Comment réaliser des économies sur son assurance habitation ?

Economie Assurance Habitation
Bien qu’indispensable et obligatoire, l’assurance habitation peut peser lourd dans le budget d’un ménage. D’autant plus que chaque 1er janvier s’accompagne généralement d’une hausse des tarifs. Comment réaliser des économies sur son assurance habitation ?

Evaluer ses réels besoins

Une assurance habitation, quelle qu’elle soit, couvre les dommages liés à un incendie, une inondation, un dégât des eaux, un cambriolage, un bris de glace… Ensuite, des options peuvent être souscrites. Elles ne sont pas indispensables et doivent donc être étudiées selon les besoins. Par exemple, inutile d’assurer ses extérieurs lorsque l’on est simple locataire d'un appartement.

Autre exemple, pas besoin de souscrire à une garantie contre les dommages liés au gel pour quelqu’un qui vit en appartement. Ensuite, les garanties liées au vol ou au vandalisme ne sont nécessaires qu’en présence d’objets de valeur. De plus, cumuler les garanties est totalement inutile. Mais attention, il est essentiel de conserver une excellente protection afin d’éviter de se retrouver dans une situation compliquée en cas de sinistre.

Utiliser un comparateur

Pour pouvoir bénéficier d’une assurance habitation moins chère, il est conseillé d’utiliser un comparateur en ligne. Cet outil gratuit, qui a révolutionné notre quotidien, permet de trouver en seulement quelques clics et à tout moment de la journée, l’assurance la plus adaptée à ses besoins, mais surtout au moindre coût.

Cette solution évite les nombreux déplacements dans les diverses agences afin d’obtenir des devis et permet donc de gagner du temps. Un comparateur d’assurance permet d’accéder à des offres personnalisées et de connaître plus en détails le montant des franchises, les délais d’indemnisations ou encore les plafonds de remboursement.

Changer d’assurance

Entrée en vigueur en 2015, la loi Hamon permet aux titulaires d’un contrat d’assurance habitation de le résilier à tout moment, sans préavis et sans frais de pénalités, une fois passée la date du premier anniversaire de la souscription du contrat. Il ne faut pas hésiter à en profiter pour changer d’assurance et profiter d’une offre moins chère. Autre avantage : c’est le nouvel assureur qui s’occupera de toutes les démarches pour résilier l’ancien contrat.

Protéger son logement

Bien protéger son logement, par exemple en installant une alarme, une porte blindée ou un système de vidéo-surveillance peut faire baisser le montant total de la cotisation. En effet, plusieurs assureurs récompensent cette initiative visant à réduire le risque d’intrusion en diminuant le montant des cotisations. Parfois cette baisse peut aller jusqu’à 15%. D’autres compagnies suppriment la franchise en cas de cambriolage. Dans certains cas (maison isolée, abritant des objets de valeur, résidence secondaire…), l’assureur peut imposer l’installation d’un système de sécurité.

Modifier le contrat et la franchise

Le contrat d’assurance habitation peut évoluer au fil des années. L’assurance doit être adaptée aux éventuels changements réalisés depuis la signature du contrat. Certains travaux comme la construction d’une piscine, d’une dépendance, l’acquisition de matériel informatique ou l’arrivée d’un nouvel habitant peuvent faire augmenter le montant total de la cotisation. En revanche, d’autres changements la feront diminuer. Tout changement concernant le logement doit être communiqué à l’assureur.

Certaines cotisations sont élevées car le montant des franchises est minime voire nul. Mais cela se paie. Ainsi, pour réaliser des économies sur son assurance habitation, il est possible de demander une revalorisation à la hausse des franchises. En revanche, en cas de sinistre, le bénéfice peut être bien moins important.

Le choix du mode de paiement

Le choix du mode de paiement va influencer le coût total de l’assurance habitation. Si cela est possible, il est préférable de régler en une seule fois le montant de la cotisation. En effet, bien que pratiques, les versements mensuels reviennent plus chers car ils entraînent plus de frais de gestion.

Payer son assurance annuellement permet de réaliser jusqu’à 10% d’économies. Il est également possible de contacter directement son assureur pour lui demander un geste commercial. Il n’est pas obligé d’accepter mais parfois, un fidèle client peut obtenir des réductions. Certaines compagnies appliquent des remises si un assuré cumule plusieurs contrats (automobile, habitation, santé…). Autre option : faire jouer la concurrence. Cette solution, bien connue, peut faire baisser le coût d’une assurance habitation. Les assureurs sont prêts à baisser leurs tarifs pour garder ou récupérer un client.

Réaliser des économies sur son assurance habitation est tout à fait possible grâce à ces diverses astuces. Le plus important est de ne pas négliger la qualité de la protection, car, les économies réalisées en réduisant la facture seront insuffisantes pour couvrir les dégâts en cas de sinistre.