Aménagement numérique du territoire : fibre ou ADSL ?

Amenagement Numerique Du Territoire Fibre Ou Adsl 

L’enjeu important dans une société de plus en plus digitalisée est d’offrir à tous les Français un meilleur accès au réseau internet et aux services publics en ligne. Le déploiement de la fibre optique s’est accéléré, avec 4,8 millions d’habitations supplémentaires qui peuvent être raccordées, soit 50 % de plus par rapport à l’année 2018.

Un New Deal mobile qui porte ses fruits

Le New Deal mobile a permis des progrès notables pour les utilisateurs : dans les territoires ruraux, la 4G s’est répandue et le débit internet a été multiplié par deux en moyenne en une année. 1 300 zones doivent encore être couvertes dans les années à venir.

L’étape suivante concerne l’affectation des fréquences 5G et la généralisation de la fibre. L’Arcep, l’autorité de régulation du secteur des télécommunications a publié une série d’études pour éclairer les élus sur les projets à mettre en œuvre. Effectuée avant la crise du Covid-19, l’étude annuelle « Territoires connectés » réalise un bilan provisoire de la situation concernant l’aménagement numérique du pays. Le rapport fait le point sur les différentes problématiques comme la fibre ou la 5G.

Le chantier de la fibre

L’Arcep a mis au point une carte interactive qui permet de visualiser le niveau de déploiement de la fibre en France. Le moins que l’on puisse dire est qu’il reste beaucoup à faire pour permettre un accès plus large à cette technologie qui offre un meilleur débit. En observant la carte, on constate que les grandes agglomérations sont bien pourvues, mais concernant les zones rurales, des aménagements mériteraient d’être réalisés. Les particuliers peuvent se renseigner sur le niveau d’équipement de leur territoire en appelant le service client Bouygues, Orange, Free ou SFR.

La dématérialisation des services publics de l’État

Ces dernières années, l’État a accéléré la dématérialisation des services publics. Dans une société de plus en plus digitalisée, l’État s’est mis au diapason. Les services fiscaux ont connu une vraie révolution avec les déclarations en ligne. Les équipes au ministère des Finances ont été réorganisées. Cette réforme a permis plus d’efficacité. Aujourd’hui de nombreuses demandes se déroulent en ligne, y compris pour refaire une carte grise ou demander des documents d’État civil.

La dématérialisation de la justice

En 2017, une réforme de modernisation de la justice a été enclenchée. Elle vise à établir une dynamique de dématérialisation, de réorganisation et de simplification de la justice. La ministre de la Justice veut impulser une révolution digitale au sein de l’institution. L’idée est de permettre un accès plus rapide et plus efficace à la justice grâce au numérique en passant notamment par le site justice.fr. Parmi les pistes, il y a la possibilité de généraliser la conciliation préalable obligatoire sur un plus grand nombre de procédures, ou aussi de permettre une gestion des contentieux familiaux devant une instance unique pour des dossiers qui sont habituellement étudiés par plusieurs juges. Parmi les initiatives, il y a également la mise en œuvre d’une plateforme numérique de plainte en ligne.

Les inégalités et les remèdes face au numérique

Dans un rapport récent, le Défenseur des droits pointait du droit les inégalités dans l’accès aux services publics liés à la fracture numérique. Les plus fragiles sont souvent marginalisés explique en filigrane l’institution qui vise à assurer une égalité de tous les Français dans l’accès aux principaux services publics. Le Défenseur des droits appelle de ses vœux un retour à l’humain et dénonce les fermetures de services publics qui ne s’inscrivent que dans une logique comptable. Face à cette situation et avec le contexte de mobilisation des Gilets jaunes, des initiatives ont été prises, notamment l’ouverture de « Maisons France Services » qui centralisent plusieurs services publics. Il devrait y en avoir 2 000 sur le territoire français d’ici 2022.