Comment bien assurer résidence secondaire ?

assurer une résidence secondaire

Êtes-vous propriétaire d’un chalet en montagne ou d’une maison de vacances au bord de la mer ? Ou plus simplement, êtes-vous locataire d’un second domicile ? Quel que soit votre cas, vous devriez penser à assurer votre résidence secondaire contre les vols, les sinistres ou autres sortes de dégradations.

Il s’agit d’une démarche non obligatoire mais vivement recommandée. Nous vous guidons dans cette perspective qui présente quelques différences par rapport à l’assurance classique, au niveau des clauses du coût, qui sont plus élevés, car les risques sont plus importants et des garanties spécifiques.

Quelle assurance choisir ?

 Il serait, en effet, plus simple de choisir d’étendre l’assurance multirisque de votre résidence principale et d’y inclure votre seconde habitation. L’assureur appliquera alors un tarif plus élevé, c’est-à-dire une surprime. Cette alternative est, cependant, moins adaptée, c’est pour cela qu’il serait plus sage de souscrire à une assurance, spécialement conçue à cette fin, chez le même assureur, mais avec un contrat séparé et plus malléable, selon vos besoins les plus spécifiques.

Aussi, bien que n’avoir à faire qu’avec un seul et unique assureur pour vos deux habitations, peut paraître plus pratique, il serait, toutefois, judicieux de recourir à une compagnie d’assurance locale, surtout si votre logement secondaire se situe dans une autre région. En effet, un assureur, plus familiarisé avec la région, sera plus qualifié pour identifier et évaluer les risques éventuels.

Quelles garanties ?

L’assurance vol

Le statut « secondaire » de ce genre d’habitation implique systématiquement que votre présence n’y est qu’occasionnelle, ce qui signifie, généralement, que la surveillance des locaux est assez irrégulière et que votre connaissance des lieux et du voisinage n’est pas très approfondie. Ce qui fait qu’une attention vigilante doit être accordée à la mise en place de cette garantie.

Votre assureur peut ainsi insister pour que vous installiez des dispositifs antivol tels que barreaux anti effractions, une caméra de surveillance et autres et que vous limitiez, voire éliminiez, la présence d’objets de grande valeur, comme les tableaux ou les bijoux qui peuvent être exclus de la garantie.

La garantie dommage aux biens

Bien que l’assurance habitation ne soit pas obligatoire pour votre habitation secondaire, une protection de vos biens et locaux en cas d’incendies, de dégâts des eaux ou encore d’explosions ne peut être que judicieuse.

Ces habitations se trouvent souvent dans des endroits isolés ou proches de sites naturels à risques, comme une montagne ou une rivière, chose qui les met sérieusement en proie à des dommages et dégradations divers. Dans des cas plus aggravés, comme les inondations ou les avalanches, l’assureur peut exiger une surprime et une assurance complémentaire, après identification des risques.

La garantie de Responsabilité Civile familiale

Cette garantie n’est également pas obligatoire, surtout si vous avez déjà souscrit à une assurance habitation multirisques pour votre habitation principale, car elle concerne l’assuré et non le logement.  Elle permet de couvrir les coûts d’un dommage que vous aurez involontairement causé à autrui.

Prenez soin de consulter votre assureur au préalable, afin de vérifier si vous pouvez vous en passer et ainsi, réaliser des économies substantielles !

Enfin, il est vivement conseillé d’étudier méticuleusement ce que vous propose le contrat d’assurance, avant de le signer. Vérifiez si le montant du capital mobilier garanti vous convient, notez quels objets de valeur sont pris en charge et quels risques sont garantis.

Ne faites surtout pas l’impasse sur vos obligations et les mesures à prendre, dont le non-respect peut évidemment entraîner une annulation de vos garanties. Toutes ses précautions vous permettront d’assurer la sécurité optimale de votre logement et d’éviter les mauvaises surprises en cas d’incidents.

Comment bien assurer résidence secondaire ?
4.4 (88.95%) 38 votes