Les différentes protections pour les accès à un immeuble

solutions de protection d'un immeuble

Sécuriser l’accès à un immeuble est un véritable casse-tête lorsque de nombreuses personnes doivent passer par l’entrée, accéder à des locaux commerciaux ou professionnels. Il existe plusieurs modes de protections pour gérer le passage dans un immeuble, mais tous ne sont pas aussi efficaces. Avant de sélectionner le système de protection de l’entrée de votre logement, n’hésitez pas à comparer les différentes offres à votre disposition.

Les badges magnétiques

Depuis quelques années, on voit apparaître des badges magnétiques qui arborent la forme d’un petit porte-clé contenant un système électronique en son cœur. Il suffit d’approcher le badge magnétique d’un appareil lecteur qui transmet la demande à une centrale électronique. Cette dernière effectue une vérification en une fraction de seconde, afin de vérifier que la personne est bien autorisée à pénétrer.

Pas de risque qu’un code soit divulgué, et si le badge RFID est perdu ou volé, il peut être désactivé. Si vous avez besoin d’un plus grand nombre de badges, il est possible de copier un badge d’immeuble de manière sécuritaire. Vous pouvez conserver le double d’un bip d’immeuble pour le confier à vos enfants ou à un proche.

Les badges VIGIK

Les badges magnétiques peuvent aussi être empruntés par des personnes malveillantes ou distribués à des prestataires de service dont on ne connaît pas toujours les intervenants. C’est pour cette raison que le badge magnétique Vigik a été mis au point. Bien plus qu’un simple badge magnétique, il s’agit d’une façon efficace de protéger l’accès à votre immeuble tout en conservant une trace électronique des entrées et sorties.

Le badge Vigik est paramétrable afin d’autoriser l’entrée dans l’immeuble en fonction de plages horaires prédéfinies. Ce type de badges est déjà utilisé par La Poste, EDF ou GDF dans de nombreuses villes. Le préposé doit charger son badge avant de quitter l’entreprise, la centrale électronique vérifie que la personne se présente aux bons horaires et lui assure l’autorisation de pénétrer dans l’immeuble. Elle enregistre également la date et l’heure de chaque demande d’ouverture de la porte. Le badge se désactive automatiquement lorsque la mission prend fin.

Le système Vigik est utilisé par des entreprises prestataires de service, mais aussi par les résidents d’immeubles, grâce à des badges à durée permanente et personnalisables. Il est également possible de dupliquer un badge Vigik en utilisant l’application Android Scanbadge : il suffit de télécharger l’application pour reproduire un badge simplement en le posant à l’arrière de votre smartphone. L’application va prélever les informations liées à votre badge Vigik et vous proposer d’en commander un nouveau.

Les badges Vigik protègent aussi bien des immeubles privés que des garages, l’accès à une piscine ou à des pièces professionnelles sensibles.

Les portiers à code

On les nomme également portiers électroniques. Il s’agit d’installer un clavier sur la face de l’immeuble ou sur la porte, afin d’en déclencher l’ouverture en entrant le code adéquat. Ce système est très facile à installer, la gâche électrique est utilisée pour venir remplacer la serrure à ouverture mécanique.

En revanche, le souci principal de ce système de sécurisation est que le code est facilement divulgué aux amis des occupants, à un livreur de sushis ou encore à des prestataires de service qui ont besoin de pouvoir pénétrer dans les bâtiments, comme le service de nettoyage. Il faut alors changer le code régulièrement, mais cette tâche peut être très fastidieuse et engendrer de nombreux soucis de communication : penser à donner le nouveau code à chaque propriétaire/locataire, mais aussi aux prestataires de service, puis recommencer quelque temps plus tard.

Dissuader intrus et cambrioleurs

Pour réduire les risques de malveillance, il est important de montrer que votre immeuble est sous surveillance et qu’il n’est pas simple de s’y introduire

La vidéosurveillance

En choisissant de placer votre immeuble sous vidéosurveillance, vous réduisez également fortement les intrusions de personnes malveillantes. Il est difficile d’agir rapidement pour entrer dans un immeuble qui est soumis à une surveillance vidéo.

Il existe des systèmes de vidéosurveillance très variés : vous pourrez trouver des caméras haute définition afin de garantir une exploitation des images en cas de cambriolage ou d’agression. Si vous le souhaitez, la vidéosurveillance peut aussi agir durant la nuit, même dans le noir grâce à l’infrarouge. Les images sont enregistrées sur un disque dur externe et peuvent être consultées ultérieurement.

En revanche, pour pouvoir utiliser la vidéosurveillance dans votre immeuble, les caméras ne doivent pointer que vers des lieux communs et ne pas être dirigées vers la porte d’un appartement, vers un balcon ou une terrasse.

protéger un immeuble

L’interphone vidéo

L’interphone vidéo est un bon moyen de vérifier qui se présente à l’entrée de l’immeuble et de constater qu’il s’agit bien de la personne qu’elle dit être. Vous ne laissez plus entrer de personnes sur un simple coup de sonnette.

Avec l’interphone vidéo, vous recevez une image très nette et pouvez discuter avec la personne afin de connaître le motif de sa visite. C’est aussi une bonne méthode pour empêcher que les démarcheurs commerciaux ne puissent entrer dans l’immeuble et venir vous importuner. Lorsque vous êtes certain que la personne qui se présente est bien la bonne, vous déclenchez à distance la gâche électronique afin d’ouvrir la porte sans avoir à descendre dans le hall d’entrée.

Quelques conseils pour éviter les risques d’effraction

Pour éviter les intrusions ou les tentatives de cambriolages :

  • restez discret sur le code ou la possibilité de reproduire un badge d’immeuble
  • assurez-vous que la porte se referme correctement lorsque vous entrez et sortez
  • attendez que la porte soit totalement fermée avant de partir, car une personne peut se glisser dans l’immeuble avant la fermeture complète de la porte
  • si vous optez pour un portier avec code, changez le code au moins tous les 3 ou 4 mois
  • renforcez votre porte d’immeuble avec un système de protection à 3 points au minimum
  • optez pour une porte d’immeuble renforcée pour qu’elle ne puisse pas être cassée aisément
  • sélectionnez des serrures certifiées par la norme A2P, qui garantit les matériels de protection contre l’intrusion.
Les différentes protections pour les accès à un immeuble
4 (80%) 28 vote[s]