Tout ce qu’il faut savoir sur les pneus hiver

Pneus Hiver

Seuls éléments d'un véhicule à être en contact avec la route, les pneumatiques jouent un rôle prépondérant dans la qualité de conduite (confort, tenue de route, adhérence, freinage, direction), mais surtout dans la sécurité du conducteur, de ses passagers et des autres usagers de la route. Cependant, afin qu'ils puissent mettre à profit toutes ses performances, ils se doivent de s'adapter aux conditions météorologiques. Ainsi, en hiver, il convient d'équiper son véhicule de pneus hiver pour que celui-ci puisse affronter confortablement et en toute sécurité basses températures, neige et verglas. Si vous désirez en savoir plus sur les pneumatiques hiver, nous vous invitons à découvrir les informations qui suivent.

Quelles sont les caractéristiques des pneus hiver ?

Les pneus hiver sont des pneumatiques conçus spécialement pour fonctionner à des températures inférieures à 7°C. Ils peuvent révéler toutes leurs performances, aussi bien sur les sols enneigés (verglas, neige tassée, neige fraîche) que les chaussées mouillées : excellente motricité, distances de freinage raccourcies, meilleure absorption des aspérités… Leurs spécificités portent notamment sur 2 caractéristiques :

  • Les pneumatiques certifiés hiver se composent d'une gomme particulièrement souple grâce à un mélange de caoutchouc résistant efficacement au froid : cette matière permet un excellent échauffement à une température en deçà de 7°C, ce qui améliore effectivement l'adhérence et évite de surcroît les risques de surconsommation de carburant.
  • Les pneus hiver se distinguent par leurs rainures aussi larges que profondes et par le fait qu'ils sont dotés de 10 fois plus de lamelles que les pneumatiques été, ce qui permet une meilleure évacuation de l'eau et un contact optimal sur les routes mouillées et enneigées.

Si vous désirez en faire l'acquisition, vous trouverez un large choix de pneus hiver sur grip500, un site proposant un large panel de pneus au meilleur prix, parmi les plus grandes marques : Hankook, Goodyear, Kleber, Nokian, Michelin…

Caracteristiques Pneus Hiver

Quels sont les avantages à utiliser des pneumatiques certifiés hiver ?

Utilisés en période hivernale, les pneumatiques certifiés hiver permettent une meilleure adhérence en raison de leur grande souplesse. Puis, grâce à leurs nombreuses lamelles ainsi que leurs rainures à la fois profondes et larges, ils évacuent facilement l'eau et la neige fondue, ce qui réduit de facto les risques d'aquaplaning. Ce type de pneu a également pour avantage de garantir une distance de freinage plus courte, aussi bien sur sol mouillé que sur sol enneigé. En dessous de 7°C et à une vitesse de 50 km/h, leur distance de freinage est d'environ 10 mètres de moins que celle offerte par les pneumatiques été. Dans ces conditions, la stabilité ainsi que la maniabilité du véhicule s'en trouvent aussi améliorées et la vitesse d'usure des pneus hiver est beaucoup moins conséquente que celle des pneus été.

Dans quels cas faut-il chausser des pneus hiver ?

Il est recommandé de monter ses pneumatiques certifiés hiver dès que la température passe sous la barre des 7°C pour conserver une meilleure tenue de route, plus précisément dès mi-septembre, ou, au plus tard, fin octobre selon la région dans laquelle on se trouve. Cependant, on ne doit pas attendre les premières chutes de neige pour les chausser. De plus, ils doivent se monter par 4, et non par 2 pour éviter le déséquilibre et les risques de perte d'adhérence au niveau de l'essieu qui n'est pas équipé.

Sont-ils obligatoires en France ?

Jusqu'à aujourd'hui, l'utilisation de pneumatiques hiver n'est soumise à aucune législation spécifique, mais est en revanche fortement recommandée par les autorités. Ce n'est qu'à partir de novembre 2021 que l'obligation de chausser des pneus neige entre le 1er novembre et le 31 mars (hors véhicules dotés de pneumatiques à clous) entrera en vigueur. Un décret à ce sujet a déjà même été publié au journal officiel le 18 octobre 2020. Soulignons que cette obligation légale ne concerne que les régions montagneuses (Corse incluse).

Quand faut-il changer ses pneus hiver, puis les remettre ?

Dès l'arrivée du printemps, c'est-à-dire à partir de fin mars, lorsque les températures deviennent plus clémentes et les sols plus secs, les pneus traditionnels « été » s'imposent. Compte tenu de leur composition non adaptée à la chaleur, les pneus hiver perdent leur efficacité sur sol chaud, en particulier pour l'adhérence et les distances de freinage. De plus leur gomme aussi douce que tendre s'use facilement, sans compter les risques de déformation, de craquelures et d'éclatement. Qui plus est, ils présentent une résistance au roulement plus conséquente, ce qui entraîne une hausse de la consommation de carburant, mais également des bruits de roulement. À tout cela s'ajoute l'aquaplaning : dès que la température dépasse la barre des 7°C, la structure des pneus neige ne permet plus l'évacuation rapide de l'eau.

