Voyager avec son enfant : le point sur les formalités

Voyage Enfant Formalités

Vous attendez impatiemment la fin des restrictions liées à la pandémie pour partir en vacances avec vos enfants à l’étranger ? Il est essentiel de vous renseigner sur les différentes formalités administratives avant d’acheter vos billets et éviter ainsi les mauvaises surprises à la frontière. Et pour cause, plusieurs questions se posent à ce niveau, notamment du point de vue des documents nécessaires au voyage d’un enfant à l’étranger. On fait le point.

Quelles formalités administratives de voyage pour les enfants ?

Vous comptez voyager avec votre enfant dans l’Union européenne ? Sachez qu’il suffit de vous munir d’une carte nationale d’identité et d’un livret de famille qui mentionne le lien de filiation pour passer la frontière sans problème. Toutefois, si vous voyagez hors du territoire européen, il sera alors obligatoire de faire une demande de passeport personnel pour votre enfant. Il se peut également que certains pays exigent un visa. N’hésitez pas à vous renseigner à l’ambassade du pays dans lequel vous allez passer vos vacances ou de toute autre représentation consulaire. Le site du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères peut également vous aiguiller.

Mais que se passe-t-il si l’enfant voyage dans un pays européen seul ? Dans ce cas, l’enfant mineur qui n’a pas de passeport personnel doit avoir une autorisation expresse de sortie du territoire et une carte nationale d’identité en cours de validité. En revanche, un passeport personnel en cours de validité est essentiel (et un visa, le cas échéant) si l’enfant voyage seul dans un pays hors Union Européenne.

Comment obtenir les documents d’identité de l’enfant ?

Commençons par la carte nationale d’identité. Celle-ci est délivrée à la mairie de votre lieu de résidence à titre gratuit, et est valable pour une durée de 10 ans. Pour l’obtenir, vous devez présenter quelques justificatifs, notamment le livret de famille, votre pièce d’identité, deux photos d’identité récentes, un justificatif de domicile et un extrait d’acte de naissance avec filiation (vous pouvez aussi formuler une demande de copie intégrale d’acte de naissance). Notez par ailleurs que la demande doit être faite en présence de l’enfant mineur, en plus d’une personne qui exerce l’autorité parentale.

Pour ce qui est du passeport du mineur, celui-ci est valable pour une durée de 5 ans. De la même manière, il suffit de vous adresser à la mairie de votre lieu de résidence. Vous devrez alors remplir un formulaire, toujours en présence de l’enfant. En plus des pièces citées plus haut, il faudra présenter un justificatif de domicile, et un timbre fiscal de 19 euros, ou de 44 euros si l’enfant mineur a plus de 15 ans.

Les cas de l’Afrique du Sud et des Etats-Unis

Les mineurs voyageant au départ ou à destination de l’Afrique du Sud sont tenus d’avoir en leur possession les documents officiels que les autorités du pays exigent (liste disponible sur le site du ministère de l’intérieur d’Afrique du Sud). Sachez que cette exigence concerne aussi bien les mineurs qui voyagent seuls que ceux qui voyagent accompagnés par un parent ou une autre personne. Pour ce qui est des Etats-Unis, les enfants non accompagnés à destination de ce pays doivent présenter une déclaration de douane au moment où ils foulent le sol américain.

Attention à la santé de l’enfant en vacances

N’oubliez pas de demander une CEAM (Carte Européenne d’Assurance Maladie) à votre Caisse Primaire d’Assurance Maladie environ un mois avant votre départ en vacances à l’étranger avec votre enfant. Cette carte est gratuite, et est valable pendant une durée d’un an. Elle permet la prise en charge de vos frais médicaux dans les pays européens. En outre, avant de voyager dans un pays étranger, veillez à ce que votre enfant soit à jour dans sa vaccination, et n’oubliez pas de vous renseigner sur les vaccins obligatoires dans la destination de votre choix. Généralement, les vaccins de l’hépatite A et de la typhoïde sont les plus fréquemment demandés.

Toujours du point de vue de la santé de l’enfant, sachez qu’un bébé peut prendre l’avion en toute sécurité dès sa 3e semaine. Cela dit, il est préférable d’attendre qu’il ait quelques mois avant de prendre l’avion avec votre nouveau-né, et de réserver un vol de nuit à des horaires qui correspondent à ses heures de sommeil.