Peindre un mur sans faire de trace : comment procéder ?

peindre sans trace

Peindre un mur ou un plafond semble à la portée de chacun, à condition d’être un minimum bricoleur. Cependant, réussir ses travaux de rénovation comme un pro nécessite une bonne préparation. Cela passe par l’achat du matériel adapté et le respect des étapes. Suivez nos conseils avisés pour peindre un mur sans trace, dans les règles de l’art ! Tout ce qu’il faut savoir en matière de peinture murale : choix de la peinture, quantité à acheter, choix du mur à peindre, erreurs à éviter…

Le matériel pour bien commencer

Pour peindre un mur sans trace, il vous faudra bien plus qu’un pot de peinture et un pinceau, ou un rouleau.

Matériel nécessaire pour préparer le support

Pour préparer un mur, vous aurez besoin de plusieurs équipements :

  • une brosse pour frotter les éventuelles taches ;
  • de la lessive au besoin pour nettoyer le mur ;
  • une éponge végétale pour les gros travaux ;
  • un seau rempli d’eau claire ;
  • un chiffon sec pour dépoussiérer.

Et si le mur est abîmé, il vous faudra aussi du matériel adapté :

  • un enduit de rebouchage pour colmater les trous et les fissures, le cas échéant ;
  • du papier abrasif à grain fin pour effacer les imperfections laissées par le lissage ;
  • un enduit de lissage si le mur est vraiment très abîmé ;
  • des spatules et couteaux pour passer les enduits.

Matériel pour protéger la pièce

Ensuite, vous devrez protéger la pièce lors des travaux avec un équipement déterminé :

  • un tournevis pour enlever les interrupteurs, prises de courants, luminaires ;
  • un ruban de masquage pour couvrir le haut des plinthes et les encadrements de portes et fenêtres ;
  • des bâches pour protéger le sol et les meubles s’ils sont en place ;
  • un masque, des gants, des lunettes et une combinaison de peintre (jetable) pour se prémunir contre les projections de peinture.

Outils pour appliquer la peinture

Enfin, pour réussir vos travaux de peinture, vous aurez forcément besoin du bon matériel :

  • un bac ou seau à peinture équipé d’une grille pour essorer la peinture ;
  • des pinceaux à choisir en fonction de leur souplesse et qualité ;
  • un rouleau adapté à votre peinture. Avec manche, si vous décidez de peindre aussi le plafond.

La préparation du chantier

Vous avez tout le matériel nécessaire pour peindre un mur sans trace ? Parfait ! Maintenant, procédez à la préparation du chantier.

Pour cela, munissez-vous de bâches pour couvrir le sol et les meubles si ces derniers restent en place.

Protégez aussi les prises de courant ainsi que les interrupteurs et les luminaires en les enlevant à l’aide d’un tournevis.

Et avant de commencer à peindre, utilisez également des bandes adhésives pour protéger les parties à ne pas peindre et ne pas dépasser.

Conseil : ne faites surtout pas l’impasse sur cette étape car elle se révèle très importante. Mieux vaut passer du temps à protéger le chantier qu’avoir à nettoyer des taches de peinture après les travaux.

Quelle peinture choisir pour vos murs ?

Le choix de la peinture se révèle une étape cruciale, au même titre que le choix des pinceaux. Effectivement, pour peindre un mur sans trace, il s’avère nécessaire d’investir dans du matériel de qualité. Sans cela, vos efforts seront réduits à néant, que vous respectiez les étapes pour peindre comme un pro ou non.

Ainsi, pour des travaux de peinture réussis, vous devrez choisir une peinture de qualité. Et cela ne dépendra pas uniquement du prix affiché en magasin. Bien entendu, évitez les peintures premier prix car elles contiennent trop d’eau et laissent des traces au mur. Vous devrez également passer plusieurs couches, ce qui finalement reviendra au même prix qu’avec une peinture de meilleure qualité.

Mais à quoi reconnait-on une bonne peinture ? Une peinture de qualité accroche car ses composants sont faibles en eau. En outre, cela permet d’obtenir un résultat optimal et en peu de couches.

Quelle quantité choisir ?

Pour peindre un mur sans trace, comme un pro, vous devrez calculer la quantité de peinture nécessaire.

Pour cela, multipliez la longueur en mètres du mur par sa hauteur afin de déterminer la surface :

Longueur x hauteur = surface en m².

Dans votre calcul, n’oubliez pas de soustraire la surface des fenêtres et des portes, le cas échéant. Pour calculer la surface d’une porte ou d’une fenêtre, le calcul est le même que pour celui d’un mur.

Sachez toutefois que la surface d’une porte standard est de 1,60 m² et celle d’une fenêtre standard de 1,2 m².

