Coronavirus : quels sont les gestes barrières ?

Hygiaphone Geste Barriere

La contamination est surprenante, rapide et surtout inquiétante. La pandémie du coronavirus ne s’est pas contentée de tuer des milliers de personnes. Elle a aussi induit un changement des habitudes de la population. En plus de l’économie, les mœurs sociales ont été quelque peu modifiées. En effet, les germes se diffusant dans l’air et sur plusieurs surfaces, l’Organisation Mondiale de la Santé a préconisé des gestes barrières. Ce terme devenu très courant en ce moment est l’un des outils les plus adaptés pour limiter la propagation de la maladie.

Depuis le début de l’année, les mesures sociales et individuelles de protection contre la pandémie ont permis de limiter la propagation du coronavirus.

Les mesures sociales

En société, les gestes barrières sont devenus des mesures sociales dont l’essence est de limiter les contacts. Ainsi, il est important d’éviter les rassemblements de plus de 50 personnes et de respecter une distance d’un mètre au moins entre chaque individu. Malgré le confinement, des établissements restent ouverts et offrent leur service avec des mesures de protection.

Dans ces entreprises et commerces, les propriétaires ont recours à des hygiaphones. Ces plaques de protection posées au niveau des comptoirs et des caisses pour éviter les postillons et la propagation des germes. Ces dispositifs facilement commandés en ligne et disponibles moins cher. D’autres outils tels que le marquage au sol ou les gels pour le lavage de mains sont mis en place pour la clientèle.

En raison de la restriction des sorties, les commerçants proposent de plus en plus des services de livraison sécurisés pour fidéliser la clientèle. Le déconfinement n’aura aucun impact sur ces mesures. Elles devront donc être maintenues pour limiter la propagation du virus.

Les mesures individuelles

La possibilité d’un déconfinement réussi repose sur la prise de conscience et la responsabilité individuelle. Certains gestes barrières propres à chaque individu sont donc nécessaires. Lorsque vous circulez, veillez à porter un masque pour éviter de contaminer vos proches avec des projections salivaires ou d’inhaler les germes dans l’air ambiant.

Il est aussi important lorsque vous éternuez ou toussez, de le faire dans un mouchoir que vous jetterez ensuite ou au creux de votre coude. Ces gestes permettront de ne pas diffuser les germes dans l’atmosphère commune. En cette période, une hygiène optimale est donc conseillée.

Dans les lieux publics, veillez à éviter les contacts avec les surfaces et lavez-vous régulièrement à l’eau et au savon vos mains. Ces derniers organes ne devront plus être en contact avec votre visage ou l’un ou l’autre des orifices de votre visage. En outre, il est conseillé d’éviter les contacts tels que les accolades et les poignées de mains.

Lorsque vous ressentez les symptômes de la maladie, n’oubliez pas de rester chez vous jusqu’à la disparition de ces signes. En cas de modification, il est important de contacter votre médecin traitant ou les urgences.

Ces mesures pourraient sembler fortement isolantes, mais elles concourent, en outre, à votre protection et à celle de votre entourage. Le plus important est de réduire le contact avec les surfaces infectées et l’inhalation des germes par l’une des entrées du visage. Les personnes déjà contaminées et les plus vulnérables devront faire preuve d’une grande prudence afin d’amoindrir petit à petit l’impact de cette maladie sur la vie sociale et l’humanité.

Les gestes barrières établis par l’OMS ont l’intérêt d’assurer la sécurité sanitaire des communautés et des individus. Malgré leur nombre, ils restent simples et peuvent être facilement intégrés aux habitudes communes et quotidiennes. La maîtrise progressive et l’éradication totale du coronavirus au sein de la population dépendent grandement de notre sens des responsabilités.