Progresser en vélo après 40 ans

progresser en vélo après 40 ans

Le cap de la quarantaine représente une période charnière. Reprendre le vélo passé 40 ans, est-ce une bonne idée ? Et d’abord, existe-t-il un âge idéal pour faire du sport et progresser ? Quels facteurs faut-il prendre en compte pour reprendre une activité sportive et progresser en cyclisme ? Comment se « reprendre en main » sans faire d’erreur ? Découvrez tous les bienfaits du vélo sur la santé ainsi que les secrets pour faciliter la reprise du sport.

Avantages et inconvénients de faire du vélo

Les avantages

La pratique du cyclisme se révèle idéale pour être en forme et éviter la sédentarité. Faire du vélo présente de nombreux avantages :

  • En pédalant, vous dépensez de l’énergie. Cela facilite la perte de la masse graisseuse ;
  • le vélo s’avère très bon pour le cœur. Il permet de remuscler l’organe et de le « booster ». En effet, la pratique du cyclisme sollicite beaucoup le système cardiovasculaire ;
  • renforcez vos membres inférieurs tels que fessier ou mollets en faisant du vélo ;
  • le cyclisme est un sport d’équilibre qui épargne les articulations et sollicite l’oreille interne mais aussi la vision ;
  • rien de tel que le vélo pour faire le plein d’air, se détendre et s’oxygéner !

Les inconvénients

Malgré tous ses bienfaits, le vélo comporte également quelques inconvénients :

  • le cyclisme fait travailler le cœur. Avant de reprendre le sport, il convient de faire attention pour ne pas rencontrer de problèmes cardiaques ;
  • certains muscles du tronc et des membres supérieurs sont délaissés. Pour solliciter votre corps entier, il est indispensable de pratiquer une autre activité sportive en complément (natation, musculation…).

 Pourquoi reprendre une activité sportive ?

La quarantaine entraîne quelques effets physiologiques et psychologiques à prendre en considération dans la reprise du vélo. Même si vous avez été un excellent cycliste dans votre jeunesse, un manque d’exercice physique régulier peut causer certains effets négatifs (kilos en trop, essoufflement, fatigue quotidienne…).

D’un point de vue psychologique, l’absence d’activité physique pendant plusieurs années peut se traduire par une perte de masse musculaire et éventuellement une prise de masse graisseuse, ainsi qu’une baisse de la force et de l’endurance.

Ne reprenez jamais la pratique du cyclisme de manière intensive sans un protocole particulier. La reprise d’une activité sportive doit être encadrée et certaines précautions sont à prendre. Relancer la machine après 40 ans demande de la détermination mais aussi de la surveillance.

Comment reprendre la pratique du cyclisme ?

Soyez prudent tout en faisant preuve de persévérance. Pour reprendre le vélo dans les meilleures conditions, respectez certaines étapes.

Un avis médical

Parlez-en à votre médecin généraliste. Le praticien vous fera réaliser un test d’effort afin de déceler des contre-indications à la pratique du cyclisme.

De manière générale, un bilan médical est préconisé dans la reprise d’un sport pratiqué intensivement.

Les fumeurs, diabétiques et personnes souffrant d’hypertension artérielle seront doublement surveillés.

Contrôler sa fréquence cardiaque

Investissez dans un cardiofréquencemètre (appelé aussi capteur de puissance) afin de contrôler de manière efficace votre fréquence cardiaque. En fonction, gérez l’intensité de vos efforts. Si l’appareil s’affole, arrêtez tout de suite !

Choisir un bon vélo

Pour pratiquer un sport dans des conditions optimales, il est indispensable de posséder le matériel adéquat. Faites réviser votre vélo ou achetez un nouveau modèle si cela s’avère nécessaire.

Se fixer des objectifs réalisables

Faites preuve d’ambition tout en restant réaliste. Fixez-vous des objectifs motivants (ex. : une randonnée, une cyclosportive…).

Au début, reprenez en douceur tout en étant déterminé. Commencez par des séances courtes de cyclisme sans réelles ascensions.

Un conseil, privilégiez le solo pour éviter le surrégime. En douceur, mais avec régularité ! Prévoyez au moins une séance de vélo par semaine.

Pour que la reprise s’effectue dans de bonnes conditions, anticipez les moments difficiles. Pendant au moins trois mois, l’entraînement sera compliqué. Le corps doit se réhabituer à l’effort physique. Passé les premières difficultés, la reprise du sport vous procurera du plaisir ! Ne doutez pas qu’à 40 ans, votre corps est encore largement capable d’exploits. Laissez-lui juste le temps…

En parallèle à la pratique du vélo, pensez à boire de l’eau régulièrement et évitez les activités intenses lorsqu’il fait très chaud ! Choisissez une tenue adaptée pour le cyclisme et n’oubliez pas de vous protéger la tête. Enfin, si vous êtes fumeur, jamais de tabac avant ou après la pratique du sport.

Progresser en vélo après 40 ans
5 (100%) 2 votes