Butée d’embrayage HS : pourquoi et que faire ?

butée d'embrayage hs

Indispensable au bon fonctionnement d’une voiture, la butée d’embrayage rencontre parfois des problèmes… Cette pièce contenue dans le système d’embrayage peut être abîmée ou cassée. Dans tous les cas, vous constaterez des signes évidents qui devront vous pousser à consulter. Dans cet article, découvrez tout ce qu’il faut savoir sur la butée d’embrayage : rôle, fonctionnement, symptômes d’un dysfonctionnement, solution de réparation, mesures de prévention…. Zoom sur la butée d’embrayage HS !

Qu’est-ce qu’une butée d’embrayage ?

La butée d’embrayage est un roulement qui trouve sa place dans le système d’embrayage. Celui-ci contient le volant moteur avec le mécanisme complet, la commande d’embrayage ainsi que le disque permettant de passer les vitesses.

D’autre part, la butée d’embrayage se compose de deux parties : la partie fixe et la partie tournante. L’élément fixe coulisse sur une douille concentrique à l’arbre de boîte. Et la pièce tournante fonctionne grâce à l’action du conducteur. Employée, la butée d’embrayage se retrouve en contact avec le mécanisme du système d’embrayage. Le roulement est donc possible grâce à cette rotation.

Notez également qu’il existe deux sortes de butées au système complètement différentes l’une de l’autre : la butée d’embrayage tirée et la butée hydraulique. Cependant, elles possèdent la même finalité.

Le rôle de la butée d’embrayage

La butée d’embrayage possède une fonction très précise. Lorsque le conducteur appuie sur la pédale d’embrayage, la fourchette d’embrayage se met en route. Son actionnement génère alors une pression sur la butée, laquelle exerce à son tour une pression sur le mécanisme d’embrayage. Ainsi, le disque nécessaire à la création d’une relation entre volant moteur et boîte de vitesses est libéré. Le système créé donc un débrayage.

Comment reconnaître une butée d’embrayage abîmée ?

Il existe des symptômes qui permettent de faire la différence entre une butée d’embrayage abîmée et une butée cassée.

Dans le premier cas, on discerne un bruit lorsque le moteur de la voiture tourne. Le son cesse lorsque vous appuyez sur la pédale d’embrayage. Cet indicateur signale un dysfonctionnement de la butée, laquelle doit être changée au plus vite.

Ensuite, en cas de butée abîmée, on constate un effort trop important au moment du débrayage. Vous sentirez des à-coups sous le pied. La butée d’embrayage présente alors une défaillance. Selon l’état du système d’embrayage, il peut y avoir plusieurs pièces à changer.

Les symptômes d’une butée d’embrayage HS

En cas de butée hors service, les signes s’avèrent facilement identifiables. Premièrement, la pédale d’embrayage reste coincée au plancher. Cela laisse supposer un problème d’endommagement des lamelles de plaque de pression.

Ensuite, l’autre symptôme déterminant, c’est la non résistance de la pédale d’embrayage. Bien qu’activées, les vitesses ne répondent pas. Aucun doute, la butée d’embrayage est à remplacer au plus vite.

A savoir : si votre véhicule possède une butée d’embrayage hydraulique, il s’agit probablement d’un problème d’étanchéité de la butée.

La solution pour réparer une butée d’embrayage

Si votre butée d’embrayage n’est pas simplement détériorée mais HS, il faut obligatoirement la changer !

Dans un premier temps, sachez qu’il faut déposer la boîte à vitesses pour changer ensuite l’ensemble du système d’embrayage. Par sécurité, les garagistes ne changent pas seulement la butée car la défaillance peut être plus générale. Notez que la durée d’immobilisation du véhicule risque d’être longue en raison des réparations à effectuer. Au besoin, faites-vous prêter une voiture de courtoisie.

Ensuite, lors de la pose de la butée neuve, il faut prendre quelques précautions :

  • vérifier que la butée coulisse correctement sur la douille ;
  • utiliser la graisse fournie ou à défaut, monter la butée à sec. Dans tous les cas, il faut éviter l’excédent de graisse pour ne pas faire patiner le disque ;
  • s’assurer que la butée est correctement encliquetée avec la fourchette pour ne pas prendre le risque d’un décrochement au montage de la boîte.

A savoir : une butée coûte environ 20 euros. En revanche, pour remplacer le kit d’embrayage, ce qui est pratiquement indispensable, il faut compter en moyenne 350 euros dont 200 euros de montage. Mais il s’agit seulement d’une estimation. Celle-ci peut se révéler variable suivant les véhicules. En effet, certains nécessitent le double de temps de main d’œuvre. Il faut toujours demander plusieurs devis dans des garages différents afin de comparer les tarifs.

Comment prévenir le risque d’une butée cassée ?

Pour éviter de se retrouver avec une butée d’embrayage HS, il convient de respecter certaines précautions d’usage. D’abord, respectez toujours les conditions imposées par le constructeur en termes d’entretien et fréquence du changement du système. Normalement, l’embrayage doit être remplacé tous les 200 000 kilomètres maximum.

Dans tous les cas, si vous repérez des symptômes sur votre voiture, consultez rapidement un garagiste pour effectuer les réparations nécessaires. En effet, un problème relatif au système d’embrayage ne doit jamais être pris à la légère car il s’agit d’un élément important au bon fonctionnement de l’auto.

Enfin, si vous achetez un véhicule d’occasion, posez des questions sur l’entretien de l’embrayage. C’est un point important lors d’une vente car cela permet d’éviter des frais importants à venir.

Comment connaître l’état de son embrayage ?

Que ce soit un problème de butée ou non, l’embrayage lâche toujours à un moment ou à un autre. Au fil du temps, il s’use. Des astuces existent pour connaître l’état de son embrayage et savoir s’il faut bientôt le changer.

D’abord, restez le moteur allumé au point mort pendant un quart d’heure. Ensuite, effectuez la marche arrière ou la marche avant pour vérifier l’absence de grincement. Tout doit se réaliser de manière fluide.

Puis, faites un petit tour avec le véhicule, mettez ensuite le point mort ainsi que le frein à main. Passez la 4ème ou 5ème vitesse. Si la voiture cale, cela est bon signe. En revanche, si le moteur tourne encore, l’embrayage est à changer au plus vite.

Et lorsque vous circulez à petite vitesse, accélérez brusquement comme si vous aviez l’intention de dépasser une autre auto. Si le régime moteur augmente mais pas la vitesse, vous pouvez suspecter un problème d’embrayage.

Emilie Cartier
Rédactrice web freelance, Émilie se passionne pour les sujets du quotidien (santé, finance...) et les astuces qui facilitent la vie de tous les jours. Elle aime écrire des publications utiles et informatives, une activité à laquelle elle peut se livrer grâce à Expertpublic.