Traitements naturels du kyste poplité

Traitements naturels du kyste poplité

Le kyste poplité, appelé aussi kyste de Baker, est une pathologie bénigne qui touche le genou. Parfois asymptomatique, la maladie peut toutefois être source de douleurs. D’ailleurs, dans les cas les plus graves, lorsque la grosseur du kyste se révèle très importante, un acte chirurgical s’avère nécessaire. Cependant, il est fréquent que la boule se résorbe d’elle-même. On vous dit tout ce qu’il faut savoir sur le kyste poplité : définition, causes, symptômes. Et suivez nos conseils pour accélérer la guérison et apaiser la douleur le cas échéant. Focus sur les solutions naturelles pour venir à bout d’un kyste synovial au genou !

Kyste poplité : qu’est-ce que c’est ?

Le kyste poplité est une maladie bénigne se manifestant par le développement d’une bourse remplie de liquide synovial au niveau du creux du genou. Suivant son volume (en fonction de la quantité de liquide), le kyste peut s’accompagner d’une douleur derrière le genou ou d’une gêne.

D’autre part, le kyste poplité concerne autant l’adulte que l’enfant (entre 3 et 10 ans). Chez le  jeune enfant, il touche les deux genoux de manière simultanée. En revanche, chez l’adulte, le kyste poplité se veut unilatéral et il traduit la présence d’une pathologie articulaire. Le plus souvent, il est constaté chez les sujets de plus de 50 ans.

Les causes

La première cause d’un kyste poplité est le traumatisme. En cas de choc sur le genou, il peut y avoir une sécrétion excessive de liquide synovial. Dans ce cas, le genou gonfle. Et le liquide aura alors tendance à alimenter la bourse présente dans le creux poplité.

Ensuite, le kyste poplité peut avoir d’autres origines :

  • une inflammation du genou (rhumatisme psoriasique, polyarthrite rhumatoïde…) ;
  • un quadriceps insuffisamment musclé ;
  • une lésion du ménisque ou du ligament ;
  • une déchirure du cartilage ;
  • un dysfonctionnement des membranes synoviales ;
  • une arthrose.

Les symptômes

La première chose qui doit alerter, c’est la présence d’une grosseur dans le creux du genou. Elle peut être de volume variable, et parfois atteindre la taille d’une balle de tennis. La boule se révèle également élastique à la palpation.

Selon sa taille, le kyste poplité peut être un frein à la flexion du genou, et représenter une gêne pour la marche et l’accroupissement. Si tel est le cas, les sujets atteints de cette maladie ressentent une douleur liée à la compression du triceps sural. D’autre part, des brûlures ou fourmillements au niveau du mollet peuvent se manifester.

Enfin, notez que le plus souvent, le kyste poplité est découvert de manière fortuite. En effet, il peut être de petite taille et sans signe évident.

A savoir : un kyste qui ne se rompt pas peut entrainer des complications, et notamment des compressions veineuses, artérielles ou neurologiques. Il convient donc de surveiller l’augmentation du volume de la grosseur ainsi que les phénomènes de compression.

Les traitements naturels du kyste poplité

Généralement, le kyste poplité disparait de lui-même et aucun traitement ne s’avère nécessaire, sauf volume très important. Dans ce cas, une ponction est recommandée. Consultez d’abord votre médecin généraliste qui posera le diagnostic. Il vous renverra ensuite au chirurgien pour une ponction ou une intervention chirurgicale si le kyste est très volumineux ou si vous résistez au traitement médicamenteux en cours.

Néanmoins, pour éliminer un kyste poplité plus rapidement et apaiser la douleur associée, il existe des remèdes naturels.

L’arnica

Cette solution naturelle permet de réduire les symptômes. Vous pouvez prendre l’arnica par voie orale (arnica montana 9 CH) ou en application locale sur le genou.

L’argile verte

Utilisez un cataplasme d’argile verte pendant la nuit. Cela permettra de diminuer les douleurs liées à la pathologie. Enduisez simplement l’arrière de votre genou avec de l’argile verte. Et recouvrez l’ensemble d’un film alimentaire.

L’ostéopathie

L’ostéopathie peut être une réponse satisfaisante lorsque vous souffrez d’un kyste poplité. En effet, cette médecine alternative soulage certaines affections du genou responsables de la grosseur.

Le froid

Le froid réduira l’enflure due au kyste poplité. Posez une poche de glace sur votre genou préalablement recouverte d’un tissu (pour éviter les brûlures).

Le repos

En cas de genou touché par le kyste de Baker, reposez-vous. Votre genou doit être au repos le plus possible, pendant au moins un ou deux jours. Evitez également la pratique d’une activité sportive, le temps que le kyste se résorbe.

Un bandage

Pour réduire le gonflement de la blessure et stabiliser votre genou, faites un bandage en vous servant d’une attelle de genou et d’un ruban adhésif sportif. Serrez suffisamment pour que le genou soit stable, sans couper la circulation sanguine.

Surélever sa jambe

Réduisez les gonflements et ramenez le sang vers votre cœur en relevant votre jambe. La nuit, pour garder vos jambes surélevées, utilisez plusieurs oreillers. Et en cas d’impossibilité, essayez au moins de garder la jambe concernée parallèle au sol.

Faire des séances de kiné

En cas de rigidité au niveau des muscles et de l’articulation, il est conseillé de consulter un kinésithérapeute. Le praticien vous fera faire des exercices non douloureux de flexibilité et de renforcement.

Pratiquer des exercices d’étirement

Posez le pied de la jambe blessée sur un siège d’environ 50 cm de hauteur. Pliez légèrement le genou. Puis, penchez-vous en avant et vers le bas tout en conservant le dos droit. Vous devez alors ressentir un étirement au niveau de la cuisse. Gardez la position pendant 30 secondes environ. Répétez l’exercice d’étirement trois fois, deux fois par jour.

Autre possibilité, pratiquer un exercice d’étirement assis. Pour cela, il suffit de plier les genoux une fois que vous êtes installé sur une chaise ou un tabouret. Puis, pliez et tendez votre genou le plus loin possible. Cet exercice se révèle bénéfique pour garder une bonne mobilité du genou. Pratiquez l’étirement une fois par jour, jusqu’à vingt répétitions. En cas de douleur, cessez.

Perdre du poids

En cas d’obésité, sachez qu’il est recommandé de perdre du poids lorsque le kyste poplité est guéri. En effet, un surpoids entraîne une très forte pression sur le genou, ce qui peut occasionner des dégâts en plus.

Plus de traitements naturels :

Emilie Cartier
Rédactrice web freelance, Émilie se passionne pour les sujets du quotidien (santé, finance...) et les astuces qui facilitent la vie de tous les jours. Elle aime écrire des publications utiles et informatives, une activité à laquelle elle peut se livrer grâce à Expertpublic.