Arthrose cervicale : les traitements naturels

traitement naturel arthrose cervicale

Souvent due à l’âge, l’arthrose cervicale, appelée aussi cervicarthrose, reste l’une des maladies articulaires les plus fréquentes. La douleur, souvent handicapante, peut être traitée avec des médicaments. Cependant, il existe aussi des remèdes de grand-mère et des bons gestes à adopter. Découvrez les alternatives naturelles aux anti-inflammatoires. Et suivez nos conseils pour éviter le risque de récidive.

Qu’est-ce que l’arthrose cervicale ?

L’arthrose cervicale est l’arthrose qui touche le rachis cervical. Il n’est pas rare de souffrir d’une arthrose cervicale car cette zone du corps s’avère très sollicitée. En effet, elle soutient le poids de la tête.

D’ailleurs, plus de la moitié des personnes de plus de 40 ans présentent une cervicarthrose. Et ce pourcentage augmente avec l’âge (environ 90 % des plus de 80 ans sont ainsi concernés). En outre, cette pathologie fait partie des cervicalgies dont la population se plaint fréquemment.

D’autre part, il faut savoir que l’arthrose n’est pas réellement une infection ou une inflammation, mais une dégénérescence du cartilage des articulations. La maladie se manifeste par trois lésions anatomiques :

  • d’abord, le cartilage articulaire atteint se fissure et se creuse de trous ;
  • puis, l’os est atteint à son tour et se décalcifie ou se condense par endroits ;
  • enfin, sur les bords de l’articulation, on constate la formation de petites excroissances osseuses.

Les symptômes

Quelques signes explicites annoncent une arthrose cervicale :

  • douleurs au niveau de la nuque. On parle alors de cervicalgies ;
  • raideurs du cou ;
  • maux de tête.

Un examen clinique et des radiographies  permettent la pose du diagnostic. La pathologie peut durer plusieurs mois et se révéler particulièrement handicapante pour la personne atteinte.

A savoir : des complications peuvent survenir à la suite d’une cervicarthrose. La plus fréquente, c’est la névralgie cervico-brachiale. Très douloureuse, elle correspond à la compression du nerf du cou qui se prolonge dans le bras. Appelée aussi sciatique du cou, cette maladie entraîne des maux de tête ainsi que des vertiges et fourmillements dans le bras concerné.

Les causes

Généralement, l’arthrose cervicale trouve son origine dans la fragilité naturelle du cartilage, lequel s’use avec le temps.

Mais, le vieillissement n’est pas le seul responsable de la cervicarthrose. La maladie peut aussi être imputée à un déséquilibre entre la dégénérescence et la régénérescence du cartilage. Et plusieurs facteurs expliquent en partie ce déséquilibre : hérédité, traumatisme, anomalie anatomique…

Les traitements naturels de l’arthrose cervicale

Il est impossible de soigner une arthrose cervicale. En revanche, il existe des moyens naturels pour apaiser les douleurs.

Le collier cervical

Le collier cervical permet d’immobilier le rachis cervical pendant quelques semaines. Il doit être semi-rigide.

Diminuer l’activité sportive

L’activité sportive doit être pratiquée de manière modérée et progressive. Il faut aussi faire attention à la reprise d’un sport après une longue période d’arrêt. Il convient donc de prendre quelques mesures de précaution : préparation musculaire, choix de l’activité sportive en fonction de la zone douloureuse…

Bouger le cou

Étirez votre cou en inclinant la tête d’un côté puis de l’autre. Et pour renforcer les muscles, maintenez une serviette enroulée à l’arrière de la tête, puis poussez d’un côté et de l’autre, en résistance.

Les bons gestes à adopter

En cas d’arthrose cervicale, il faut veiller à diminuer les contraintes exercées sur le cartilage du cou.

Parmi les bons gestes à adopter :

  • éviter le port de charges lourdes ;
  • bien choisir sa position quand vous dormez ;
  • utiliser un oreiller approprié ;
  • faire attention à la position de sa tête dans les gestes de la vie quotidienne (ex. : quand on regarde un écran…).

Prendre du glucosamine et la chondroïtine

Pour protéger le cartilage et freiner sa dégradation, la glucosamine et la chondroïtine sont préconisées. Ces deux substances peuvent être prises par voie orale.

Il s’agit d’un traitement de fond, à prendre tous les jours. Associez 1500 mg de glucosamine et 1200 mg de chondroïtine, en deux ou trois prises. Vous ressentirez les premiers effets bénéfiques du traitement après deux à huit semaines. Cependant, mieux vaut suivre des cures de trois mois.

Attention, les personnes allergiques aux crustacés ne doivent pas consommer ces substances car il existe un risque d’allergie. D’autre part, les personnes diabétiques ou prédiabétiques, asthmatiques ou traitées par anti-vitamine K doivent aussi éviter ce traitement naturel.

L’huile essentielle de gaulthérie

L’aromathérapie peut représenter une solution naturelle efficace pour calmer des douleurs d’arthrose.

Essayez l’huile essentielle de gaulthérie en diluant deux gouttes dans une cuillère à café d’huile végétale neutre. Massez ensuite la zone douloureuse jusqu’à réchauffement. Répétez deux fois par jour pendant une semaine.

A noter : l’HE de gaulthérie peut être associée à d’autres huiles essentielles comme celles d’eucalyptus citronné.

Attention, ce remède naturel est déconseillé chez la femme enceinte. Et il faut également veiller à ce que le produit n’entraîne pas une réaction allergique. Testez d’abord l’huile essentielle à la pliure du coude en déposant une goutte.

Les nutriments à consommer

Certains nutriments possèdent une action bénéfique sur l’arthrose cervicale. Parmi eux, les omégas-3 des poissons, les vitamines et oligoéléments antioxydants tels que le cuivre, le silicium, le sélénium, et les vitamines C et E.

La kinésithérapie

Les séances de kiné permettent de soulager les douleurs et éviter les récidives. Le kiné vous fera pratiquer des tractions sur la table de vertébrothérapie, des exercices d’étirement et de musculation. Il pourra aussi apaiser la douleur avec des massages et en vous enseignant les gestes adaptés pour éviter les récidives.

Les orties

Ce remède de grand-mère se révèle particulièrement efficace pour lutter contre l’arthrose du cou, même si le mécanisme reste à ce jour inconnu.

Appliquez simplement quelques feuilles piquantes pendant une semaine.

Le curcuma

Au rayon anti-inflammatoire naturel, le curcuma figure comme l’une des principales vedettes !

En effet, la curcumine joue un rôle protecteur et renouvelle les cartilages. Au fil du temps, les articulations retrouvent donc leur mobilité et les douleurs diminuent.

La chaleur

Si vous souffrez d’arthrose cervicale, ayez recours à la chaleur pour apaiser la douleur. Enveloppez votre cou ou plongez-le dans un bain bien chaud.

Plus de traitements naturels :

Emilie Cartier
Rédactrice web freelance, Émilie se passionne pour les sujets du quotidien (santé, finance...) et les astuces qui facilitent la vie de tous les jours. Elle aime écrire des publications utiles et informatives, une activité à laquelle elle peut se livrer grâce à Expertpublic.