5 conseils pour gérer seul la location de votre appartement

Gestion Location Appartement

Il n’est pas obligatoire d’avoir recours à une agence immobilière pour mettre son bien en location. Gérer seul la location de son appartement est tout à fait possible. Cela permet notamment de faire des économies. Voici 5 conseils pour réussir cette démarche.

1- Être prêt à consacrer du temps

Bien gérer la location de son appartement requiert du temps et de l’énergie. Cela commence par la rédaction de l’annonce. Elle doit être claire et détaillée. Le maximum d’informations doit être indiqué pour éviter des questions récurrentes et des appels inutiles des candidats. La préparation du dossier de location est une étape importante qu’il ne faut pas négliger. Avant la mise en location, des diagnostics (énergétiques, risques naturels, présence d’amiante…) devront être réalisés. Le propriétaire doit également s'assurer que le logement peut être loué et qu’il est conforme aux exigences des différents décrets.

2- Fixer au plus juste le montant du loyer et des charges

Les règles de fixation loyer ont évolué et sont devenues plus complexes. Faire le tour des agences immobilières pour avoir une idée du prix du marché peut s’avérer utile. Si le logement se trouve dans une zone non tendue, aucune obligation. En revanche, si le logement est situé dans une zone tendue, le prix du loyer est limité. Le plus difficile est sans doute d’évaluer la provision des charges locatives car tout doit être justifié. Pour être au plus près de la réalité, le propriétaire peut se baser sur la précédente régularisation ou sur le budget prévisionnel dans le cadre d’une copropriété. La provision de charges demandée au locataire pourra ainsi être fixée.

3- Souscrire à une assurance pour loyers impayés

Souscrire à une assurance pour loyers impayés permet se protéger face à un locataire peu coopératif, cliquez ici et obtenez toutes les informations nécessaires. Cette assurance protège le propriétaire des défauts de paiement ou des dégradations matérielles de la part du locataire. Elle peut, par exemple, proposer une indemnisation ou engager une procédure judiciaire contre le mauvais payeur. Deux conditions sont nécessaires pour souscrire à une assurance pour loyers impayés : le locataire doit être solvable aux yeux de l’assureur et le logement doit être la résidence principale du locataire.

4- Trouver un locataire sans agence

L’avantage de l’agence immobilière est qu’elle sélectionne les candidats selon leurs critères. En gérant seul la location du logement, c’est la propriétaire qui doit effectuer cette tâche. Il faut récupérer les dossiers, les étudier, organiser les rendez-vous, faire face à des candidats qui ne se présentent pas… Autre point : les dossiers doivent être regardés avec attention et vigilance car certains futurs locataires n’hésitent pas à présenter des faux pour obtenir le logement. Plutôt que de demander un tas de justificatifs, il est préférable de vérifier que tout est cohérent. Exiger un garant est recommandé et apporte encore plus de sécurité.

5- Entretenir des relations cordiales avec le locataire

Il est toujours plus appréciable d’avoir de bonnes relations avec son locataire. Une fois le bail signé, une rencontre dans un lieu neutre peut être organisée. Pour partir sur des bases saines, le propriétaire doit faire attention à l’état global du logement. Un locataire prendra plus soin d’un logement remis à neuf plutôt que d’un logement défraîchi. Le locataire peut également préparer un petit guide destiné au locataire avec l’ensemble des numéros utiles en cas de problèmes divers (un plombier, un électricien, un jardinier…) ainsi les modes d’emploi des appareils électroménagers ou les consignes d’entretien. Si le locataire contacte le propriétaire pour lui faire part d’une panne ou d’un problème important, ce dernier doit lui fournir une réponse dans les 24h. Des mésententes entre propriétaire et locataire ne sont jamais conseillées.