Vivre à Tahiti : avantages, inconvénients et démarches

vivre à tahiti

Quitter la métropole pour partir vivre à Tahiti en Polynésie française, beaucoup de personnes en rêve. L’île paradisiaque semble avoir tout pour plaire. Mais qu’en est-il vraiment ? Avant de vous expatrier sur le territoire tahitien, découvrez toutes les particularités de ce bout de terre. Au-delà des fleurs de tiaré et des plages de sables fins, Tahiti se révèle une île tropicale au mode de vie singulier. Aller vivre à Tahiti, est-ce un bon plan ? Comment travailler à Papeete ou dans le reste de l’île ? Suivez le guide pour préparer votre départ dans les meilleures conditions.

Habiter à Tahiti, les avantages

Un pays idyllique

Tahiti est la plus grande île de la Polynésie française. Découvrez sur ce territoire paradisiaque, des paysages à couper le souffle. Profitez également d’une météo très favorable pour explorer l’île.

Les expatriés français tombent également sous le charme de l’accueil tahitien. En effet, les locaux sont réputés pour leur chaleur. Le tutoiement est de rigueur sur l’île. Et ce, dès la première rencontre. Les gens s’appellent également par leur prénom.

La langue

A Tahiti, le français est la langue la plus parlée, devant même le tahitien. En vous installant sur l’île, vous ne rencontrerez pas de problème avec la barrière de la langue.  Il s’agit d’un gros avantage par rapport à d’autres destinations non francophones.

Le tourisme

Tahiti se divise en deux parties, chacune reliée par l’Isthme de Taravao. Découvrez deux régions différentes avec leurs propres traditions culinaires et des paysages singuliers.
Tahiti est un territoire riche en découvertes. Il y a toujours quelque chose à voir. Les spectacles de danse, concerts, expositions, théâtres sont nombreux. Impossible de s’ennuyer sur cette grande île de la Polynésie.

S’installer à Tahiti, les inconvénients

Une île lointaine

Tahiti se trouve loin de la France. Comptez plus de vingt heures de vol (sans escale) et 16000 km pour revoir vos proches laissés au pays. Il y a également le décalage horaire, entre 11 et 12 heures de différence avec la France (suivant l’heure d’été ou d’hiver).

Le coût de la vie

A Tahiti, le coût de la vie s’avère très élevé. Pour louer un studio, comptez environ 600 euros et jusqu’à 1600 euros pour une maison avec deux chambres. Il s’agit de prix standard. Bon à savoir, à partir des côtes Ouest et Est, les prix chutent !

Le budget nourriture n’est pas négligeable non plus. Les aliments importés de France coûtent très chers. Les produits de consommation simples sont hors de prix. Généralement, il faut s’attendre à ce que le prix soit 40% plus élevé que dans la métropole.

L’électricité représente le poste de dépense le plus important et varie suivant la taille de votre logement. Mais sachez que Tahiti est le coin du Monde où le prix de l’électricité est le plus élevé. Au contraire, l’eau coûte peu chère.

Les caprices du temps

Certes, le temps paraît idyllique avec une température moyenne de 26°C à l’année, mais le sol tahitien n’est pas à l’abri d’un cyclone.
D’autre part, le climat tropical comprend deux phases : la saison des pluies qui s’échelonne de novembre à avril et la saison sèche de mai à octobre.

Travailler à Tahiti en Polynésie française

Les expatriés français occupent généralement des postes dans la fonction publique. Il s’agit en partie de mutation ou détachement.

En revanche, pour les personnes à la recherche de travail dans le privé, cela s’avère plus compliqué. Les offres d’emploi se font rares selon les secteurs. Les métiers du tourisme, de l’hôtellerie, du médical sont ceux qui embauchent le plus. Cependant, les contrats sont souvent précaires. Généralement, les entreprises tahitiennes proposent des CDD de quelques mois. Avant de s’installer, il est préférable d’avoir trouvé un emploi. Sans opportunité professionnelle, la vie risque d’être compliquée à Tahiti.

Bon à savoir, le nombre d’heures hebdomadaires à Tahiti est de 39 heures. Le salaire, lui, est nettement plus élevé qu’en France. C’est surtout vrai pour les cadres. Le salaire des postes à responsabilités est plus important qu’en France (jusqu’à deux fois plus élevé). On distingue de grandes disparités entre le public et le privé.

Enfin, sachez qu’à Tahiti, la tenue décontractée est de rigueur. Oubliez cravate et tailleur, les vêtements d’été colorés sont de mise !

Démarches administratives pour vivre à Tahiti

Avant d’accomplir toute formalité, il s’avère recommandé d’ouvrir un compte bancaire. Cela vous permettra, entre autres, de trouver un logement. Il existe plusieurs filiales de banques françaises. Il vous sera réclamé une adresse locale, une boîte postale, un ordre de mutation ou contrat de travail, une fiche de paie ainsi qu’une carte d’identité. A savoir, certaines banques demandent obligatoirement un CDI pour ouvrir un compte bancaire.

Pour trouver un logement, il vous faudra également fournir des documents dont un contrat de travail, des fiches de paie, un RIB et une pièce d’identité.

Vous devrez aussi être inscrit à la CPS. Il s’agit de l’équivalent tahitien de la Sécurité sociale. L’inscription se révèle obligatoire. La démarche est différente suivant votre situation professionnelle. Renseignez-vous avant de partir auprès de votre Caisse primaire d’assurance maladie.

A savoir, en Polynésie française, il n’existe pas de distribution de courrier. Vous devrez donc ouvrir une boîte postale. La demande s’effectue auprès de l’Office des postes et télécommunications  le plus proche de votre domicile.

Vivre à Tahiti toute l’année présente de nombreux avantages. Cependant, pour préparer son installation et réussir son expatriation, il est important de prendre en compte certaines particularités du territoire. En effet, l’île possède quelques inconvénients notamment en ce qui concerne le marché de l’emploi.

Vivre à Tahiti : avantages, inconvénients et démarches
Notez cet article