Placer un cric sous une voiture : comment faire ?

placer un cric de voiture

Roue crevée, garnitures de frein à remplacer, besoin d’inspecter le bas de caisse… Les raisons ne manquent pas pour soulever sa voiture. Les mieux équipés (mécanos, bricoleurs…) utiliseront une fosse avec un pont hydraulique ou un charriot hydraulique amovible. Et les autres auront recours au cric fourni avec la voiture. Cet outil pratique permet de surélever une auto en quelques mouvements. Même si l’opération  ne parait pas très compliquée, elle doit cependant faire l’objet de multiples précautions. Pour éviter que l’auto ne retombe, il s’avère préférable de bien placer l’appareil de levage sous la voiture. Tout ce qu’il faut savoir sur l’accessoire auto et son utilisation : usages, types de cric et gestes à adopter.

A quoi sert un cric de voiture ?

Un cric est un outil très pratique que chaque conducteur devrait posséder dans sa voiture. Il s’agit d’un accessoire de levage dont le rôle principal est de permettre aux véhicules d’être surélevés. L’objectif  consiste alors à avoir accès à différents endroits de la voiture (roues, freins…). Notez que le plus souvent, le cric est utilisé pour changer une roue en cas de crevaison.

A savoir : le cric est fourni avec le véhicule. On peut le trouver dans le kit roue de secours ou bien sous la capot, ou le tapis de coffre.

Les types de cric

Il existe plusieurs types de cric. Cependant, on en distingue deux principaux : le cric à vis (ou mécanique) et le cric hydraulique. Le premier est le plus commun. Il est muni d’une vis à actionner, qui permet de faire s’élever ou descendre le système en triangle. De conception basique, il n’est pas rare de le voir se déformer sous le poids de l’auto.

Quant au cric hydraulique, davantage sophistiqué et plus stable, il contient un vérin à actionner par un levier. Il s’agit du système le plus efficace et facile à manipuler. Il y a aussi deux sortes de cric hydraulique : la version statique qui ne bouge pas et la version avec roulettes qui permet un déplacement plus facile de l’engin de levage.

En ce qui concerne les autres crics, ils répondent à des besoins spécifiques :

  • le cric bouteille, bon marché et polyvalent, convient pour les dépannages et crevaisons ;
  • le cric losange sera l’outil idéal pour ceux qui recherchent un modèle facile et simple à ranger, à utiliser partout ;
  • pour réaliser des opérations diverses, optez plutôt pour le cric rouleur. Facile à déplacer et robuste, cet outil se révèle extrêmement pratique. Généralement, les bricoleurs optent pour ce modèle ;
  • enfin, il y a aussi le cric pour 4×4. Comme son nom l’indique, il sert à surélever une voiture de châssis haut.

Enfin, vous devrez prendre certains critères en considération avant d’utiliser n’importe quel cric : capacité de levage, hauteur entre le sol et le châssis de la voiture, choix des chandelles voiture.

Les précautions à prendre pour installer un cric

Bien qu’il s’agisse d’un outil simple d’utilisation, le cric ne doit pas être employé à tort et à travers. Il convient de prendre certaines précautions. Veillez d’abord à ce que le poids du véhicule respecte la capacité indiquée sur l’outil. Il faut diviser le poids de la voiture en charge par deux pour vous faire une idée. Normalement, en utilisant le cric fourni avec votre auto, cela ne doit poser aucun problème. En revanche, en cas de recours à un autre cric, soyez vigilant.

D’autre part, la pose d’un cric doit être doublée par des chandelles. Il s’agit de supports de levage permettant la sécurisation de la voiture. Mieux vaut prendre toutes les précautions au cas où le cric se casserait, par exemple.

Ensuite, ne travaillez que sur une surface plane et stable. Évitez les sols meubles où le cric pourrait s’enfoncer avec le poids de la voiture. Un cric installé sur un sol sableux ou en pente ne tiendra pas. Eloignez-vous  également de tout obstacle pour limiter le risque d’accident.

Par précaution, calez également les roues avec des accessoires en métal ou en caoutchouc sculptés en forme de triangle. Les cale-roues se mettent en place sur le devant des roues pour empêcher tout mouvement. Calez alors les deux roues opposées à celle que vous voulez remplacer. A défaut de cale-roues, faites avec les moyens du bord (moellons lourds, grosses briques, gros coins en bois…).

Sécurisez aussi le véhicule en tirant le frein à main. Et pour plus de sécurité, passez la première vitesse. En cas de boite automatique, utilisez la position « P » du levier.

Enfin, faites preuve de vigilance. Même si l’opération vous semble simple, si vous êtes novice en la matière ou si vous ne disposez pas du bon matériel, abstenez-vous. Faites appel à un mécanicien qui réalisera la manœuvre à votre place.

Comment utiliser un cric auto ?

D’abord, positionnez le cric de manière perpendiculaire à la voiture. L’outil doit être placé sous le point de levage situé le plus proche de la roue à changer, à environ 30 ou 35 cm. Il faut savoir qu’une voiture possède quatre points de levage. Ils sont indiqués sur le bas de caisse (marque ou encoche).

D’autre part, l’auto doit impérativement être surélevée en ces points spécifiques. Pour cela, repérez le point et positionnez le cric de manière à ce que le socle repose de façon ferme sur le sol. Et la partie haute se situera alors juste en dessous.

Ensuite, actionnez le cric à vis en faisant tourner la manivelle dans le bon sens. En cas de cric hydraulique, actionnez le levier de haut en bas. Lorsque la voiture est assez levée et la réparation réalisée, utilisez le cric dans le sens inverse. De la sorte, l’auto rejoindra le sol.

A savoir : pour un changement de roue, vous devez impérativement débloquer les quatre boulons avant de surélever la voiture. Une fois la roue en l’air, il est quasiment impossible de les enlever, car elle ne cesse de tourner. Conservez les écrous ensemble et à proximité pour ne pas les perdre.

Placer un cric sous une voiture : comment faire ?
4.8 (95.56%) 36 vote[s]