Crise sanitaire : les solutions pour éviter le surendettement

Eviter Surendettement

Par ses effets, la pandémie actuelle de coronavirus a plongé de nombreux Français dans une situation financière difficile. Placés au chômage partiel, les uns ont vu leurs revenus diminuer, les autres ont même perdu leurs emplois. Quant aux indépendants, le confinement a gravement réduit leur chiffre d'affaires. Pour faire face à ce contexte délicat, et éviter le surendettement, il existe cependant plusieurs solutions.

Crédits : des aménagements possibles

Les mensualités d'un ou plusieurs crédits pèsent lourdement sur un budget plus limité que d'ordinaire. Dans ce cas, vous pouvez rencontrer votre banquier. Il est possible que, dans cette situation de crise sanitaire, il accepte de modifier les conditions de votre crédit.

Ainsi, vous obtiendrez peut-être une diminution du montant de vos mensualités. Pour obtenir cette facilité, il faut néanmoins qu'elle soit prévue au contrat. Il s'agit là d'une solution de long terme, qui vous permettra de remettre votre budget à l'équilibre. Bien entendu, la durée du crédit s'en trouvera un peu allongée.

Vous pouvez également obtenir la suspension provisoire du paiement de vos mensualités. Il est probable que cette facilité de paiement sera plus volontiers accordée par des banques conscientes des difficultés dans lesquelles la crise sanitaire plonge leurs clients.

Cette solution permet de faire face à une baisse imprévue des revenus, mais elle entraîne le paiement d'intérêts supplémentaires.

Le regroupement de crédits

Il est également possible de regrouper ses crédits conso pour éviter le surendettement. Cette solution est destinée aux personnes ayant souscrit un crédit à la consommation et au moins un autre crédit, que celui-ci (ou ceux-ci) soit immobilier ou consommation.

En quoi consiste ce rachat de crédit ? La banque rachète les crédits que vous avez souscrits auprès de plusieurs établissements. Dès lors, c'est elle qui, dans un premier temps, rembourse vos créanciers.

Ceci fait, elle vous consent un nouveau crédit avec, en règle générale, un taux d'intérêt plus avantageux. Désormais, vous n'avez qu'un crédit et une seule mensualité à payer, moins lourde pour votre budget.

C'est au sein de votre banque que cette démarche est entreprise. Mais rien ne vous empêche de faire jouer la concurrence et de choisir l'établissement qui vous propose les meilleures conditions d'emprunt.

Profitez de ce regroupement de crédits pour faire le point sur votre assurance, si vous en avez souscrit une. En effet, elle n'est pas obligatoire pour la souscription d'un crédit à la consommation par exemple. Mais elle est vivement recommandée. En effet, en cas de difficulté, c'est l'assurance qui prend le relais et paie les mensualités à votre place.

Mieux gérer son budget

Pour éviter le surendettement lié aux conséquences de la crise sanitaire, il faut respecter un principe très simple : ne pas dépenser plus que ses revenus. Pour cela, il convient de réduire ses dépenses et ses charges.

Certaines sont incompressibles, comme le loyer ou les impôts. Il n'est pas conseillé non plus de choisir des formules d'assurance, pour la santé, l'habitation ou la voiture, qui vous apportent moins de garanties. Certes, vous faites des économies sur les cotisations, mais vous vous exposez, en cas de problèmes, à des dépenses beaucoup plus importantes.

Néanmoins, il est toujours possible de faire baisser la facture d'eau ou d'électricité. Prendre des douches plutôt que des bains, éteindre l'électricité dans une pièce que l'on quitte ou vos différents appareils, sont autant de moyens d'y parvenir. De même, pour réduire vos dépenses alimentaires, sachez profiter des promotions.

Même si vous pouvez vous faire plaisir de temps à autre, il faut éviter les achats compulsifs. Si vos armoires sont bien remplies, évitez de céder à la tentation à chaque fois que vous passez devant un magasin de vêtements.

Votre canapé accuse son âge ? Plutôt que de le remplacer aussitôt, recouvrez-le d'une parure seyante. Vous lui donnerez ainsi une seconde vie. De même, si vous avez un ou plusieurs crédits en cours, il n'est guère raisonnable d'en contracter d'autres. Surtout si leur objet est de rembourser vos emprunts actuels. Vous entreriez alors dans un cercle vicieux qui conduit tout droit au surendettement.

D'une manière générale, il n'est pas prudent de s'endetter au-delà d'un certain seuil. Pour éviter le surendettement, veillez à ce que les mensualités de vos emprunts ne dépassent pas le tiers de vos revenus.

Pour gérer son budget et éviter le surendettement, il convient aussi d'avoir une idée précise de ses principales dépenses. Les connaître c'est un premier pas vers leur maîtrise. Pour ne pas en oublier, le mieux est de dresser une liste de ces dépenses, avec un montant à ne pas dépasser.

Il faut alors s'efforcer à une certaine discipline. Établir ce tableau est une première étape indispensable. Encore faut-il ne pas dépasser la somme prévue pour chaque dépense. Pour vous rappeler cet impératif, placez, sur le tableau, vos revenus en regard de vos dépenses.

Par ailleurs, il est utile de consulter vos comptes de façon régulière. À chaque fois, vous aurez ainsi un bilan précis de votre budget. Ces contrôles fréquents vous permettront de remarquer d'éventuelles dérives et d'équilibrer à temps la balance de votre budget.

Mieux gérer son budget, c'est également mettre de l'argent de côté. Il est donc conseillé d'épargner, chaque mois par exemple, des sommes qui vous permettront de faire face à des dépenses imprévues.