Traitements naturels d’un névrome de Morton

névrome de morton

La maladie de Morton, appelée aussi syndrome ou névrome de Morton, est une inflammation qui affecte le nerf situé entre le 3ème et 4ème orteil. Cela provoque parfois une douleur de grande intensité. Souvent lié au port de chaussure trop étroite, le névrome de Morton peut se soigner de manière naturelle. Découvrez tous nos conseils pour venir à bout de cette maladie sans utiliser les injections de cortisone. Zoom sur les solutions et remèdes naturels afin de lutter contre le syndrome de Morton !

Névrome de morton : qu’est-ce que c’est ?

Le névrome de morton, appelé aussi syndrome de morton, est une compression d’un nerf sensitif situé au pied (canal métatarsien). Celui-ci se situe généralement entre le 3ème et le 4ème orteil. Le nerf est alors coincé dans un espace trop étroit pour lui, il en résulte donc une irritation. Le nerf s’épaissit jusqu’à apparition d’un névrome (renflement).

Le plus souvent, ce sont les femmes aux alentours de 50 ans qui sont atteintes par ce mal. Bien que peu fréquente, cette pathologie s’avère fort incommodante. Heureusement, le diagnostic est facile à établir, et il est simple d’en venir à bout.

Les causes

L’apparition des douleurs liées au névrome de morton sont généralement provoquées par la marche ou la station debout prolongée. Cela est d’autant plus observé lorsque les chaussures sont serrées car cela coince le nerf, ce qui fait augmenter l’intensité des symptômes. Pour faire diminuer ou disparaitre la douleur, mieux vaut ôter ses chaussures et rester allongé quelques instants.

Notez qu’une anomalie du pied (pied plat, oignons…) pourrait aussi expliquer la survenue du syndrome de morton.

Les symptômes

Cette compression du nerf se manifeste par la survenue de violentes douleurs au niveau des orteils (en dessous et entre). Ces douleurs s’apparentent à des décharges électriques, lesquelles remontent parfois jusqu’à la cheville.

L’intensité de la douleur peut être telle qu’elle apparait en crise aiguë, obligeant la personne à enlever ses chaussures et à se masser le pied.

D’autres signes doivent également alerter :

  • douleur sous le pied pendant la marche ;
  • impression d’avoir un caillou dans sa chaussure ;
  • engourdissement des orteils ;
  • inflammation du pied.

Traitements naturels d’un névrome de morton

Le choix des chaussures

Pour soulager la douleur et éviter d’aggraver la compression du nerf, il convient d’adopter des chaussures larges et souples. Évitez absolument les chaussures fermées, étroites et serrées. Et mieux vaut bannir également les talons hauts. Choisissez toujours des chaussures adaptées à la taille et à la forme de votre pied.

Les activités à éviter

Si vous souffrez d’un syndrome de morton, proscrivez les marches trop longues ainsi que le piétinement. De la même manière, il est conseillé de réduire les sports qui sollicitent beaucoup les pieds (course, danse…).

Le froid

Pour soulager la douleur, appliquez de la glace sur la zone atteinte.

Les semelles orthopédiques

Pour apaiser la douleur, vous pouvez également faire confectionner des semelles orthopédiques sur mesure par un podologue. Certains podologues vous conseilleront également d’utiliser un séparateur de doigt de pieds en silicone. Dans certains cas, ce remède naturel donne d’excellents résultats.

A défaut, vous pouvez aussi confectionner vous-même une petite « cale » d’environ 3mm. Placez un petit carré de papier plié sous un coussinet dans la chaussette.

Cataplasme d’argile

Effectuez des cataplasmes d’argile et bandez votre pied toute la nuit pendant deux semaines.

Gel d’arnica

La crème à base d’arnica se révèle efficace pour apaiser la douleur liée à un névrome de Morton. Placez simplement une noix de gel sous la zone atteinte. Puis, enveloppez le pied dans un film plastique alimentaire. Conservez votre pied ainsi pendant toute la nuit afin que le gel pénètre bien la peau.

Le port d’orthèse

Cet appareil peut vous aider à soulager l’irritation en soulevant et séparant les os. Cela réduit ainsi la pression sur le nerf. Sachez qu’il existe différents types d’orthèses selon la courbure du pied et la position des orteils.

L’huile essentielle de menthe poivrée

L’huile essentielle de menthe poivrée (mentha piperita) est reconnue pour ses propriétés antalgiques. Il suffit d’appliquer l’huile essentielle de manière locale en la diluant.

Vous avez également la possibilité d’utilisent des onguents qui en contiennent.

Les bains de pieds

En cas de syndrome de Morton, il est conseillé de recourir aux bains de pieds. Faites-en avec du sel de mer gris, des huiles essentielles (de Genévrier, de Gaulthérie, de Cyprès, de Romarin camphré) mélangées à un émulsifiant. Vous pouvez aussi utiliser un mélange d’HE prêt à l’emploi.

Les bains de pieds sont recommandés pendant au moins dix jours.

La griffe du diable

Par voie interne, faites une cure de racine secondaire d’harpagophytum. Cette plante est appelée plus communément griffe du diable.

Et pour un résultat optimal, associez l’harpagophytum au pissenlit, à la prêle ou à la reine des prés. Faites alors une cure de 6 à 8 semaines. Et n’oubliez pas de bien vous hydrater entre les repas.

Le curcuma

On ne présente plus ce remède naturel. Le curcuma est un excellent anti-inflammatoire. Utilisez-le pour soulager rapidement la douleur, en extrait dosé. Et pour encore plus de résultat, associez-le au poivre.

Des séances de kiné et d’acupuncture

Plutôt que de vous faire opérer du pied, vous pouvez recourir à des traitements naturels. Les séances de kiné sont préconisées en rééducation. Le professionnel vous fera faire des exercices de renforcement musculaire dans l’objectif de libérer les griffes du pied ainsi que l’avant-pied. Et vous pouvez aussi faire des séances d’acupuncture.

La réflexologie plantaire

Le névrome de Morton peut être un déséquilibre d’ordre yang, c’est-à-dire inflammatoire. Une thérapie en réflexologie plantaire peut alors soulager vos douleurs. Cependant, pour être efficaces, les séances doivent être rapprochées.

Le réflexologue se chargera alors de détendre peu à peu la zone atteinte en s’appuyant sur les principes de l’énergétique chinoise.

Renforcer ses pieds avec des exercices

Muscler vos pieds pourrait vous aider à résister à la compression du nerf. Pour renforcer vos pieds, faites des exercices régulièrement. Sur internet, vous trouverez des vidéos pour vous inspirer.

Plus de traitements naturels :

Traitements naturels d’un névrome de Morton
4.4 (87.83%) 23 vote[s]