Entrepôts : comment bien sécuriser les marchandises ?

Marchandises Securiser Entrepots

Lorsqu'une marchandise est stockée dans un entrepôt, on s'attend à ce qu'elle ressorte en parfait état. Malheureusement, le transport des colis et leur entreposage sont des opérations délicates qui menacent en permanence l'intégrité des produits. Il est donc de la responsabilité du personnel de l'entrepôt de prendre toutes dispositions nécessaires pour sécuriser les marchandises des différents risques de détérioration. Voici quelques astuces pour mieux sécuriser les marchandises.

Utiliser le cerclage pour le transport des marchandises

Le cerclage est une méthode qui permet de regrouper des produits qui dans leur nature ne peuvent être regroupés ou homogénéisés facilement en raison de leur forme irrégulière. Dans le principe, il consiste à entourer le chargement de ce qu'on appelle « un feuillard ». Le feuillard est une bande plastique, métallique ou textile (polyester ou nylon). Une fois cette matière apposée, le chargement est fixé avec une chape ou une boucle.

La technique de cerclage permet donc de garder les éléments ensemble afin d'éviter qu'ils ne s'entrechoquent ou ne s'abîment. S'il est plébiscité dans le domaine de la logistique, c'est parce que le cerclage est une excellente solution pour sécuriser les marchandises durant leur transport et même pour leur stockage. Il permet d'arrimer les charges quand ces dernières n'occupent pas toute la surface du véhicule. Cette manœuvre optimise l'occupation de l'espace du véhicule et la quantité de marchandise à charger. Mais c'est également une bonne alternative pour éviter le déplacement des marchandises, les chutes ou d'éventuelles dégradations. Mais ce n'est pas la seule raison pour laquelle cette méthode est largement adoptée par les professionnels du métier.

Marchandises Securiser Entrepots Comment Bien

En vérité, le cerclage ne sert pas seulement à immobiliser les chargements afin d'empêcher tout mouvement pouvant conduire à des chutes ou des dégradations. Il aide aussi à regrouper les produits afin de former un ensemble homogène. Un produit ne peut donc pas nuire à l'intégrité d'un autre (c'est le plus souvent le cas avec les marchandises qui ne peuvent être mises dans un contenant). Par exemple, lorsqu'on est en présence de tubes, de tuyau ou de blocs de ciment, le cerclage rend ces marchandises aptes au déplacement vers l'entrepôt en toute sécurité. Dans ce cas, le feuillard fait également office d'emballage.

La technique de cerclage est aussi utile pour simplement fermer les colis et veiller à leur intégrité ou pour les compacter de sorte que les cartons ne puissent s'ouvrir en chemin. Il s'agit donc de LA solution par excellence pour protéger les marchandises. Dans l'entrepôt, le cerclage limite les risques de détérioration par l'humidité.

Recourir à la palettisation pour protéger les marchandises

La palettisation est un autre procédé utilisé en logistique qui permet de regrouper les marchandises sur une palette dans le but d'unifier la charge et de faciliter la manutention de l'ensemble.

Définition de la palettisation

La palette est une plateforme horizontale conçue par assemblage de plusieurs planches. Elle sert de base aux équipements de manutention (comme le chariot élévateur ou le transpalette). Ces derniers peuvent dès lors soulever et déplacer plus facilement les charges, mais les manier sans risquer de les abîmer. L'objectif de la palettisation est non seulement de faciliter le déplacement des marchandises, mais aussi d'assurer leur protection jusqu'à leur destination. Grâce à cette technique, les opérateurs peuvent déplacer les charges en lot et non une à une. Cela limite les risques de dégradation.

La technique de palettisation n'est également efficace que si les palettes sont bien choisies. Il existe sur le marché des palettes en bois, en métal ou encore en plastique. En fonction des dimensions, on rencontre des palettes européennes, des semi-palettes ou des palettes américaines. Le choix du meilleur type dépend du type de produit à stocker, des machines de manutention à utiliser, des différents systèmes de stockage présent dans l'entrepôt et des fournisseurs de l'entreprise.

La méthode de palettisation

Pour palettiser convenablement les marchandises et éviter quelques accidents fâcheux, il est important de réaliser scrupuleusement deux étapes : le chargement puis la fixation. En premier lieu, il faut bien positionner les unités de marchandises de façon uniforme sur la palette. Il faut les empiler les unes sur les autres en veillant à ce qu'elles s'emboîtent parfaitement.

Il est aussi important de veiller à la bonne répartition du poids des produits sur la palette. Il n'est pas question de privilégier le centre au détriment des bords. Une fois toutes les charges empilées correctement, il ne reste plus qu'à recourir au cerclage pour les rendre compactes, afin de former un tout immuable qui résistera à tous les déplacements.

Effectuer l'étiquetage pour optimiser la sécurité des marchandises

Une autre solution pour sécuriser au mieux les marchandises est d'y apposer des étiquettes portant des mentions spéciales telles que « Fragile » ou « Ne pas empiler ». En réalité, vous vous doutez bien que l'étiquetage n'est pas optionnel lorsqu'il s'agit de logistique. Il est obligatoire d'apposer des étiquettes sur les produits afin de renseigner leur provenance, leur destination, le numéro de série ou encore le numéro du colis au sein de la série. Mais ces mentions ne protègent les marchandises que des pertes ou des erreurs de livraison.

Les mentions « Fragile » ou « Ne pas empiler », quant à elles, permettent la manutention en toute sécurité de produits qui, plus que les autres, ont besoin d'une attention particulière. Évidemment, puisque le contenu des cartons ou autres contenants n'est pas mentionné, ces étiquettes font office de garantie de sécurité.

Il arrive parfois que des étiquettes précisant les conditions délicates de manutention ne soient pas apposées. Dans ce cas, il faut tout au moins donner des instructions aux chargeurs et aux transporteurs. La compagnie peut leur fournir un texte qui précise la nature des marchandises, ou donner des instructions sur la fiche de chargement. Il peut aussi s'agir de mentions verbales. Dans tous les cas, il est très important de faire part aux opérateurs de la nécessité de porter un soin particulier à la marchandise. Non pas qu'ils ne le fassent pas habituellement, mais recevoir une instruction formelle, à défaut de voir une étiquette sur le colis, multiplie leurs précautions.

En somme, le cerclage, la palettisation et l'étiquetage sont trois solutions infaillibles pour garantir la sécurité des marchandises durant le chargement, le transport, le déchargement, et l'entreposage. Chacune des techniques doit être mise en œuvre dans les règles de l'art afin de minimiser au maximum les risques de dégradation.

A lire aussi : Les entreprises face à la crise du COVID

 

4.3/5 - (28 votes)