ballonnements, avalez une cuillère à café de poudre mélangée dans un petit verre d’eau. La solution est à prendre avant le repas.

Attention, en cas d’insuffisance rénale ou cardiaque, mieux vaut limiter sa consommation de bicarbonate de soude.

L’ultra levure

Ce traitement est indiqué contre les ballonnements. Il s’agit d’un produit qui renferme un champignon microscopique favorisant la restauration de la flore intestinale.

L’ultra levure se prend en gélule, une fois par jour. Attention, une réaction allergique peut être observée chez certaines personnes.

Plus de traitements naturels :

Emilie Cartier
Rédactrice web freelance, Émilie se passionne pour les sujets du quotidien (santé, finance...) et les astuces qui facilitent la vie de tous les jours. Elle aime écrire des publications utiles et informatives, une activité à laquelle elle peut se livrer grâce à Expertpublic.