Martinique ou Guadeloupe : quelle île choisir ?

martinique ou guadeloupe

Pour le voyageur en quête d’exotisme mais qui souhaite rester sur le sol français, la Caraïbe fait figure de destination idéale. Et bien souvent, le choix est cornélien devant les deux valeurs sûres des Antilles Françaises. Alors, Martinique ou Guadeloupe, quelle île choisir ?

Les deux îles partagent leurs principaux atouts

Si la question de choisir entre les deux îles taraude les voyageurs depuis longtemps, c’est que la Martinique et la Guadeloupe ont en commun ce qui fait leur célébrité en métropole : un climat chaud et exotique, des plages sublimes de sable fin, des eaux turquoises, des spots de snorkeling, des sentiers de randonnée dans une nature époustouflante. En bref, tout ce qui est constitutif d’une destination touristique de rêve.

Pour ceux qui mûrissent un projet d’expatriation dans l’une des deux îles, les problèmes rencontrés seront également les mêmes en Martinique et en Guadeloupe : taux de chômage élevé, prix chers des biens de consommation et intégration parfois difficile. Dans les deux cas, une initiation au créole antillais constituera un préalable indispensable pour tout métropolitain souhaitant s’insérer dans la vie locale.

La Martinique, idéale pour vos vacances en famille

Avec sa géographie moins tortueuse, la Martinique a l’avantage d’offrir des activités impliquant des temps de trajet moindres qu’en Guadeloupe voisine. Pour les enfants notamment, l’île offre des possibilités d’excursions en bateau à la découverte des dauphins et des cachalots. De même, il vous sera possible d’apercevoir des tortues sur la plage, pour le plus grand bonheur des plus petits.

Néanmoins, ce sont bien ses magnifiques plages qui font la réputation de la Martinique. Salines, Anse Lévrier, Pointe Marin, Anse Couleuvre : voilà autant de noms que vous aurez immanquablement cochés en préparant votre voyage. En la matière, il y en aura pour tous les goûts : plages bordées de cocotiers, urbaines ou sauvages, de sable blanc ou noir, bondées ou difficiles d’accès. On notera notamment que la plage d’Anse Bonneville offre un spot idéal pour les amateurs de le pratique du surf.

Guadeloupe, l’avantage de la diversité

Une comparaison rapide des deux territoires met en évidence un avantage propre à la Guadeloupe sur sa voisine martiniquaise : la diversité offerte par sa géographie. La Guadeloupe est souvent comparée à la forme d’un papillon dont l’aide droite serait Grande-Terre, et l’aile gauche Basse-Terre. Grande-Terre vous offrira tout ce que le touriste en quête d’exotisme recherche : belles plages, eaux turquoises et infrastructures touristiques, qui ne diffèrent finalement que peu de ce que l’on trouve en Martinique.

A l’opposé, Basse-Terre est bien moins fréquentée par les touristes. Sa nature sauvage, faite de forêts tropicales et de plages de sable noir, et ses paysages agricoles rendent moins évident son intérêt et son accès. Ici, le voyageur recherchant l’authenticité et une expérience tournée vers la découverte de la vie locale trouvera son bonheur. De nombreux chemins de randonnée vous mèneront à des cascades de rêve. L’ascension du volcan de la Soufrière constitue sans aucun doute un point d’orgue dans le découverte de l’île.

Enfin, la richesse touristique la plus significative de la Guadeloupe réside dans les petites îles qui l’environnent : les Saintes, Marie-Galante, la Désirade, qui sonnent comme autant de noms peuplant l’imaginaire collectif de tout voyageur qui se respecte. Elles offrent autant de possibilités d’excursions depuis la grande île, alliant plages, randonnées et découvertes de villages qui semblent figés dans le temps. On mentionnera notamment la plage de Folle Anse à Marie-Galante, longue de 12 kilomètres, sans doute la plus belle de la Guadeloupe.