Traitements naturels des calculs de la vésicule biliaire

Traitements naturels des calculs de la vésicule biliaire

Très souvent asymptomatiques, les calculs de la vésicule biliaire peuvent cependant causer une maladie. Il s’agit de la lithiase biliaire. Bien que mieux soignée et comprise qu’avant, il s’avère nécessaire de ne pas banaliser cette pathologie. D’autant plus qu’elle provoque de vives douleurs au niveau de l’abdomen. Avant de recourir à une opération chirurgicale, découvrez de quelles manières il est possible d’apaiser la douleur. Comment venir à bout d’une crise biliaire ? Tous nos conseils et remèdes naturels pour calmer les manifestations de la maladie.

Calculs de la vésicule biliaire : qu’est-ce que c’est ?

Les calculs biliaires désignent ces dépôts solides, le plus souvent des cristaux de cholestérol, qui se forment dans la vésicule. Ils peuvent provoquer une maladie appelée lithiase biliaire, ou cholélithiase. Cette pathologie se caractérise par la présence de calculs biliaires dans la vésicule ou les voies biliaires.

Les calculs biliaires concernent plus de 40 % des Français de plus de 60 ans, dont une majorité de femmes.

Les causes

Les calculs de la vésicule biliaire résultent généralement d’une sécrétion trop importante de cholestérol par le foie. Des particules se forment et s’accumulent.

Notez qu’un repas lourd avec aliments gras ou non, peut déclencher une colique biliaire avec survenue de nausées.

Il existe également des facteurs de risque :

  • sexe féminin ;
  • vieillesse ;
  • obésité ;
  • perte de poids brutale ;
  • diabète ;
  • manque de pratique sportive ;
  • antécédents familiaux.

Les symptômes

Les calculs biliaires peuvent provoquer des douleurs de grande intensité dans la partie supérieure de l’abdomen lorsqu’ils passent de la vésicule au canal cystique, cholédoque ou à l’ampoule de Vater, et bloquent le canal. Ces douleurs peuvent durer plusieurs heures. D’ailleurs, en cas de douleur récurrente, la vésicule est souvent enlevée.

D’autre part, on parle de colique biliaire quand la vésicule se met à gonfler. La douleur est alors localisée au-dessous des côtes, côté droit, ou dans le creux de l’estomac. La colique hépatique a une durée variable, entre une demi-heure et plusieurs heures. Elle ne s’accompagne pas de fièvre.

Notez que les calculs biliaires bouchent la vésicule ou les canaux menant à l’intestin. En plus d’une colique hépatique, ils induisent une jaunisse, une cholécystite aiguë ou même une pancréatite aiguë.

Cependant, il faut savoir que dans 80% des cas, les calculs biliaires ne provoquent aucun signe apparent. Pendant de nombreuses années, cette maladie reste silencieuse, surtout si les calculs se maintiennent dans la vésicule. Généralement, ces calculs asymptomatiques sont découverts lors d’une échographie ou radiographie de la région abdominale.

Les traitements naturels des calculs de la vésicule biliaire

Une alimentation saine

Pour prévenir l’apparition de calculs biliaires dans la vésicule, il est nécessaire d’adopter une bonne alimentation. Evitez certains types de gras comme les huiles végétales hydrogénées ainsi que les aliments frits. Réduisez aussi votre consommation de glucides dont l’indice glycémique est trop important ainsi que la viande rouge et l’alcool. A l’inverse, consommez des aliments riches en fibres. Favorisez également les fruits et légumes et les viandes maigres.

Pratiquer une activité sportive

Pour éviter la survenue de calculs biliaires, il est recommandé de pratiquer une activité physique d’au moins trente minutes par jour. Il peut s’agir de natation, marche à pied, vélo…

La phytothérapie

Un traitement par les plantes peut être efficace pour lutter contre les symptômes des calculs biliaires. Parmi les plantes aux propriétés apaisantes, citons le boldo. Il s’agit d’un arbuste originaire du Chili. Mais vous pouvez aussi avoir recours aux feuilles d’artichaut, aux graines du charbon-Marie, aux racines et feuilles de pissenlit, aux racines de curcuma, aux feuilles de menthe poivrée. Certaines plantes sont amères. Par conséquent, il est préférable dans certains cas de consommer la plante sous forme de gélule plutôt que de tisane.

Attention, ces plantes cholérétiques (qui stimulent la production de bile par le foie) et cholagogues (qui facilitent son évacuation vers l’intestin) ne doivent pas être prises au moment d’une crise de colique biliaire.

L’homéopathie

Votre traitement homéopathique dépendra de la nature du calcul et de son importance. Il convient donc de faire appel à un spécialiste.

En cas de spasmes très douloureux, il est conseillé de prendre deux granules trois fois par jour de Magnesia phosphorica 5 CH et deux granules trois fois par jour de Colocynthis 5 CH. Et en présence de douleurs modérées, tournez-vous plutôt vers Dioscorea 5 CH (deux granules trois fois par jour).

Boire beaucoup d’eau

Il est essentiel de bien s’hydrater lorsque l’on souffre de calculs biliaires. Buvez au moins 2 litres d’eau par jour. De la sorte, vos fibres fonctionneront efficacement.

Les vitamines E et C

Pour prévenir la formation de calculs biliaires dans la vésicule, il s’avère important de consommer de la vitamine E et de la vitamine C. Ces deux substances possèdent une action anti-oxydante contribuant à réduire le taux de cholestérol dans le sang.

La lécithine

Présente dans le soja, la lécithine fait partie des éléments essentiels à la bile. En effet, la substance aide à émulsifier les substances grasses.

Le jus de pomme ou de betterave

En cas de colique biliaire, il est recommandé de proscrire les aliments solides. Buvez seulement de l’eau distillée, de l’eau de source ou du jus de pomme, ou de betterave.

L’huile d’olive

Pour réduire les risques de blocage et lubrifier les conduits, consommez une cuillère à soupe d’huile d’olive de première pression à froid, après une crise.

Le citron

Pour éliminer les toxines accumulées dans le foie, vous pouvez boire du jus de citron. Pressez-en la moitié d’un fruit dans de l’eau chaude, le matin.

A noter : vous pouvez aussi consommer un petit verre de jus de carotte fraîchement pressé. Cela aide également au bon fonctionnement du foie.

Le vinaigre de cidre

Encore une fois, le vinaigre de cidre représente un bon remède naturel. Il permet la cessation de la production du cholestérol par le foie. Et il soulage également la douleur liée aux calculs biliaires de la vésicule.

Mélangez simplement une cuillère à soupe de vinaigre de cidre dans un verre de jus de pomme. En cas de crise, buvez pour calmer la douleur.

Vous pouvez aussi ajouter deux cuillères à café de vinaigre de cidre et une cuillère à café de jus de citron dans un verre d’eau tiède. La solution est à boire le matin, à jeun. Et pour un résultat optimal, faites-le régulièrement pendant plusieurs semaines. Cela permettra de dissoudre les calculs biliaires.

Plus de traitements naturels :

Emilie Cartier
Rédactrice web freelance, Émilie se passionne pour les sujets du quotidien (santé, finance...) et les astuces qui facilitent la vie de tous les jours. Elle aime écrire des publications utiles et informatives, une activité à laquelle elle peut se livrer grâce à Expertpublic.