Rénover son domicile : 5 conseils pour une rénovation réussie

rénover maison

Le logement que vous venez d'acquérir a besoin d'être rafraîchi ou repensé. Ou bien vous avez envie de donner un nouveau look à votre appartement. Dans les deux cas, vous envisagez des travaux de rénovation, mais vous ne savez pas vraiment par où commencer. Ces quelques conseils peuvent vous aider à mieux vous organiser.

Bien définir votre projet

C'est la première chose à faire avant de procéder aux travaux. Prenez le temps de réfléchir à ce que vous voulez faire. Essayez d'avoir une vue d'ensemble des travaux à accomplir. S'agit-il simplement de changer la décoration ou comptez-vous modifier l'aménagement même du logement ?

Les travaux à envisager ne seront pas les mêmes si vous comptez refaire les papiers peints ou abattre des cloisons. Pour savoir où vous allez, le mieux est de faire le tour des modifications prévues.

N'hésitez pas à faire une liste des travaux envisagés. Faites un inventaire précis, dans chaque pièce, de ce que vous voulez faire. Commencez par les travaux de fond, comme la remise aux normes électriques par exemple. Comme elle demandera sans doute l'intervention d'un professionnel, mettez-vous en contact avec des entreprises.

Vous terminerez votre liste par les rénovations plus faciles à réaliser. Elles concernent souvent la décoration du logement, comme les peintures par exemple, et sont effectuées quand les travaux de base sont achevés.

Prévoir le budget approprié

Il serait en effet imprudent de commencer vos travaux sans vous assurer à l'avance que vous pouvez les financer. Pour cela, il est nécessaire de faire une estimation précise du montant des travaux prévus.

À cet égard, la meilleure manière de procéder est de demander un devis de rénovation. Pour trouver l'offre la plus avantageuse, il convient d'en solliciter plusieurs. Vous pourrez ainsi comparer les devis et choisir celui qui répond le mieux à vos attentes.

Par ailleurs, vous pouvez vous-même vous informer sur les prix pratiqués. Vous saurez ainsi combien coûtent en moyenne la peinture de telle pièce ou l'édification d'une cloison. Cependant, ces démarches vous prendront plus de temps que de demander un devis global à un professionnel.

Enfin, il faut rappeler que certains travaux, comme ceux qui prévoient la rénovation énergétique du logement, bénéficient d'aides publiques. Si vous envisagez de tels travaux, un crédit d'impôt spécifique, un éco prêt à taux zéro ou encore un taux réduit de TVA peuvent, sous certaines conditions, vous aider à les mener à bien.

Limiter le coût des travaux

En fonction des renseignements que vous avez pris et des devis qu'on vous a proposés, vous avez estimé le coût des travaux de rénovation.

Cependant, il est encore possible de les réduire, notamment si vous envisagez de les mener à bien vous-même, du moins en partie. C'est ainsi qu'en achetant les articles nécessaires chez certains grossistes, ouverts aux particuliers, vous ferez des économies, parfois notables.

Il n'est d'ailleurs pas indispensable d'acheter tous les équipements. Ils sont parfois coûteux, et certains ne vous serviront pas souvent. Alors, pourquoi ne pas les louer ? Plutôt que de remplacer certains meubles ou de changer votre sol, vous pouvez également leur donner une nouvelle vie en les repeignant. Cette solution, là encore, vous coûtera moins cher.

Enfin, essayez de faire appel aux professionnels dans les périodes où ils sont moins occupés. Ils vous consentiront sûrement des prix plus intéressants.

D'autres précautions à prendre

Avant d'entreprendre la rénovation de votre logement, il est également conseillé d'établir un planning des divers travaux. À cet égard, l'aide d'un professionnel vous sera précieuse. Cette précaution vous permettra de préciser le déroulement du chantier et de fixer les priorités.

Pour qu'ils soient efficaces, les travaux doivent en effet se faire dans un certain ordre. Les travaux de fond passent ainsi avant les finitions. De même, il convient de prévoir l'installation électrique d'une pièce avant de poser le carrelage ou d'installer les meubles.

Par ailleurs, si vous habitez une résidence, vous devez, avant et pendant les travaux, respecter des règles inhérentes à une copropriété. C'est ainsi que vous devrez entreprendre vos travaux durant les heures autorisées. Vérifiez-les dans le règlement de copropriété.

N'oubliez pas non plus de prévenir vos voisins de la gêne occasionnée. Évitez autant que possible de les déranger par des bruits trop stridents ou invasifs. Efforcez-vous également de limiter les allées et venues dans l'escalier, ou faites-en sorte de ne pas les rendre trop bruyantes.

Tirer parti de l'espace

Des solutions existent en effet pour que, tout en restant le même, votre logement apparaisse plus spacieux ou plus lumineux.

Pourquoi, par exemple, ne pas ouvrir la cuisine sur le séjour ou le salon ? Vous donnez ainsi l'impression d'élargir l'espace. Selon vos préférences, vous choisissez une ouverture totale ou vous ménagez une transition entre les deux pièces.

Dans ce dernier cas, un bar ou un îlot central feront très bien l'affaire. Vous pouvez vous en servir pour les repas ou les décorer de bibelots et de plantes vertes.

Pour agrandir une pièce, abattre une cloison et intégrer une chambre au salon, pour en faire un ensemble plus vaste, est également possible. De son côté, une douche italienne, de plain-pied avec la salle de bain, donne un autre aspect à la pièce.

Plus clair, votre appartement donnera l'impression d'être plus vaste. Troquer les teintes sombres de votre décoration contre des couleurs plus lumineuses est déjà un premier pas. Installer une verrière, dans le salon par exemple, crée une nouvelle source de lumière et modifie les perspectives.