Arthrose des doigts et de la main : les traitements naturels

Arthrose des doigts et de la main traitements naturels

Même si l’arthrose des doigts et des mains concernent davantage les femmes à l’âge de la ménopause, la maladie peut survenir bien plus tôt. En effet, il existe d’autres causes que l’usure liée au vieillissement. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur l’arthrose digitale (définition, symptômes, causes…). Et suivez nos conseils pour limiter la dégénérescence du cartilage des doigts et de la main. Toutes les solutions naturelles pour ne plus avoir à souffrir de déformation due à l’arthrose. Remèdes de grand-mère, bons gestes à appliquer au quotidien, aliments à consommer ou à proscrire… Tout ce qu’il faut savoir pour calmer la douleur de manière totalement naturelle !

Qu’est-ce que l’arthrose des doigts et de la main ?

L’arthrose des doigts, autrefois appelée arthrose digitale, est courante chez la femme de plus de 50 ans. Cette dégénérescence bénigne est considérée comme une arthrose diffuse car elle peut s’étendre à d’autres articulations.

D’autre part, on constate trois formes différentes de la maladie :

  • l’arthrose du bout des doigts (arthrose interphalangienne distale) est la forme la plus fréquente. La zone est alors gonflée ;
  • l’arthrose interphalangienne proximale est une déformation plus rare qui concerne les premières et deuxièmes phalanges ;
  • enfin, la rhizarthrose ou arthrose du pouce se révèle courante car elle touche une femme sur six après 50 ans. Elle s’observe à la base du pouce.

Les symptômes

L’arthrose des doigts et des mains se manifeste par une déformation gênante et inesthétique au niveau des articulations, par des douleurs importantes ainsi que par une raideur dans les articulations. Celle-ci peut provoquer une gêne pour saisir les objets.

Mais la maladie reste bénigne et n’entraîne généralement aucune complication grave. D’ailleurs, le plus souvent, le patient ne ressent plus de douleurs passées quelques années.

Cependant, dans de rares cas, la pathologie peut atteindre un stade avancée avec de graves lésions osseuses. Des douleurs aiguës apparaissent alors par poussées. Et elles sont entrecoupées d’épisodes de rémission de durée variable.

Les causes

L’arthrose des doigts est due à une dégénérescence du cartilage. La maladie survient avec l’âge et l’usure.

Notez que la pathologie ne résulte pas du craquement des doigts. Cela reste une idée répandue, mais qui n’a rien à voir avec l’arthrose.

En revanche, il y a souvent une cause mécanique derrière une arthrose des doigts. Il s’agit alors de mouvements et gestes répétés dans un cadre professionnel ou de loisirs. Par exemple, les couturières sont souvent sujettes à cette dégénérescence du cartilage.

Enfin, il faut savoir que les personnes obèses sont davantage concernées par la maladie  à cause de facteurs systémiques.

Les traitements naturels de l'arthrose des doigts et de la main

Le massage des doigts

Masser ses doigts et pratiquer des exercices, en complément d’une prise en charge par un kinésithérapeute, peuvent renforcer la force et la mobilité des doigts.

Massez vos doigts tous les jours pendant quelques minutes. Pour cela, étirez chacun des doigts de la base jusqu’à son extrémité.

Les gestes à éviter

Ne forcez pas sur vos mains en portant des charges lourdes. Évitez également les gestes répétitifs qui amplifieront la douleur.

Au quotidien, ménagez vos articulations en bannissant les efforts prolongés ou intenses.

Les plantes à utiliser

Pour réduire les douleurs d’une arthrose des doigts, utilisez du curcuma. Cette plante se révèle un excellent anti-inflammatoire naturel.

Vous pouvez aussi intégrer dans votre alimentation du cassis en infusion ou bien de l’écorce de saule blanc en décoction.

Enfin, sachez que l’ortie est connue pour son action contre les douleurs liées à l’arthrose. Appliquez quelques feuilles sur la zone atteinte pendant quelques jours.

Attention, avant de recourir à l’une ou l’autre de ces plantes, il est conseillé de demander l’avis de son médecin ou d’un phytothérapeute car il existe des contre-indications.

La chaleur

Pour soulager les douleurs, la chaleur est préconisée. Appliquez localement de la chaleur sur la zone concernée.

Les compléments alimentaires de glucosamine et chondroïtine

La glucosamine et la chondroïtine sont deux substances conseillées pour protéger le cartilage et freiner sa dégradation. Elles sont à prendre par voie orale.

Ce traitement de fond quotidien se compose de 1500 mg de glucosamine et 1200 mg de chondroïtine. Prenez le traitement deux à trois fois par jour.

Les premiers effets positifs de la cure (pas plus de trois mois) seront visibles sous 2 à 8 semaines.

Attention, il existe des risques d’allergies aux crustacés. Et d’autre part, les personnes prédiabétiques, diabétiques ou traitées par anti-vitamine K ne doivent pas utiliser ce traitement naturel.

Les bonnes huiles

Consommez en mélange de l’huile d’olive et de l’huile de colza bio, première pression à froid dans vos plats et crudités. Ces deux produits proposent un parfait équilibre oméga-3 et -6.

En revanche, évitez les huiles de tournesol ou de pépin de raisin car elles sont très riches en oméga -6 inflammatoires.

 Les aliments à consommer et à bannir

L’alimentation joue également un rôle déterminant. Consommez sans modération des noix, amandes, graines de lin, mâche, épinard. Vous pouvez aussi au rayon poisson opter pour du maquereau, des sardines ou des anchois.

En revanche, il s’avère préférable de réduire ou supprimer les graisses saturées telles que le beurre, les produits laitiers, le fromage ou encore la viande.

Et en ce qui concerne les antioxydants, mangez des fruits et légumes, légumineuses et oléagineux en privilégiant les fruits rouges, les pruneaux, les figues, le kiwi, le chou, les radis, l’ail, l’oignon, les tomates…

Enfin, puisque l’obésité peut expliquer la survenue de la maladie, mieux vaut privilégier les aliments possédant un index glycémique bas. Ainsi, consommez peu les aliments raffinés comme le riz, le pain, les pâtes blanches, les céréales soufflées ou en barres, les sucreries, les viennoiseries… Préférez plutôt les céréales complètes, les fruits secs ainsi que les pâtisseries maison sans gluten.

L’huile essentielle de gaulthérie

L’aromathérapie représente une solution naturelle efficace pour apaiser une articulation douloureuse.

Utilisez de l’huile essentielle de gaulthérie à hauteur de deux gouttes diluées dans un peu d’huile végétale. Appliquez ensuite sur la zone touchée.

A noter, vous pouvez aussi avoir recours aux HE de lavandin, de basilic exotique et d’eucalyptus citriodora (2 gouttes à diluer dans de l’huile végétale).

Plus de traitements naturels :