Canal carpien : les traitements naturels

traitements naturels canal carpien

Il s’agit de la première intervention de chirurgie de la main. Le syndrome du canal carpien entraîne des symptômes douloureux. Mais avant d’envisager une opération chirurgicale, et lorsque les maux sont légers, il existe des traitements naturels. Découvrez tous les remèdes pour lutter contre l’inflammation du canal carpien.

Qu’est-ce que le canal carpien ?

Le canal carpien est un canal situé sur la face interne du poignet. Il héberge à la fois le nerf médian ainsi que les tendons des muscles qui fléchissent les doigts. En arrière et sur les côtés, le canal carpien est bordé par les os qui font partie du poignet. Et à l’avant, il est limité par le ligament annulaire.

Qu’est-ce que le syndrome du canal carpien ?

Le syndrome du canal carpien se révèle à la fois particulier et fréquent. Il se traduit par un engourdissement et fourmillement dans les doigts. Ces maux s’accompagnent également d’une diminution de la force musculaire du poignet de la main.

Ce syndrome se caractérise par des troubles neurologiques, lesquels sont provoqués par la compression du nerf médian au niveau du poignet. Celui-ci se trouve alors à l’étroit dans le canal carpien. Ainsi, la stimulation du nerf médian engendre un spasme artériel.

Les symptômes

Généralement, les patients de plus de 50 ans souffrent de paresthésies. Cela peut prendre la forme de picotements, d’engourdissements, de fourmillements, de brûlures ou encore de doigt mort, et toucher une ou deux mains. Ces symptômes se manifestent le plus souvent la nuit, et concernent fréquemment les trois premiers doigts (pouce, index, majeur). Le sommeil s’en trouve fortement perturbé.

D’autre part, une hypoesthésie, c’est-à-dire une diminution de la sensation au toucher peut également intervenir. Et les douleurs peuvent aussi irradier jusque dans le bras.

Les causes

Le plus souvent, on constate chez les sujets souffrant du syndrome du canal carpien une inflammation des tendons et des gaines tendineuses qui assurent la mobilité des doigts. Cette inflammation se nomme synovite, laquelle succède dans certains cas à une fracture du poignet.

D’autre part, des microtraumatismes, des gestes répétés ou des vibrations peuvent également entraîner un syndrome du canal carpien. Les musiciens et ouvriers manuels (jardinier, peintre, agriculteur, serrurier…) sont les plus concernés par ce maux. D’ailleurs, le syndrome fait partie des maladies professionnelles, et est considéré comme un trouble musculo-squelettique.

Et il existe également des facteurs favorisants tels que la grossesse, la ménopause ou l’utilisation de contraceptifs oraux.

Enfin, une cause locale peut expliquer la survenue du syndrome. Il peut s’agir d’une maladie rhumatoïde, de la goutte, d’une hypothyroïdie, du diabète, de l’arthrite.

A noter : chez la moitié des sujets, aucune cause n’est trouvée. Et la plupart des sujets atteints sont des femmes de plus de 50 ans.

Les traitements naturels

Avant d’envisager un traitement chirurgical consistant à sectionner le ligament annulaire antérieur du carpe, il convient de faire appel à des traitements naturels.

Utilisation d’une attelle la nuit

L’utilisation d’une attelle nocturne, appelée aussi gouttière, peut se révéler utile la nuit pour mettre le poignet au repos.

Onguent à l’arnica

Pour réduire la douleur liée à l’inflammation, vous pouvez utiliser un onguent à l’arnica. Il suffit de frotter vos poignets avec le produit, deux fois par jour. Cette plante médicinale soulage les douleurs du canal carpien.

Le repos

Il s’agit du remède naturel le plus simple pour lutter contre le syndrome du canal carpien. Cessez vos activités habituelles et laissez reposer votre poignet, votre main ainsi que vos doigts.

Lorsque les symptômes du canal carpien auront disparu, reprenez vos habitudes. D’autre part, certains changements liés à l’utilisation d’un clavier ou d’une souris peuvent se révéler bénéfiques.

Des exercices d’étirement

A tout moment de la journée, effectuez des exercices d’étirement du poignet. Cela soulagera la pression exercée sur le nerf médian.

Procédez de cette manière : serrez le poing et faites glisser ensuite vos doigts un par un pour qu’ils soient bien droits. L’exercice peut être répété jusqu’à dix fois d’affilée.

Et si le problème du canal carpien provient d’une rétention d’eau, élevez votre main douloureuse le plus souvent possible.

Le froid

Pour diminuer la douleur liée à l’inflammation, utilisez de la glace enroulée dans une serviette. Laissez poser sur vos poignets pendant dix minutes. Puis, massez la zone concernée. L’opération peut être répétée toutes les deux heures si besoin est.

La chaleur

La chaleur peut également soulager la douleur car elle détend les muscles. Plongez simplement vos mains dans de l’eau chaude ou tiède pendant une dizaine de minutes. L’opération est à effectuer tous les soirs avant d’aller vous coucher.

La bromélaïne

Cette enzyme contenue dans l’ananas possède des propriétés anti-inflammatoires. Mangez de l’ananas permet de réduire la douleur dans vos poignets douloureux, et d’accélérer la guérison.

Les graines de lin

A table, tous les jours, prenez une cuillère d’huile de graines de lin. Ce produit riche en acides gras oméga-3 possède des bienfaits sur les inflammations dues au syndrome du canal carpien. Vous pouvez le consommer cru ou en mettre dans une vinaigrette, ou jus d’orange.

Et de manière générale, lorsque l’on souffre du canal carpien, il est conseillé de consommer des aliments riches en oméga-3.

L’argile

Appliquez des cataplasmes d’argile sur vos poignets en recouvrant la pâte d’un mouchoir en papier ou d’une feuille d’essuie-tout. Posez sur la zone concernée en couche épaisse. Et laissez agir pendant 45 minutes environ.

L’opération peut être renouvelée plusieurs fois si besoin jusqu’à disparition des symptômes.

Huiles essentielles

Les huiles essentielles ont des propriétés apaisantes et anti-inflammatoires qui aident à soulager les symptômes.

Mélangez quatre gouttes de gaulthérie couchée à trois gouttes d’huiles végétales d’arnica et cinq gouttes d’huiles essentielles de millepertuis. Puis, massez la partie située entre le pouce et l’avant-bras, en passant par le poignet. Effectuez l’application au moins trois fois par jour pour plus d’efficacité.

Attention, les huiles essentielles sont déconseillées aux femmes enceintes et allaitantes, ainsi qu’aux enfants de moins de 6 ans.

Plus de traitements naturels :