Comment devenir préparatrice en pharmacie ?

Preparatrice en Pharmacie

Ils font partie des professionnels que nous côtoyons régulièrement. Les préparateurs en pharmacie travaillent le plus souvent en officine, lorsqu’ils ne sont pas employés par un laboratoire ou un hôpital. Mais quel que soit le lieu d’exercice, le préparateur ou la préparatrice en pharmacie doit avoir de nombreuses qualités pour mener à bien ses différentes missions.

Découvrez les multiples facettes de ce métier proche du pharmacien et du docteur. Et suivez nos conseils pour devenir préparatrice en pharmacie et évoluer professionnellement (formation, salaire, plan de carrière, …). Tout ce qu’il faut savoir sur ce spécialiste des médicaments et des ordonnances.

Où travaille un préparateur en pharmacie (lieu, zone géographique) ?

Le préparateur ou la préparatrice en pharmacie exerce le plus souvent ses fonctions dans une officine. D’ailleurs, 90 % des offres d’emploi émanent des pharmacies, que celles-ci se situent en ville ou en zone rurale.

Mais ce professionnel peut également intervenir en dehors d’une officine. Ainsi, il peut être employé au sein de la pharmacie centrale d’un établissement hospitalier ou dans un laboratoire (industrie pharmaceutique).

Notez que le marché de l’emploi varie en fonction des zones géographiques. Mais dans l’ensemble, il y a une véritable demande, surtout dans les grandes villes. Pour saisir les opportunités, le préparateur ou la préparatrice en pharmacie a donc tout intérêt à avoir une certaine mobilité géographique.

Que fait une préparatrice en pharmacie ? Ses missions.

Le préparateur ou la préparatrice en pharmacie a plusieurs tâches :

  • d’abord, la réception des commandes et le rangement des médicaments en fonction de critères très précis ;
  • ensuite, la gestion des stocks (vérification des dates, élimination des produits périmés, commande auprès des laboratoires ou des grossistes) ;
  • puis, délivrance des médicaments aux clients sur prescription avec vérification de la posologie et absence d’associations dangereuses. Le professionnel doit également s’assurer que le client a bien compris les modalités de la prise du médicament ;
  • et enregistrement des feuilles de soin ;
  • tenue à jour du registre des produits dangereux (avec nom du médecin, nom et adresse du patient concerné) ;
  • télétransmission des données aux caisses d’Assurance maladie ;
  • réalisation des préparations et stérilisation du matériel si le travail s’effectue en centre hospitalier ;
  • enfin, contrôle des produits avant leur conditionnement en laboratoire.

Les qualités requises pour devenir préparatrice en pharmacie

Pour travailler dans une pharmacie en tant que préparateur ou préparatrice, il convient de posséder plusieurs qualités :

  • être vigilant, rigoureux, méthodique et organisé afin de ne pas commettre d’erreur. Le cas échéant, les conséquences peuvent être dramatiques. Les étourdis ou ceux qui manquent de concentration doivent donc éviter cette profession ;
  • avoir une excellente connaissance des médicaments, même s’il ne s’agit pas d’être docteur ou médecin ;
  • posséder un bon sens du contact humain et avoir le goût du service (courtoisie, sourire…) ;
  • savoir écouter, conseiller et rassurer les clients au besoin. Pour cela, il est nécessaire de faire preuve de patience et d’une grande discrétion ;
  • être endurant physiquement et avoir une bonne condition physique car le travail s’effectue toujours debout.

A savoir : tout comme le pharmacien, le préparateur en pharmacie est pénalement responsable des délivrances et des préparations qu’il effectue.

Les formations nécessaires pour devenir préparatrice en pharmacie

Quel bac faut-il pour devenir préparatrice ?

Pour devenir préparateur ou préparatrice en pharmacie, il faut d’abord obtenir un bac. Il est conseillé d’avoir un bac scientifique (bac S). Il s’agit de la voie royale. Cependant, la profession reste ouverte à d’autres baccalauréats tels que le bac STL, le bac SMS et le bac pro ASSP.

Brevet Professionnel de Préparateur en Pharmacie

La formation pour devenir préparatrice en pharmacie se poursuit avec le Brevet Professionnel de Préparateur en Pharmacie. Ce diplôme s’obtient à l’issue d’une formation en alternance de 2 ans. Vous aurez plusieurs matières d’enseignement, qui nécessitent d’avoir un esprit scientifique :

  • pathologie
  • pharmacologie
  • microbiologie
  • dispositifs médicaux
  • pharmacie galénique
  • immunologie
  • toxicologie
  • phytothérapie
  • communication
  • botanique
  • homéopathie
  • chimie, biochimie.

Diplôme d’Etat de Préparateur en Pharmacie Hospitalière

Puis, pour travailler dans un centre hospitalier en tant que préparatrice, il faut être titulaire d’un Diplôme d’État de Préparateur en Pharmacie Hospitalière (DEPPH). Ce diplôme s’obtient après un an de formation, et peut être également préparé en alternance.

Notez que divers établissements dispensent cet enseignement pour devenir préparatrice en pharmacie dans un hôpital. Parmi eux, les CHU de Bordeaux, Lille, Tours, les Hôpitaux de Paris et de Marseille, etc.

Conditions d’exercice et évolutions possibles

Lieu d’exercice

Avec le Brevet Professionnel de Préparateur en Pharmacie, le préparateur peut travailler dans une officine ou dans les industries pharmaceutiques.

En revanche, pour intégrer un établissement hospitalier, il faut obtenir un Diplôme d’Etat de Préparateur en Pharmacie Hospitalière (DEPPH). Il s’agit d’une certification qui s’obtient après un an de formation, avec possibilité d’alternance.

Salaire

Un préparateur ou une préparatrice en pharmacie qui débute gagne en moyenne 1500 euros brut. Cependant, la rémunération de ce professionnel fluctue en fonction de la région et du type d’établissement qui l’emploie. Le montant du salaire reste toutefois encadré par le Convention collective du métier.

Évolutions de carrière

Ensuite, les évolutions de carrière sont multiples. Le préparateur ou la préparatrice en pharmacie peut devenir cadre de santé après 4 ans d’expérience en milieu hospitalier. Il lui faut aussi obtenir le concours spécifique à la profession.

Et pour devenir formateur dans un centre de formation au métier de préparateur en pharmacie, il faut 5 ans d’expérience professionnelle ainsi qu’une formation complémentaire de 2 ans.

Enfin, notez que le préparateur ou la préparatrice en pharmacie peut suivre une autre orientation professionnelle. Avec sa formation et son expérience, il (ou elle) peut être visiteur médical. Ce métier consiste à sillonner en voiture toute une région pour faire du porte-à-porte auprès des prescripteurs (médecins, dentistes, vétérinaires, pharmaciens). Cet attaché commercial représente alors un ou plusieurs laboratoires pharmaceutiques pour promouvoir leurs produits et les faire prescrire aux malades.

A lire aussi : Comment trouver la pharmacie de garde ?