Comment surélever une voiture sans pont ?

comment surélever une voiture sans pont

Vous devez changer la roue de la voiture ou réaliser la vidange ? Mais, vous n’avez pas de pont, c’est-à-dire ni cric ni rampe de levage? Sachez qu’il est tout à fait possible de surélever un véhicule sans le matériel nécessaire, seulement avec les moyens du bord. Découvrez les astuces pour soulever une auto avec des pavés. Et pour plus de sécurité, retrouvez aussi la méthode traditionnelle avec un cric mécanique ou hydraulique. Apprenez aussi à positionner des chandelles pour soulever la voiture de manière sécurisée.

Surélever une voiture avec des pavés

Avant de procéder au soulèvement de la voiture, il s’avère primordial de trouver un terrain plat et dur (goudron, ciment…). Evitez absolument les espaces meubles ou en pente, ou à proximité d’obstacles. L’idéal, bien sûr, est de travailler directement dans le garage.

Ensuite, l’opération consiste à placer une rangée de pavés (environ une dizaine) entre les roues avant et arrière. Attention, les éléments doivent être placés en ligne droite et les roues du véhicule devront être parfaitement positionnées. Il faut aussi que les pavés soient tous identiques et de largeur satisfaisante, c’est-à-dire supérieure à celle des roues. Cela permet d’éviter le déséquilibre.

Puis, la prochaine étape consiste à placer une seconde rangée de pavés, plus courte que la précédente. L’objectif est alors de créer comme une marche d’escalier afin que la voiture puisse rouler dessus sans problème.

Enfin, au volant de votre auto, enclenchez la marche arrière. Reculez en ligne droite comme si vous montiez sur un trottoir. Allez-y doucement, de manière progressive. Les deux roues avant heurteront les rangées et se stabiliseront dessus. Lorsque la voiture sera stable sur la seconde rangée, coupez le contact et enclenchez la première vitesse (ou la marche arrière). Une fois descendu de votre voiture, assurez-vous que les deux roues avant soient bien en place sur les rangées de pavés. Si tel est le cas, vous pouvez commencer à travailler !

A noter : cette méthode alternative nécessite une grande vigilance. Soyez précis et minutieux dans la création des rangées de pavés pour proscrire tout déséquilibre. Le véhicule ne doit pas tomber de la rangée. Dans tous les cas, soyez raisonnable. Si vous êtes parfaitement novice, abstenez-vous de surélever une voiture sans pont. Faites appel à un spécialiste qui réalisera la manœuvre à votre place.

Les méthodes traditionnelles pour surélever une voiture

Bien que les pavés puissent faire l’affaire pour remplacer un accessoire de levage, mieux vaut faire acte de prudence. En effet, rien ne peut remplacer un cric complémenté de chandelles pour soulever un véhicule. Cette méthode traditionnelle se révèle efficace pour réaliser des opérations d’entretien simple (changer une roue crevée, faire la vidange, etc.).

Comment utiliser un cric auto ?

Positionnez d’abord le cric (mécanique ou hydraulique) de manière perpendiculaire à la voiture. L’outil sera placé sous le point de levage situé le plus proche de la roue à changer (à une trentaine de centimètres). Sachez qu’un véhicule possède quatre points de levage, indiqués sur les bas de caisse via une marque ou encoche.

Surélevez donc votre auto en ces points spécifiques. Pour cela, repérez le point qui vous intéresse et positionnez le cric de façon à ce que le socle repose de manière ferme sur le sol. La partie haute se situera alors juste en dessous.

Puis, actionnez le cric mécanique en faisant tourner la manivelle dans le sens qu’il faut. S’il s’agit d’un cric hydraulique, actionnez le levier de haut en bas. Quand la voiture est assez levée et la réparation effectuée, employez le cric dans le sens inverse. Ainsi, le véhicule rejoindra le sol.

Et pour un changement de roue suite à une crevaison, débloquez toujours les quatre boulons avant de surélever la voiture. Conservez-les ensemble à proximité pour ne pas les égarer. Sans cette action, lorsque la roue sera en l’air, il s’avérera impossible d’enlever les écrous.

A savoir : pour plus de précautions, calez les roues avec des accessoires adaptés (cale-roues, gros coin en bois, brique…). Sécurisez aussi le véhicule en tirant le frein à main et en passant la première vitesse. S’il s’agit d’une auto à boite automatique, mettez le levier en position « P ».

Positionner des chandelles en toute sécurité

Attention, pour plus de sécurité, il faut impérativement complémenter l’utilisation du cric avec la pose de chandelles (au cas où le cric se casserait, par exemple). Voici les étapes à suivre pour placer un véhicule sur chandelle de manière sécurisée :

  • d’abord, enlevez l’enjoliveur ;
  • ensuite, desserrez les boulons de la roue avec une croix ou une clé ;
  • puis, placez le cric sur la marque ou encoche prévue à cet effet (derrière la roue avant ou la roue arrière) ;
  • la prochaine étape consiste à surélever la voiture en tournant la manivelle dans le bon sens ou en utilisant le cric hydraulique. La voiture doit être suffisamment surélevée pour pouvoir glisser les chandelles ;
  • placez la chandelle à proximité du cric. Veillez à la disposer dans le périmètre de renfort ;
  • en vous servant du cric, redescendez ensuite le véhicule sur la chandelle ;
  • une fois l’opération réalisée, ôtez le cric, achevez le desserrement des boulons de la roue et retirez-la ;
  • renouvelez l’opération sur les autres roues du véhicule ;
  • quand toutes les chandelles sont bien posées, secouez délicatement le véhicule pour vérifier la stabilité de l’installation. Si le test se révèle concluant, vous pouvez commencer à travailler en toute sécurité.

Attention, le positionnement des chandelles sous la voiture doit être effectué avec le plus grand soin. Placez toujours les accessoires de levage à l’emplacement prévu ou à des endroits susceptibles de ne pas déformer la caisse. Veillez également à ce que les chandelles ne se retrouvent jamais en déséquilibre. Elles doivent impérativement reposer sur tous leurs pieds. Enfin, quand vous réalisez des manœuvres avec un cric pour positionner les chandelles, ne placez jamais votre main entre l’accessoire de levage et le plancher de l’auto. Cela est d’autant plus vrai lorsque la surélévation se déroule avec deux opérateurs.

Comment surélever une voiture sans pont ?
4.6 (91.43%) 14 vote[s]