Vivre en Polynésie française

vivre en polynésie française

Située dans l’Océan pacifique près de l’Australie, la Polynésie française se compose de cinq îles. La plus célèbre, Tahiti, accueille de nombreux expatriés français. Il s’agit du territoire le plus peuplé de la Polynésie française même si Moorea, l’île voisine, se révèle également attractive. Ces destinations ensoleillées représentent des paradis, mais est-ce que la Polynésie française constitue vraiment une expatriation idéale ? Avant de partir vous installer à l’autre bout du monde, informez-vous sur Tahiti et ses îles voisines. De quel budget faut-il disposer pour y vivre confortablement ? Quel est le coût de la vie en Polynésie française ? Et quelles formalités faut-il accomplir pour s’expatrier ? On vous dit tout sur cette destination qui fait rêver afin d’éviter les déconvenues.

Vivre en Polynésie française, les prix

Avant d’envisager une expatriation, il faut savoir que le coût de la vie en Polynésie française n’a rien à voir avec celui de la France métropolitaine. A Tahiti et dans les îles voisines, les prix sont très élevés.

L’immobilier

Vous ne trouverez pas de studio à moins de 600 euros par mois. Pour une maison composée de deux chambres, il faudra compter environ 1600 euros. Ce sont des prix standards, qui ne sont pas pratiqués partout dans l’île. En effet, certains territoires sont plus cotés que d’autres. Pour payer moins cher, expatriez-vous au-delà des côtés Ouest et Est. Là, les prix chutent.

La nourriture

Le budget alimentaire représente l’un des postes de dépenses le plus élevé. Et pour cause, les aliments qui proviennent de France coûtent très chers. Retrouvez les produits de consommation courante jusqu’à deux fois plus chers que dans l’Hexagone.

L’électricité et l’eau

A Tahiti, payez l’électricité la plus onéreuse au Monde. A noter, le montant de la facture varie en fonction de la taille du logement ainsi que des habitudes.
En revanche, le prix de l’eau reste très accessible en Polynésie française.

A savoir, les extras tels que l’alcool, le tabac, les loisirs ou les services coûtent également beaucoup plus chers en Polynésie française que dans l’Hexagone.

Travailler en Polynésie française, les salaires

Généralement, les expatriés français sont des fonctionnaires détachés ou mutés. Si vous recherchez du travail dans le privé, sachez que la tâche s’avère plus compliquée. Suivant les secteurs, les offres d’emploi peuvent se faire rares. Les métiers relatifs au tourisme ainsi qu’au bâtiment embauchent le plus de candidats. Cependant, les contrats se révèlent souvent précaires. Il s’agit de CDD de quelques mois, et rarement de contrat longue durée. Avant de vous expatrier en Polynésie française, mieux vaut déjà avoir trouvé un poste sur place. La vie quotidienne risque d’être difficile sans réelle opportunité professionnelle.

Sachez également que les salaires polynésiens sont nettement plus élevés qu’en France métropolitaine. Les cadres et postes à responsabilités sont ceux qui tirent leur épingle du jeu. Leur salaire peut être jusqu’à deux fois plus élevé qu’en France. A noter, il existe des différences considérables entre le secteur public et le privé.
D’autre part, le nombre d’heures moyen par semaine est de 39 heures contre 35 en France.

Enfin, ne soyez pas surpris de voir débarquer vos collègues en short et chemise à fleurs. A Tahiti ou dans les autres îles du Pacifique, la tenue décontractée est de mise. Oubliez vos cravates et tailleurs, privilégiez les tenues d’été colorées.

Démarches administratives pour vivre en Polynésie française

Ouverture d’un compte bancaire

Vous songez réellement à l’expatriation ? Sachez que la première formalité consiste à ouvrir un compte bancaire sur votre territoire d’adoption. Cette démarche facilitera votre recherche de logement.

Il existe plusieurs filiales d’établissements bancaires français. Pour ouvrir un compte bancaire, il vous sera demandé une adresse locale, une boîte postale, un contrat de travail ou un ordre de mutation, une fiche de salaire ainsi qu’une pièce d’identité. A noter, certaines banques exigent un CDI.

Location d’un appartement ou maison

Vous avez trouvé un logement ? Il vous faudra présenter certains documents au propriétaire : un contrat de travail, des fiches de paie, une carte d’identité ainsi qu’un relevé d’identité bancaire.

Inscription à la Sécurité sociale

Pour vivre en Polynésie française, vous devez être inscrit à la CPS. L’inscription à la Sécurité sociale polynésienne se révèle obligatoire. Suivant votre situation professionnelle, les formalités peuvent varier. Avant votre départ, renseignez-vous sur les démarches à effectuer auprès de votre Caisse primaire d’assurance maladie.

Distribution du courrier

A Tahiti comme dans les autres îles de la Polynésie française, la distribution du courrier est inexistante. Pour recueillir vos lettres et colis, une seule solution : ouvrir une boîte postale. Effectuez votre demande auprès de l’OPT (Office des postes et télécommunications) situé le plus près de votre logement.

S’expatrier en Polynésie française représente pour beaucoup un rêve. Les îles paradisiaques possèdent de nombreux avantages. Cependant, pour réussir votre installation et vivre à Tahiti dans les meilleures conditions, préparez votre départ ! Il est impératif de prendre en compte le coût de la vie sur place pour subvenir à vos besoins. Pour faire quelques économies, il est plutôt recommandé de s’installer sur une autre île que Tahiti ou Moorea. Certes, les infrastructures seront moins développées, mais les prix plus raisonnables !

Vivre en Polynésie française
5 (100%) 1 vote