Découvrir le château de Brest, un bijou de la Bretagne

chateau de brest

Quand on visite la Bretagne, on pense bien souvent à profiter des plages, des villes touristiques et de la gastronomie du terroir breton. Mais la Bretagne compte également de nombreux châteaux, vestiges d’un lointain passé. Véritable forteresse qui a traversé les siècles, le château de Brest devrait émerveiller petits et grands tout au long de l’année.

Le remarquable château de Brest

Au fil des siècles, le château de Brest n’a cessé d’évoluer pour s’adapter aux époques et à l’évolution des arts de la guerre. Situé dans la rade de Brest, à l’embouchure de la Penfeld, les premières pierres du château ont été déposées à la fin du IIIe siècle, pour défendre la ville d’attaques saxonnes. Aujourd’hui, vous pourrez encore apercevoir un mur de trois mètres de haut sur 120 mètres de long, vestige de ce castellum romain d’antan.

Occupé à tour de rôle par les Bretons, les Anglais ou les Allemands, le château va connaître d’importantes évolutions qui vont lui permettre de traverser le temps et la violence des guerres. Aujourd’hui, le château de Brest abrite le siège de commandement maritime de l’Atlantique et la préfecture maritime dans la cour intérieure, ce qui en fait la plus vieille place militaire active au monde.

Un château inlassablement renforcé

L’histoire du château de Brest est étroitement liée avec celle de la ville et de la Bretagne. Le castellum, entre les mains des comtes de Léon, deviendra la propriété des Ducs de Bretagne dans les années 1200. C’est à cette époque que la tour César, et un peu plus tard la tour Azénor, sont érigées. Durant la guerre de Cent Ans, le château fut assiégé à plusieurs reprises, avant d’être racheté par le Duc Jean IV. De grands travaux furent entrepris au XVe siècle et trois tours sont alors édifiées (tour Duchesse Anne, tour Nord, tour de la Madeleine).

Inlassablement renforcé par ses différents propriétaires, le château de Brest deviendra le premier port de la marine du roi, grâce à Colbert, sous l’influence de Richelieu au XVIIe siècle. Quelques années plus tard, Vauban achèvera les derniers changements, transformant la forteresse en véritable citadelle, veillant sur le large, la ville et la campagne. Durant la seconde guerre mondiale, le château est occupé par les Allemands qui l’utilisent comme prison pour condamnés à la déportation. De nombreux souterrains reliant la falaise au château furent creusés. Aujourd’hui, le château continue de se dresser fièrement dans la rade de Brest, conservant entre ses murs une histoire riche et des cicatrices de guerre.

Anne de Bretagne, Dusclenor, Colbert, Conan II ou encore Jean V… À travers ses pierres, le château de Brest a suivi l’édification de la France durant plus de dix-sept siècles. Un véritable bijou de l’histoire bretonne qui a survécu aux époques et aux guerres.

Visiter le château de Brest

Ouvert tout au long de l’année, le château se visite au rythme des saisons. Découvrez tours et courtines à votre guise et profitez de vues imprenables sur la rade de Brest, la Penfeld ou la ville ! Le château abrite également le musée national de la Marine que vous pourrez découvrir au fil de votre visite.

Informations pratiques

  • Entrée plein tarif : 6€ audioguide inclus,
  • Entrée tarif réduit : 4,50€ (passeport Finistère, famille nombreuse), audioguide gratuit,
  • Entrée gratuite : – de 26 ans, personnel militaire et civil de la Défense, chômeurs, handicapés,
  • Dernière entrée à 17h30.

Ouvert de avril à septembre, de 10h à 18h30 (sauf le mardi, hors vacances zone B)
Ouvert d’octobre à mars, de 13h30 à 18h30
Journées de fermeture : 25 décembre, du 1er au 31 janvier, 1er mai

À noter que l’accès du site est difficile pour les personnes à mobilité réduite.

Informations : 0298221239 – Musée Marine – brest@musee-marine.fr

Découvrir le château de Brest, un bijou de la Bretagne
4 (80%) 14 vote[s]