On doit alors patienter jusqu'au prochain passage à la saison hivernale avant de pouvoir remettre ses pneus hiver.

Changer Pneus Hiver

Ce type de pneu s'use-t-il plus vite que les autres ?

La réponse est donc oui et non ! Oui, lorsque l'on prend le risque de les chausser durant l'été. Comme nous vous l'avons précisé en haut, les pneus hiver peuvent s'user à vitesse grand V lorsqu'ils roulent sur du bitume brûlant, et se déformer, voire "éclater", au moment où l'on s'y attend le moins. A contrario, leur vitesse d'usure diminue drastiquement lorsqu'on les utilise exclusivement en saison hivernale, c'est-à-dire quand la température ne dépasse pas la barre des 7°C.

Peut-on réutiliser ses pneus hiver d'une année sur l'autre ?

Oui, on peut réutiliser ses pneus hiver d'une année sur l'autre, seulement si ceux-ci ne présentent aucune trace d'usure trop accentuée, notamment sur leur flanc, si l'épaisseur de leurs sculptures est toujours supérieure à 4 mm et si leur semelle est suffisamment épaisse. Cependant, lorsqu'ils ont plus de 6 ans, il n'est malheureusement plus possible de les réutiliser, et ce, bien qu'ils soient toujours en parfait état et qu'ils n'aient pas beaucoup de kilomètres au compteur. À cet âge-là, les matériaux qui les composent commencent à s'altérer. Afin de connaître l'âge de ses pneumatiques hiver, il faut juste porter son attention sur les 4 derniers chiffres du code DOT inscrit sur leur flanc. Ceux-ci précisent effectivement leur date de fabrication.

Il faut par ailleurs dire que si l'on a l'habitude de rouler plusieurs milliers de kilomètres chaque hiver, on devra bien évidemment remplacer beaucoup plus rapidement ses pneus.

Comment reconnaître un pneu hiver ?

Un pneumatique homologué pour l'hiver est identifiable par un pictogramme se trouvant sur son flanc extérieur qui représente une montagne avec 3 pics et un flocon de neige inscrit à l'intérieur de celle-ci. Juste en dessous de ce pictogramme figure la mention 3PMSF (3 Pics Mountain Snow Flake). Celle-ci atteste le fait que le modèle a bel et bien fait l'objet d'une série de tests rigoureux et spécifiques avant d'être homologué. Il certifie que le pneu dispose de tous les éléments de sécurité nécessaires pour garantir un confort optimal pendant l'hiver. Si au moment de l'achat, on est confronté à un modèle ne comportant pas la mention 3PMSF, c'est que celui-ci n'est pas homologué pour l'hiver et est de mauvaise qualité. Mieux vaut donc faire l'impasse dessus.

En outre, un pneu hiver peut aussi comporter un marquage « M+S » qui signifie « Mud & Snow », toujours sur son flanc extérieur. Cette mention certifie que le modèle sur lequel elle est apposée peut être utilisé aussi bien sur la neige que sur la boue. On peut se fier à ce marquage au moment de l'achat, mais celui-ci ne veut pas forcément dire que le pneu est homologué pour l'hiver. Il est alors conseillé de toujours privilégier les pneus affichant la mention 3PMSF.

Reconnaitre Pneu Hiver

Existe-t-il des alternatives aux pneus hiver ?

Il existe en effet différentes alternatives aux pneus hiver. Parmi celles-ci, on cite principalement les pneus dits « All Seasons » ou « 4 saisons », des pneus passe-partout qui peuvent être utilisés en été comme en hiver. Leurs caractéristiques leur permettent de rouler en toute sécurité sur sol sec et sol mouillé. En d'autres termes, ils sont plus performants à des températures qui oscillent entre -10°C et 30°C et sur les routes rarement ou légèrement enneigées. Cependant, ils sont à éviter dans les zones montagneuses très enneigées.

On a également les systèmes de chaînes, lesquelles sont même obligatoires dans certaines régions montagneuses, notamment de la fin de l'automne au début du printemps. Si l'on ne désire pas investir dans des pneus hiver parce que ses pneumatiques été ou 4 saisons sont encore impeccables, il suffit juste de les équiper de chaînes pour qu'ils puissent rouler en toute sécurité en hiver. En l'occurrence, il vaut mieux privilégier les chaînes à croisillons (simples ou renforcés), ou celles en Y du fait qu'elles sont particulièrement accrocheuses et offrent une meilleure tenue au freinage et en virage. Dans tous les cas, l'utilisation de pneus à chaînes impose une limitation de vitesse de 50 km/h.

Les pneus cloutés figurent aussi parmi les alternatives aux pneus hiver. Ils sont conçus spécialement pour les véhicules qui circulent quotidiennement sur des routes très enneigées, voire verglacées. Malheureusement, leur usage sur le domaine public en France se révèle très réglementé à tel point qu'en dégoter chez un revendeur relève de la mission impossible !