Otite séreuse : les traitements naturels

traitement naturel otite sereuse

Souvent, les otites provoquent une douleur intense au niveau de l’oreille. Cependant, il en existe une sorte qui évolue sans faire de bruit. Il s’agit de l’otite séreuse. Indolore et asymptomatique chez l’enfant, elle n’est pas sans conséquence sur la santé. En effet, l’inflammation engendre une surdité, parfois importante. Et ce sont les jeunes enfants les premiers concernés par la maladie. Heureusement, avant de recourir à une opération chirurgicale, il existe des solutions naturelles pour prévenir et guérir une otite séreuse. Découvrez les remèdes de grand-mère et les astuces pour venir à bout de ce mal.

Qu’est-ce que l’otite séreuse ?

L’otite séreuse désigne l’état inflammatoire chronique de l’oreille moyenne. Elle survient lorsqu’il y a présence d’un liquide séreux jaune, de fluidité variable, derrière le tympan.

Cet état résulte d’une absence d’aération prolongée de l’oreille moyenne par blocage de la trompe d’Eustache. En temps normal, ce petit tuyau sert à envoyer de l’air dans l’oreille dans des situations particulières (variation d’altitude, par exemple). Plus l’absence d’aération dure dans le temps, et plus le liquide derrière le tympan devient épais et visqueux, affectant alors l’audition de manière importante.

D’autre part, il faut savoir que l’otite séreuse s’avère très fréquente chez l’enfant entre 1 an et 8 ans. Et on constate un pic vers l’âge de 4 ans. La vie en collectivité (crèche, école…) joue un rôle déterminant dans la survenue de l’otite séreuse.

Notez que l’inflammation se fait en revanche beaucoup plus rare chez l’adulte. Généralement, elle est associée à des infections respiratoires.

Les symptômes

Chez l’enfant

Le diagnostic de l’otite séreuse est souvent posé de manière tardive. En effet, l’inflammation n’engendre aucun symptôme. Il s’agit d’une maladie totalement indolore. L’enfant ne se plaint pas de mal à l’oreille. Dans la plupart des cas, l’otite séreuse ne nécessite aucun traitement puisqu’elle se résorbe spontanément en quelques semaines.

Mais bien qu’asymptomatique chez l’enfant, l’otite séreuse n’est pas sans conséquence puisqu’elle provoque une surdité de transmission. A terme, cela peut entrainer des effets néfastes sur la communication et le développement du jeune sujet. Le plus souvent, ce sont un retard de langage et des troubles du comportement qui poussent les parents à consulter.

Il faut donc que la prise en charge de la maladie soit rapide. Le médecin traitement ou le pédiatre doit alors procéder à un examen ORL chez le jeune patient. Et ce, de manière régulière afin d’éviter tout problème de l’oreille.

Chez l’adulte

En revanche, chez l’adulte, il en est autrement avec des signes beaucoup plus explicites : sensation d’oreille bouchée, surdité partielle, bourdonnement, nez qui coule, trouble de l’équilibre, douleurs légères à l’oreille…

L’otite séreuse n’est pas un mal à prendre à la légère. Une douleur à l’oreille et l’apparition de ces symptômes doivent vous pousser à consulter.

Les causes

D’où proviennent les otites séreuses ?

Le plus couramment, les otites en général surviennent après une rhinopharyngite. C’est elle la principale responsable de l’apparition d’une otite car les bactéries remontent le long de la trompe d’Eustache.

Et il y a aussi les otites moyennes aiguës, qui, mal soignées, se surinfectent et engendrent une otite séreuse.

Les facteurs aggravants

La vie en collectivité fait partie des facteurs favorisants. Mais sachez qu’il existe également d’autres facteurs environnementaux responsables des otites séreuses. Parmi eux, le tabagisme passif, la pollution ou encore les allergies.

Les traitements naturels de l’otite séreuse

Les lavages de nez

Le traitement principal consiste à restaurer la fonction d’aération de la trompe d’Eustache. Il convient donc de déboucher et nettoyer le nez de manière satisfaisante. Nettoyez souvent le nez de bébé ou incitez votre enfant à se moucher tout seul, s’il est en âge de le faire.

Et pour éviter le risque de récidive, les ORL préconisent également des lavages de nez réguliers.

Les cures thermales

En traitement de fond, les ORL conseillent les cures thermales soufrées (La Bourboule, Luchon, Uriage, Cauterets).

L’insufflation tubulaire

Cette technique physique consiste à envoyer de l’air par les fosses nasales en direction de l’oreille. Outre l’insufflation tubulaire, il y a également la manœuvre de Valsalva, pratiquée par les plongeurs. Elle permet d’équilibrer la pression entre l’oreille externe et l’oreille moyenne.

L’homéopathie

Il y a des traitements homéopathiques qui existent pour limiter les symptômes des otites. On en distingue deux principaux pour agir contre l’otite séreuse :

  • Arsenicum album 5 CH : ce remède est utilisé pour venir à bout des otites, et notamment de l’otite séreuse car il possède une action sur la trompe d’Eustache ;
  • Mercurius dulcis 5 CH : ce remède de drainage se révèle incontournable dans le cas d’une otite séreuse. En effet, il traite les obstructions de la trompe d’Eustache avec surdité.

A noter : vous pouvez aussi prendre trois granules de Belladonna et de Capsicum annuum.

L’huile essentielle

Parmi les remèdes naturels les plus efficaces, il y a l’HE. Pour soigner une otite séreuse sans médicament, vous pouvez avoir recours à l’huile essentielle de lavande, à mélanger avec un peu d’huile végétale.

Massez ensuite le pourtour de l’oreille avec la solution. Notez qu’il est aussi possible d’en appliquer dans le conduit auditif, à condition de procéder avec délicatesse. Pour cela, servez-vous d’un coton-tige.

Prévenir le risque d’otite

Puisque les rhinopharyngites représentent la principale cause d’otite séreuse, il convient de ne pas laisser trainer un mauvais rhume. Soignez-vous avant que les bactéries ne remontent le long de la trompe d’Eustache et provoquent des douleurs à l’oreille.

Par ailleurs, il est indispensable de ne pas laisser une otite moyenne aiguë s’installer. Celle-ci peut se surinfecter et engendrer une otite séreuse. Consultez un médecin qui vous prescrira un traitement adapté.

Enfin, les personnes qui souffrent d’allergies doivent tenter d’éliminer les allergènes connus de leur environnement. Parfois, les médecins leur recommandent un traitement stimulant leur système immunitaire contre les allergènes.

Les bons réflexes en avion

Si vous êtes atteint d’otite séreuse, adoptez les bons réflexes. Évitez ou retardez le moment de pratiquer de la plongée sous-marine ou d’effectuer un voyage en avion. Les modifications de la pression peuvent provoquer une douleur à l’oreille.

Si vous ne pouvez pas différer votre voyage dans les airs, mâchez des aliments ou buvez. C’est surtout vrai pour les jeunes enfants. Par exemple, pendant le déplacement en avion donnez à votre bébé un biberon de lait à boire. Quant aux adultes, ils adopteront certains gestes lors de la montée de l’avion : respirer la bouche ouverte, bâiller, mâcher un chewing-gum, déglutir.

Plus de traitements naturels :