8 traitements naturels contre l’anxiété

traitement naturel anxiété

Qui n’a jamais éprouvé d’anxiété à l’approche d’un examen ou d’une réponse importante ? Dans la vie de tous les jours, nous sommes confrontés à des situations qui génèrent du stress. Cependant, il existe plusieurs formes d’anxiété. Découvrez lesquelles et les symptômes qui y sont associés. Les personnes anxieuses suivront également nos conseils pour venir à bout de leur trouble émotionnel. On vous dit tout sur les remèdes de grand-mère et traitements naturels contre l’anxiété.

Qu’est-ce que l’anxiété ?

L’anxiété n’est pas une maladie mais un trouble émotionnel qui se nourrit d’un sentiment d’insécurité. Le sujet qui souffre d’anxiété ressent un sentiment d’appréhension, de malaise, voire de terreur. Contrairement à la peur, l’anxiété ne s’exprime pas face à un danger réel.

Il faut également différencier l’anxiété permanente et le trouble panique qui survient de manière périodique. L’un et l’autre ne bénéficie pas du même traitement. Les sujets atteints d’anxiété généralisée seront soignés avec des tranquillisants classiques alors que les anxieux permanents prendront des antidépresseurs.

A savoir, les troubles anxieux sont fréquemment observés parmi la population adulte, et notamment chez la femme. Les premiers symptômes surviennent le plus souvent vers l’âge de 25 ans.

A lire aussi >> Nos meilleures astuces anti-stress

Quelles sont les causes ?

Un certain nombre de causes peuvent être à l’origine de la survenue d’anxiété chez le sujet (sauf anxiété généralisée et trouble panique). Parmi eux :

  • des maladies psychiatriques comme la dépression ou la schizophrénie ;
  • une atteinte du système nerveux central (maladie de Parkinson, épilepsie…) ;
  • des maladies endocriniennes ou métaboliques (hyperthyroïdie, hypoglycémie…) ;
  • des maladies organiques telles que l’asthme ou l’angine de poitrine ;
  • l’intoxication (alcool, corticoïdes..) ;
  • la ménopause, etc.

Enfin, il peut également s’agir d’un trait de personnalité simple. Dans la population, il y a des personnes anxieuses. Cela peut être aussi bien une disposition permanente qu’un état transitoire.

A lire aussi >> Comment gérer son stress ?

Les symptômes

On parle davantage de signes d’anxiété que de symptômes. Il faut savoir que l’anxiété se révèle nécessaire à la vie et est tout à fait normale. Cependant, lorsqu’elle revêt un caractère invalidant, l’anxiété s’avère pathologique.

L’anxiété dite normale reste tolérée par le sujet et est une réaction psychologique au stress. Le sujet peut alors la contrôler et le trouble émotionnel n’a aucune incidence sur sa vie quotidienne. L’anxiété peut survenir, par exemple, pendant un examen, lors d’un accident ou d’une catastrophe, dans l’attente d’un résultat important, etc.

En revanche, l’anxiété s’avère anormale quand elle :

  • survient sans raison et n’est pas liée à un événement en particulier ;
  • devient permanente ;
  • limite le sujet dans ses actions ;
  • se transforme en souffrance ;
  • s’associe à des états névrotiques, psychologiques ou hypocondriaques ;
  • engendre un état dépressif ou un phénomène de dépendance (ex. : alcoolisme, toxicomanie…).

En ce qui concerne l’anxiété généralisée, on distingue les symptômes suivants :

  • tremblements ;
  • tension musculaire ;
  • fébrilité ;
  • sentiment de fatigue ;
  • palpitation, tachycardie ;
  • transpiration, mains moites ;
  • sécheresse de la bouche ;
  • étourdissement, bouffées de chaleur ou frissons ;
  • nausées, diarrhée, gêne abdominale ;
  • boule dans la gouge, difficulté pour déglutir ;
  • impression d’être à bout ;
  • trous de mémoires, problèmes de concentration ;
  • sommeil perturbé ;
  • irritabilité.

Quant au trouble panique, il s’exprime avec :

  • une sensation de souffle coupé ou d’étouffement ;
  • des étourdissements ou impression d’évanouissement ;
  • palpitations, tachycardie ;
  • transpiration ;
  • nausées, gêne abdominale ;
  • sentiment d’engourdissement ;
  • bouffées de chaleur ou frissons ;
  • gêne thoracique ;
  • peur de mourir ou de commettre un acte non contrôlé ;
  • dépersonnalisation ou déréalisation.

A lire aussi >> Anxiété et dépression : symptômes et différences

Quels sont les traitements naturels contre l’anxiété ?

Les infusions de camomille et thé vert

Des tisanes de camomille et thé vert, ou quelques gouttes d’HE en substitut, apportent un effet apaisant, en faisant ralentir le rythme cardiaque.

Lorsque vous sentez l’anxiété pointer, buvez une de ces boissons.

Le sport

L’exercice physique possède des bienfaits sur l’anxiété. Il permet d’occuper l’esprit et de chasser les idées noires.

Pratiquer un sport de manière régulière renforce également l’estime de soi et le sentiment de bien-être, ce qui entraînent la diminution de l’anxiété.

La lavande

La lavande a un pouvoir relaxant. Disséminez des extraits de lavande dans votre intérieur afin de réduire votre niveau d’anxiété.

Attention cependant à ne pas en abuser. Une dose excessive de lavande n’est pas recommandée.

La respiration

Pratiquer des exercices de respiration permet de diminuer son anxiété. Videz vos poumons en expirant lentement, puis inspirez. Ensuite, retenez votre souffle puis expirez à nouveau.

La méditation

La méditation est une technique qui agit comme un antidépresseur. Les personnes anxieuses contrôlent ainsi leur stress. Consacrez quelques minutes quotidiennes  à cet exercice.

L’aubépine et l’eschscholtzia

Ces deux plantes soignent naturellement l’état anxieux qui s’accompagne de palpitations et difficultés d’endormissement. Utilisez ce remède naturel sous forme de gélules, en vente en pharmacie.

La valériane

Il existe beaucoup de plantes qui possèdent des effets apaisants. Parmi elles, la valériane. Elle aide à lutter contre les troubles du sommeil et facilite l’endormissement.

Attention, la valériane est déconseillée chez la femme enceinte et allaitante ainsi que chez l’enfant.

De bonnes habitudes alimentaires

Pour préserver votre sérénité, il y a quelques aliments à éviter. Parmi eux, le café, l’alcool, les laitages, le sucre surtout s’il est raffiné, les produits transformés et les aliments acidifiants. Et à l’inverse, privilégiez les fruits et légumes, les céréales et huiles végétales de première pression à froid (noix, amande…).

Plus de traitements naturels :

Emilie Cartier
Rédactrice web freelance, Émilie se passionne pour les sujets du quotidien (santé, finance...) et les astuces qui facilitent la vie de tous les jours. Elle aime écrire des publications utiles et informatives, une activité à laquelle elle peut se livrer grâce à Expertpublic.