Ensuite, référez-vous au rendement de la peinture. Il s’agit de son pouvoir couvrant, lequel est indiqué sur le pot. Attention, il diffère d’une marque à l’autre et en fonction du type de peinture. Par exemple, vous pourrez trouver un rendement de 10 m²/L sur un pot de peinture. Cela signifie qu’un litre de la peinture permet de couvrir 10 m².

Combien de murs peindre ?

Peindre un seul pan de mur en couleur fait partie des tendances déco actuelles. Mais pour réaliser un bel aplat de couleur, il convient de prendre quelques précautions :

  • choisissez d’abord un pan de mur uniforme, c’est-à-dire non coupé par une porte, une fenêtre ou un placard ;
  • ensuite, peignez tout du même ton pour créer une unité ;
  • puis, faites le choix d’un mur qui accroche l’œil quand vous entrez dans la pièce. Souvent, il s’agit du mur en face de la porte ou sur le côté, ou du mur perpendiculaire à une entrée de lumière ;
  • enfin, faites attention. Si le mur peint est à contre-jour, il apparaîtra plus foncé. Si tel est le cas, préférez une teinte assez claire.

Les erreurs à ne pas faire lors de vos travaux

Ne pas peindre en plein soleil

Si vous réalisez des travaux de peinture à l’extérieur, il s’avère nécessaire de prendre quelques précautions. De préférence, mieux vaut peindre par temps frais et à l’abri du soleil.

Ne peignez jamais un mur durant les grandes chaleurs, ni lorsque le soleil tape fort. Effectuez plutôt vos travaux le matin à la fraîche ou en fin d’après-midi.

Faire attention à l’utilisation du rouleau

D’autre part, pour les grandes surfaces, vous allez utiliser un rouleau. Mais sachez que ce matériel a naturellement tendance à laisser des traces, surtout si vous appuyez fort.

Par conséquent, passez des coups de rouleaux de peinture en mesurant votre geste. Ne pressez jamais sur le rouleau. Et privilégiez le matériel de qualité afin de ne faire aucune trace.

Ne pas s’y reprendre en plusieurs fois

Ensuite, il est conseillé de couvrir une surface en une seule fois. Ne vous y prenez pas à plusieurs reprises car une ligne de démarcation sera visible une fois la peinture sèche.

Donc, avant de commencer vos travaux de peinture, soyez sûr d’avoir le temps nécessaire devant vous. Sinon, reportez vos projets de rénovation.

Manquer d’organisation

Pour peindre comme un pro, il convient également d’être méthodique et organisé. Commencez par le côté qui convient à votre orientation. Ainsi, un droitier commencera plutôt par le côté droit pour ne pas toucher la partie peinte avec le côté gauche de son corps. Cela facilite le travail !

De la même manière, pensez à peindre de manière linéaire, par bande. Cela permet un travail propre et organisé. Et commencez aussi par les angles en utilisant un pinceau adapté pour éviter les traces.

Nos conseils pour réussir votre peinture

Peindre dans des conditions optimales

Avant de débuter vos travaux de rénovation, choisissez un environnement favorable à l’application de la peinture. Il ne doit faire ni trop froid ni trop chaud. Le cas contraire, le temps de séchage de la peinture posera problème. Privilégiez plutôt les températures entre 10 et 20°C.

Poser la sous-couche ou une couche de fond

La première étape pour peindre un mur comme un pro consiste à poser une sous-couche. Cela sert de base.

Pour éviter les traces de peinture et de pinceaux sur les murs, appliquez systématiquement une sous-couche couvrante. Choisissez-la adaptée au support à peindre afin d’obtenir un résultat optimal.

Appliquer les couches de peinture

Ensuite, appliquez suffisamment de peinture pour vos travaux. Généralement, des traces sont constatées lorsque la peinture n’a pas été assez étalée pour couvrir tout le mur.

Pour obtenir un résultat uniforme, sans trace, appliquez bien une couche de peinture appropriée. Pour cela, reportez-vous aux recommandations indiquées sur le pot de peinture.

En général, une peinture murale s’applique en deux couches.

Faire sécher la peinture

Parfois, des traces au mur apparaissent lorsque le temps de séchage est insuffisant. Laissez le temps à votre peinture murale de sécher correctement.

Pour cela, il est conseiller de peindre par temps frais et à l’abri du soleil, surtout si vous peignez à l’extérieur. Et en cas d’utilisation de peinture glycéro, aérez bien la pièce au moment de peindre.

Pour laisser respirer une pièce, utilisez un ventilateur ou une aération naturelle (porte, fenêtre…) tout en faisant attention au temps extérieur ! Ainsi, la peinture séchera et vous évacuerez les odeurs de peinture, parfois assez fortes.

Emilie Cartier
Rédactrice web freelance, Émilie se passionne pour les sujets du quotidien (santé, finance...) et les astuces qui facilitent la vie de tous les jours. Elle aime écrire des publications utiles et informatives, une activité à laquelle elle peut se livrer grâce à Expertpublic.