Maison sur pilotis : qu’est-ce que c’est ?

maison sur pilotis

Courante dans les pays vulnérables aux inondations, la maison sur pilotis présente de nombreux avantages. Et pas seulement pour lutter contre les catastrophes naturelles. En effet, cette structure très facile à construire se révèle adaptable. Découvrez les avantages et les inconvénients de surélever sa maison ainsi que la réglementation en vigueur. Zoom sur la maison sur pilotis, une ancienne construction qui reste innovante.

Qu’est-ce qu’une maison sur pilotis ?

On appelle maison sur pilotis une structure surélevée. Traditionnellement, le bâtiment est construit au-dessus de l’eau, mais il peut être également sur du sable ou bien de la terre. Généralement, trois à quatre mètres séparent le sol de la construction. Cela permet à la marée de monter sans que la maison ne soit immergée. Les pilotis évitent donc les inondations et les dégâts des eaux. Bien que l’on en trouve dans le monde entier, la maison sur pilotis est courante en Asie, et surtout dans les endroits vulnérables.

Une maison sur pilotis est conçue à partir de matériaux naturels tels que bambou ou bois. Parfois, du béton est utilisé pour renforcer la structure.

Aujourd’hui, la maison sur pilotis peut être très moderne, loin de la cabane de pêcheur en hauteur. En effet, il existe des constructions contemporaines alliant praticité et esthétisme.

Maison sur pilotis : quel intérêt ?

Le principal intérêt de cette structure est de faire rempart contre les catastrophes naturelles telles que tempêtes, tornades ou inondations. En étant sur pilotis, les bâtiments sont protégés des dégâts des eaux, mais aussi des animaux nuisibles (serpents, rongeurs…).

D’autre part, l’espace ombragé sous les pilotis peut être employé à divers usage. Cette zone servira aussi bien d’espace de stockage que de coin de travail comme atelier, remise, garage. Elle peut aussi abriter des animaux.

Mais au-delà de sa première qualité, la maison sur pilotis présente d’autres intérêts. Facile à réaliser, le pilotis ne demande pas de travaux excessifs comme les maisons neuves traditionnelles. Pas besoin de coulage de béton ou de décaissement de sol.

Le pilotis sera apprécié pour les constructions sur sol souple, et notamment pour les infrastructures lourdes.

Enfin, habiter une maison sur pilotis permet souvent de profiter d’une vue panoramique !

Maison sur pilotis, avantages et inconvénients

Les avantages

Les principaux atouts de la maison sur pilotis, ce sont son prix et sa facilité de construction. L’implantation s’avère possible sur tout sol et à condition d’être un peu manuel, il est possible de bâtir la structure soi-même.

Le chantier ne requiert aucun matériel spécifique. Vous n’aurez pas besoin de louer des engins de nivelage ni des machines pour terrasser ou creuser les fondations.

Outre la sécurisation du bien contre les événements extérieurs, la maison sur pilotis libère de l’espace.

Les inconvénients

La maison sur pilotis comporte peu d’inconvénients. Toutefois, ces désavantages ne sont pas à prendre à la légère. En effet, avec une maison surélevée, l’accès de plain pied est très compliqué.

D’autre part, les pilotis réclament une meilleure isolation pour plancher bas.

Réglementation et permis de construire

Il n’existe pas de différence importante entre une construction sur fondations coulées et une maison sur pilotis en termes de législation.

En effet, c’est l’empreinte au sol, c’est-à-dire la surface de plancher qui est prise en compte dans l’obligation d’un permis de construire ou non.

Une simple déclaration de travaux suffit pour les structures de moins de 12 mètres de hauteur et 40m² de surface. En cas d’absence de PLU (plan local d’urbanisme) sur la commune, la surface est ramenée à 20m².

Au-delà de 40m² au sol et 12 mètres de hauteur, le permis de construire s’avère nécessaire.

Comment construire une maison sur pilotis ?

Il existe trois techniques différentes pour construire sa maison sur pilotis. Le procédé est à sélectionner en fonction de la nature du sol.

Pilotis en bois

Grâce au pilotis en bois, il est facile d’enfoncer le pieu dans le sol sans avoir recours à des travaux poussés. Le matériau naturel s’avère durable s’il reçoit les traitements adaptés à sa bonne conservation.

Le bois est parfaitement approprié en cas d’auto-construction ou si vous envisagez de faire construire une maison en bois ou à ossature en bois.

Pilotis en acier

Plus dense et plus robuste que le bois, l’acier se conserve également très bien s’il reçoit les traitements de conservation adéquats. L’acier supporte beaucoup mieux que le bois l’enfoncement par martèlement dans le sol. Avec le pieu en acier, vous pouvez également avoir recours au plancher de construction sur hourdis et chape béton.

Pilotis en béton

Il s’agit d’une technique courante, mais qui nécessite des travaux de chantier plus importants avec coffrage et coulage de béton vibré. Ainsi, le résultat sera homogène et la structure résistante.

Le prix d’une maison sur pilotis

Si vous faites appel à un professionnel, sachez que le prix d’une maison sur pilotis avoisine les 1000 €/m² (H.T).

Cependant, il est tout à fait envisageable de construire soi-même sa maison pilotis, et ainsi faire de précieuses économies.

Maison sur pilotis : qu’est-ce que c’est ?
4.3 (85.56%) 18 votes