Quelle vignette Crit’Air pour ma voiture ?

vignette crit air

En tant que conducteur, cette pastille vous est sûrement familière. En effet, depuis 2017, les véhicules en France arborent une vignette Crit’Air sur leur pare-brise. Lié à la pollution atmosphérique, ce certificat qualité de l’air s’avère utile en cas de circulation différenciée, mais pas seulement. Alors à quoi sert réellement cette pastille de couleur autocollante ? Découvrez toutes les vignettes Crit’Air qui existent et la manière dont s’en procurer une. Tout ce qu’il faut savoir sur cette certification.

Qu’est-ce que la vignette Crit’Air ?

Appelée aussi certificat qualité de l’air, la vignette Crit’Air indique la classe environnementale d’un véhicule. Pour cela, elle se base sur le degré de ses émissions de polluants atmosphériques.

En outre, la vignette Crit’Air sert à classer les voitures afin de protéger l’environnement face aux problèmes liés à la pollution. Rappelons que les véhicules représentent l’une des sources majeures de la pollution atmosphérique. Grâce à ce nouveau certificat, l’État ainsi que les collectivités locales ont la possibilité de contrôler la présence des véhicules polluants sur les routes. Et ce, de manière précise.

A noter : ce dispositif qui existe depuis 2017 tend à offrir des facilités aux véhicules les plus récents et les plus propres. Parmi les facilités, il y a des modalités de stationnement favorables, des conditions de circulation privilégiées et la possibilité de circuler dans les zones à circulation restreinte (ZCR) en cas de pic de pollution.

Est-ce que la vignette Crit’Air est obligatoire sur une voiture ?

Sachez que la vignette est donnée à chaque propriétaire ou locataire longue durée d’un véhicule. Elle est à accoler sur le pare-brise. Notez que les véhicules trop anciens, immatriculés avant le 1er janvier 1997, ne bénéficient pas de certificat de qualité de l’air.

Ensuite, la vignette reste non obligatoire. Cependant, dans certaines zones à circulation restreinte (ZCR) comme Paris, Lyon, Lille, Grenoble, Strasbourg, elle s’avère nécessaire pour pouvoir rouler. En effet, certaines villes ont pris des mesures radicales afin de lutter contre la pollution. Parmi les décisions prises, il y a celle de limiter l’accès aux véhicules les plus polluants dans des zones de circulation restreinte (ZCR). Certaines grandes villes à l’image de Paris mettent aussi en place une circulation différenciée lors des pics de pollution.

En l’absence de vignette Crit’Air accolée sur votre pare-brise, vous ne pourrez pas circuler dans les zones concernées, mais aussi lorsque la circulation différenciée est activée en raison d’un pic de pollution.

Comment commander sa vignette Crit’Air ?

L’autocollant de couleur représente un précieux sésame lorsque la circulation différenciée est activée à Paris ou dans d’autres grandes villes de France. Pour cette raison, certains propriétaires de véhicules préfèrent prendre les devants et commander au plus vite leur pastille colorée.

Dans cette optique, vous pouvez tout à fait commander votre vignette Crit’Air en ligne, depuis le site certificat-air.gouv.fr. En tant que propriétaire du véhicule, vous devrez indiquer son numéro d’immatriculation. La vignette vous sera alors facturée 3,62 euros avec les frais d’envoi.

L’autocollant vous sera ensuite délivré par courrier, avec une notice explicative. Vous recevez également un courrier électronique sous forme de récépissé attestant la catégorie de votre véhicule. Et l’avancement de votre demande peut être suivi en ligne.

Notez que la vignette peut aussi être récupérée en mairie ou en préfecture. Quant au prix du certificat, il sert uniquement à couvrir les coûts du service qui le délivre en termes de développement, maintenance et exploitation. Il y a aussi les coûts d’élaboration, de fabrication, d’acheminement et de suivi des demandes de certificats. Mais en aucun cas, il ne s’agit d’une taxe. Il n’y a aucune recette pour le budget de l’Etat.

Conseil : attention à certains sites frauduleux qui proposent de vous envoyer une pastille écologique ou vignette Crit’Air à un prix supérieur que celui pratiqué par le site officiel du Ministère de la transition écologique et solidaire.

Quelle vignette Crit’Air pour mon véhicule : les certificats qui existent

D’abord, sachez qu’il existe 6 types de vignettes Crit’Air, en fonction de l’âge et de la motorisation du véhicule. Autrement dit, chacune des pastilles de couleur  correspond à un type de véhicule, en fonction du niveau de pollution qu’il émet.

Voici le classement des 6 catégories de vignettes Crit’Air, d’après l’arrêté du 21 juin 2016 :

  • verte niveau 0 : véhicules 100 % électriques ou hydrogènes ;
  • violette niveau 1 : véhicules essence 5 et 6 immatriculés dès le 1er janvier 2011, les hybrides rechargeables ;
  • jaune niveau 2 : véhicules diesel Euro 5 et 6 immatriculés dès le 1er janvier 2011 et les véhicules essence Euro 4 immatriculés entre 2006 et 2010 ;
  • orange niveau 3 : véhicules diesel Euro 4 immatriculés après le 1er janvier 2006 et avant le 31 décembre 2010, les véhicules essence Euro 2 et 3 immatriculés entre 1997 et 2005 :
  • marron niveau 4 : voitures diesel Euro 3 émises entre 2001 et 2005 ;
  • grise niveau 5 : véhicules diesel Euro 2 immatriculés entre 1997 et 2000.

A savoir : si vous possédez une voiture diesel, même récente, sachez que vous n’obtiendrez jamais plus qu’une certification Crit’Air 2. En effet, le gouvernement a la volonté de pénaliser l’achat et la possession d’un véhicule dit mazout. D’ailleurs, les pastilles 4 et 5 sont exclusivement réservées à ces motorisations.

 A quelle vignette Crit’Air correspond mon véhicule ?

Le Ministère de la transition écologique et solidaire propose sur son site officiel un simulateur afin de connaître la catégorie de votre voiture. En effectuant une simulation en ligne, vous pouvez connaitre la classe environnementale de votre véhicule. Pour cela, vous devez saisir les informations figurant sur votre certificat d’immatriculation (anciennement appelé carte grise).

Vous devez ainsi indiquer le type de véhicule (voiture particulière, véhicule utilitaire léger, motocycle, poids lourd…), la source d’énergie (essence, diesel, gaz, électricité…) ainsi que la norme euro. Cette information apparait sur les certificats d’immatriculation émis après le 15 mars 2009. Enfin, il est indispensable de connaitre la date de première immatriculation de votre voiture pour identifier la vignette Crit’Air.

Emilie Cartier
Rédactrice web freelance, Émilie se passionne pour les sujets du quotidien (santé, finance...) et les astuces qui facilitent la vie de tous les jours. Elle aime écrire des publications utiles et informatives, une activité à laquelle elle peut se livrer grâce à Expertpublic.