Blanchiment des dents au charbon : danger

blanchiment-dents-charbon-danger

Nos dents occupent une place capitale dans notre quotidien. Leur bon état est indispensable pour le sourire et l’alimentation. De nombreuses solutions permettent de prendre soin des dents et prévenir les caries. L’utilisation du charbon se compte parmi les méthodes les plus connues pour blanchir les dents. Toutefois, des méfaits ont été découverts concernant cette solution. Nous avons alors décidé de parler des aspects dangereux du blanchissement des dents au charbon.

Avant tout, de quel type de charbon s’agit-il ?

Il s’agit du « charbon actif » dont les principaux usages se rencontrent dans les services d’urgences des hôpitaux. En effet, cette substance est réputée pour ses capacités à absorber les toxines en cas d’intoxications ou de surdoses. Cette même propriété explique pourquoi son usage afin de nettoyer s’est démocratisé. Ainsi, de nombreux individus brossent les dents en ajoutant un peu de charbon sur la brosse.

En ce qui concerne l’obtention du charbon actif, elle résulte de la combustion de diverses espèces d’arbres comme le chêne, le peuplier et la noix de coco. Il s’agit alors d’un produit végétal, prouvé clinique étant exempt d’éléments toxiques. Sa formule est semblable au charbon avalé pour traiter les troubles intestinaux.

Pourquoi cet aspect dangereux ?

C’est surtout la propriété abrasive du charbon qui constitue cet aspect dangereux. Son impact se fait surtout sentir au niveau de l’email, mais peut toucher également la racine et les couches intérieures des dents.

Grâce à sa caractéristique abrasive, le charbon enlève parfaitement les tâches : noircissement et jaunissement. Toutefois, cela conduit aussi à la détérioration de l’émail qui est la couche la plus externe et protectrice des dents. D’ailleurs, cette destruction est irréversible qui se traduit par une érosion, un amincissement et une décoloration. Quand cette couche périphérique s’amincit, le produit abrasif va atteindre les couches intérieures.

Il en est de même concernant la racine d’une dent. Elle est très sensible au caractère abrasif du charbon. Ce cas de figure se rencontre surtout chez les gens dont les gencives sont en retrait. Le fait de brosser les dents avec un dentifrice au charbon présente cette menace. Les douleurs vont apparaître et la sensibilité aux caries va s’accroître au niveau des dents.

Qu’en est-il des avantages d’utiliser du charbon ?

Les bienfaits du charbon pour entretenir les dents sont indéniables. Nous pouvons citer pour cela sa fonction de purification de la bouche. De nombreux dentifrices intègrent ainsi cette substance dans leur formule pour garantir une haleine fraîche après chaque nettoyage. En ce qui concerne son aptitude à absorber les toxines, citée plus haut, le charbon actif constitue un meilleur allié à l’hygiène dentaire.

Pour sa capacité à blanchir les dents, le charbon est efficace. Il enlève les taches et les jaunissements engendrés par des aliments tels que le tabac, le café ou le vin rouge. Les fabricants l’adoptent pour la composition des dentifrices de par sa fonction de gommage en surface procurant un blanchissement naturel.

Conclusion

L’utilisation de charbon ou de dentifrice à base de charbon fait appel à votre vigilance. La réputation de cette cendre végétale n’est plus à démontrer. Toutefois, l’idéal est d’éviter un usage excessif pour que vos dents ne soient pas exposées aux aspects dangereux en permanence.

En nettoyant de manière ponctuelle vos dents avec du charbon, vous n’allez tirer que les avantages. Il vaut mieux limiter l’usage à une fois par mois par exemple, et préférer les poudres fines. Avec cette granulométrie, le pouvoir abrasif du charbon diminue. D’autres solutions existent pour blanchir les dents. Un tour chez le dentiste saura vous éclairer plus sur l’utilisation adéquate du charbon et des produits à base de charbon.