Acheter une résidence secondaire : nos conseils

acheter une résidence secondaire

Avoir une résidence secondaire est le rêve de beaucoup de gens. Effectivement, disposer d’un autre chez soi pour ses week-ends ou ses vacances, avoir un pied-à-terre pendant ses voyages, c’est joindre l’utile à l’agréable. Un investissement pareil mérite mûre réflexion. Peser le pour et le contre pour une telle décision est impératif.

Financement d’une résidence secondaire

Acquisition signifie financement, et financement inclut les charges. Pour rentabiliser le coût, il est nécessaire de bien évaluer ses capacités financières. Étant donné la hausse indéniable des frais d’achat de l’immobilier, une étude particulière devrait être orientée sur un éventuel amortissement. Ce type d’acquisition permet de bénéficier d’un emprunt auprès de la banque. Néanmoins, il est important de prendre en compte les autres crédits en cours.

Outre les mensualités en cas d’emprunt, avoir une résidence secondaire signifie également une dépense en sus. Les frais d’équipement, l’entretien et l’assurance ne peuvent pas être sous-estimés, que la résidence soit dans les grandes villes ou en périphérique. Outre cela, les fiscalités varient selon les localités. La taxe foncière, la taxe d’habitation et la taxe d’ordure ménagère sont déductibles même pour une occupation partielle de la résidence durant l’année.

Les avantages d’une résidence secondaire

Avec une résidence secondaire, le propriétaire a toute latitude de pouvoir réunir sa famille et de recevoir ses amis en toutes circonstances, sans prévoir des frais onéreux. Ainsi, il a l’occasion de partager les meilleurs moments avec ses proches.

La résidence secondaire constitue un patrimoine inestimable. C’est au premier abord une préparation minutieuse d’une retraite sereine, et ensuite un héritage incontestable pour ses descendants. En résumé, elle peut devenir la future résidence principale. De ce fait, le choix du lieu est important, et il est préférable que ce soit dans un endroit particulièrement apprécié.

Les inconvénients d’une résidence secondaire

Le plus dur dans l’acquisition de la résidence secondaire est la gestion des charges. Outre les charges fixes comme les taxes, les frais de fonctionnement ne peuvent pas être exclus. Le chauffage, l’eau, l’électricité, le gaz et le système de sécurité sont incontournables. A part cela, selon les besoins, l’abonnement téléphonique, l’accès à Internet, et l’abonnement audiovisuel seront à rajouter. Les entretiens divers sont à prendre en compte, tel que la peinture, l’entretien du jardin, ainsi que le nettoyage de la maison. D’après les professionnels de la finance, le montant total des charges annuelles d’une résidence secondaire est estimé à 1 % de sa valeur réelle pour une habitation, et à 3% si la résidence inclut un grand jardin et une piscine.

Rentabiliser sa résidence secondaire

Pour l’amortissement des coûts et la rentabilisation des achats, la location est une pratique assez courante. Dans le cas où le propriétaire se décide à adopter cette option, certaines démarches administratives sont nécessaires. Ceci consiste à obtenir une autorisation auprès de la mairie de la commune où la résidence est installée. Ce qu’il faut retenir, c’est que le loyer est déductible de charges fiscales de la catégorie BIC ou bénéfices industriels et commerciaux. Avec cette option, le revenu locatif bénéficie d’un abattement de 50% si inférieur à 32 900 € par an. Sinon, il est également possible de choisir l’option de déduire les charges et intérêts d’emprunt des frais réels, notamment pour les mensualités et les remboursements à échéance.

Par ailleurs, pour une résidence de tourisme nouvellement construite, le bail de location est d’au moins 9 ans pour bénéficier d’une réduction d’impôt. Ce taux peut atteindre les 11% du coût d’achat hors taxe. Avec l’option de la location, les charges fixes seront réduites.

En résumé, tout investissement a ses bons et ses mauvais côtés. Le plus important, c’est de bien comprendre les impacts de cet achat. Il ne suffit pas de pouvoir aller à la campagne ou à la plage à chaque fois que le besoin s’en ressent, mais de pouvoir gérer son propre budget en conséquence.

Emilie Cartier
Rédactrice web freelance, Émilie se passionne pour les sujets du quotidien (santé, finance...) et les astuces qui facilitent la vie de tous les jours. Elle aime écrire des publications utiles et informatives, une activité à laquelle elle peut se livrer grâce à Expertpublic.