Le poisson d’argent : les méthodes pour s’en débarrasser

poisson d'argent

Vous avez remarqué la présence de poisson d'argent dans votre maison et vous ne savez pas comment faire pour vous en débarrasser ?

Le poisson d’argent est une espèce qui suscite l’étonnement à plus d’un titre. Avec son nom poétique, on le croirait tout droit sorti d’un livre pour enfant. Et pourtant, la réalité s’avère beaucoup moins reluisante. En effet, il s’agit d’un animal dont on se passerait bien chez soi. Découvrez les particularités de cet insecte peu ordinaire. Et suivez nos conseils avisés pour l’éliminer et prévenir son retour. Tout ce qu’il faut savoir pour se débarrasser à jamais du poisson d’argent, un insecte inoffensif mais nuisible.

Le poisson d’argent : définition

Non, le poisson d’argent, appelé aussi lépisme, n’est pas un poisson, mais un petit insecte effilé d’environ 1 cm. Il doit son nom, plutôt poétique, à son corps couvert de minuscules écailles argentées. Le poisson d’argent possède aussi de longues antennes fines.

Cet insecte non volant vit dans les endroits chauds et humides. Tout naturellement, il aime se promener la nuit dans la cuisine, la salle de bains, la buanderie ou les toilettes. Mais il peut aussi vivre dans des endroits moins reluisants comme les fissures, les espaces vides à l’intérieur des murs ou sous les plinthes. Dans tous les cas, ils fuient la lumière.

Il s’agit d’un animal omnivore. Il se nourrit de miettes, de sucre, d’amidon, de papier, de colle, de cheveux, de poils, de poussière mais aussi de cadavres d’insectes.

Combien de temps vit-il ?

Le poisson d’argent peut vivre pendant au moins cinq ans. Et si nécessaire, il peut se passer de manger durant un an !

D’autre part, sachez que la femelle pond des œufs minuscules. Ils éclosent sous deux à quatre semaines.

Les dangers du poisson d’argent

Le poisson d’argent est un insecte qui ne présente aucun danger pour l’homme. En effet, ce petit animal se révèle totalement inoffensif car il ne pique pas et ne transporte aucune maladie.

En revanche, il peut causer des dégâts notables dans une maison en s’attaquant aux livres, papiers, papiers peints, tissus et vêtements.

Et se retrouver nez à nez avec cet insecte n’est pas forcément une expérience très agréable.

Détecter sa présence avec des indices : les signes qui doivent alerter

Comme le poisson d’argent ne sort que la nuit, il n’est pas toujours facile de détecter sa présence au sein d’un appartement ou d’une maison. Cependant, certains éléments doivent vous alerter :

  • petites tâches noires de la taille d’un grain de poivre (ce sont ses excréments) ;
  • petits trous et tâches jaunes sur les livres, cartons, vêtements ;
  • résidus de peaux mortes (ils muent régulièrement).

Comment se débarrasser du poisson d’argent : les traitements

L’acide borique

Cette solution naturelle s’avère mortelle pour les poissons d’argent. Réalisez un appât à base de ce produit disponible en pharmacie sous forme de poudre.

Pour cela, mélangez l’acide borique avec de l’eau, du sucre et du miel. Puis, placez-le dans une soucoupe.

Le spray à base de pyréthrine liquide

Cette solution chimique est connue pour être efficace contre les poissons d’argent. A l’aide d’un spray à base de pyréthrine liquide, aspergez les fissures et les plinthes pour venir à bout des insectes nuisibles.

Attention à bien respecter les instructions de la notice avant d’utiliser ce produit.

En fabriquant des pièges maison

L’une des techniques les plus efficaces pour lutter contre les poissons d’argent, c’est d’avoir recours aux pièges maison.

Recouvrez l’extérieur de petits pots en verre (style petits pots pour bébé) d’un ruban adhésif isolant. Placez ensuite les récipients vers le haut, à des endroits stratégiques (près des plinthes, à proximité des fissures…).

Ainsi, le poisson d’argent grimpera au ruban et tombera dans le pot sans pouvoir remonter. Il sera alors piégé comme s’il était tombé dans un lavabo.

L’autre piège maison possible nécessite l’utilisation d’un journal entier. Enroulez-le à l’aide de deux élastiques et passez-le sous l’eau. Puis, déposez-le une nuit dans une pièce appréciée des lépismes. Le papier humide va les attirer. Le matin, brûlez le journal sans prendre la peine de le dérouler. Si nécessaire, renouvelez l’opération.

De la terre à diatomées

La terre à diatomées est composée de débris d’algues marines microscopiques. Vous pouvez l’utiliser sous forme de poudre pour chasser les poissons d’argent de votre domicile.

Ce produit possède des propriétés abrasives car il use par contact la membrane qui recouvre le corps de l’insecte. Ainsi, le lépisme meurt de déshydratation.

Sachez que la terre à diatomées n’est pas dangereuse pour l’homme. Vous pouvez donc en saupoudrer vos plinthes sans crainte. Disposez-en également dans d’autres lieux stratégiques comme derrière les meubles ou sous l’électroménager.

Les solutions naturelles

 Il existe des répulsifs contre les poissons d’argent entièrement naturels. Parmi les solutions non toxiques, il y a les copeaux de cèdre et le spray aux agrumes ou à la lavande.

Les mesures préventives

Assécher les pièces

Pour éliminer les poissons d’argent, vous pouvez commencer par assécher les pièces via un système d’aération. Ce dispositif purifie l’air ambiant et empêche la stagnation de l’humidité qui favorise la prolifération des nuisibles dans une maison.

Si besoin, installez un déshumidificateur électrique dans les pièces susceptibles d’abriter l’insecte. Il existe plusieurs appareils sur le marché. Choisissez le modèle le plus adapté à votre pièce.

Appliquer de la colle sur les plinthes

Pour éviter la survenue de poisson d’argent dans votre cuisine ou la salle de bains, appliquez des bandes de glu sur le pourtour des plinthes.

Vaporiser des huiles essentielles

Si les poissons d’argent apparaissent dans les fissures ou sous les plinthes, vaporisez ces endroits avec de l’huile essentielle mélangée à de l’eau.

Vous pouvez utiliser de l’HE d’amande douce, de lavande et de menthe poivrée sur les surfaces concernées.

Nettoyer

Là où vous trouvez des lépismes, nettoyez consciencieusement. Pour cela, aspirez soigneusement les détritus, fissures, plinthes, étagères, les recoins… Ne les nourrissez plus !

Pour cela, pensez aussi à fermer soigneusement les emballages. Fermez hermétiquement tous les contenants alimentaires pour éviter que l’insecte ne n’y introduise.

De la même manière, maîtrisez les sources d’humidité, les fuites, les infiltrations d’eau…