Accompagnement à la création d’entreprise : les solutions possibles

Accompagnement Creation Entreprise

Vous souhaitez devenir votre propre patron ? Que vous ayez une idée très précise de votre future entreprise ou une vague idée de création, il est possible de vous faire accompagner dans vos démarches. De nombreux organismes proposent des formations ainsi que des accompagnements sur-mesure. Ils se chargent de répondre à toutes vos questions et de vous soutenir tout au long de votre projet professionnel. Découvrez toutes les solutions possibles pour bénéficier d’un accompagnement à la création d’entreprise, quel que soit le secteur d’activité (commerce, artisanat, agriculture…). 

Création d’entreprise : en quoi est-ce important d’être accompagné ?

Il n’y a aucune obligation à se faire accompagner lorsque l’on procède à la création d’une entreprise. Le futur entrepreneur peut tout à fait monter son projet sans aide. Cependant, il est conseillé de trouver une solution d’accompagnement pour avancer plus vite dans les différentes étapes de son projet :

  • préparation du projet et étude de sa faisabilité ;
  • étude de marché (analyse du secteur et de la concurrence…) ;
  • prévisionnel financier ;
  • recherche de financement pour mener à bien le projet ;
  • création de l’entreprise avec choix du statut juridique, formalités pour s’immatriculer… ;
  • lancement de l’activité.

Être accompagné permet également de choisir la forme juridique la plus adaptée. Cette étape reste essentielle dans la création d’entreprise. En fonction de leurs caractéristiques, certains statuts juridiques sont plus appropriés que d’autres pour mener à bien des projets. Par exemple, si vous envisagez de vous associer, il est important de faire le choix d’une structure juridique en conséquence. Et toutes les formes de sociétés ne sont pas ouvertes aux professions réglementées.

D’autre part, créer son entreprise suppose un nombre important de formalités à accomplir. Là encore, il peut être utile de se faire assister pour ne commettre aucune erreur et sécuriser son activité.

Sur Internet, vous trouverez de nombreuses informations pour immatriculer votre entreprise, réaliser une étude du marché, trouver des financements… Mais, les sources ne sont pas toujours fiables et pas forcément adaptées à votre parcours ou à votre projet professionnel. Bénéficier d’un accompagnement permet de partir sur des bases sérieuses et solides.

Accompagnement à la création d’entreprise : les solutions possibles

Les réseaux d’accompagnement à la création d’entreprise

Il existe divers réseaux qui accompagnent les créateurs d’entreprise.

Parmi eux :

  • les chambres de commerce et d’industrie (CCI) ;
  • les chambres des métiers ;
  • le réseau entrepreneur ;
  • France initiative ;
  • les boutiques de gestion (BGE) ;
  • l’ADIE (association pour le droit à l’initiative économique). Cette association d’utilité publique créée en 1989 aide les personnes exclues du marché du travail à créer leur propre activité, notamment grâce au microcrédit ;
  • l’AFE (Agence France Entrepreneur) renforce et coordonne l’action locale et nationale en matière d’entrepreneuriat en faveur des quartiers prioritaires et zones de revitalisation rurale…

Ces réseaux mettent à votre disposition des conseillers pour vous accompagner dans votre projet d’entreprise. Mais ils proposent aussi diverses formations en lien avec la création et la gestion d’entreprise.

Lorsque vous débutez un projet de création, les réseaux d’accompagnement se révèlent particulièrement utiles pour s’informer. Vous pouvez également être suivi tout au long de votre projet et être mis en relation avec les bons interlocuteurs.

Pour trouver les réseaux d’accompagnement près de votre domicile, effectuez une recherche sur Internet ou rapprochez-vous d’une CCI. L’organisme se chargera de vous communiquer les coordonnées des structures existantes sur le territoire.

Les chambres de commerce et d’industrie

Parmi les réseaux d’accompagnement, la chambre de commerce et d’industrie (CCI) se révèle incontournable. En début de projet, il est essentiel de se rapprocher d’une structure telle que celle-ci.

Les CCI proposent des dispositifs complets pour couvrir tous les besoins des entrepreneurs :

  • informations et diagnostic ;
  • accompagnement à titre individuel ;
  • suivi pendant trois ans après la création ;
  • aide au montage du dossier pour le financement ;
  • formation ;
  • simplification des démarches auprès des administrations pour tout ce qui concerne les déclarations ;
  • assistance nécessaire à n’importe quel chef d’entreprise.

Conseiller en création d’entreprise

Comme son nom l’indique, ce professionnel est chargé d’accompagner le futur entrepreneur dans toutes les étapes de son projet. De manière individuelle, vous pouvez demander à être accompagné par un conseiller en création d’entreprise.

Gratuitement, vous pouvez consulter des experts tels que des avocats. Pour cela, il suffit de se rapprocher d’une CCI. Si votre activité est agricole, informez-vous auprès de la Chambre d’agriculture et en cas d’entreprise artisanale, renseignez-vous à la Chambre des Métiers.

L’expert-comptable

Dans le cadre d’une création d’entreprise, vous pouvez vous faire aider par un expert-comptable. Ce professionnel dispose de toutes les connaissances nécessaires pour vous renseigner en termes de fiscalité, droit des affaires et comptabilité. Il joue un rôle de conseiller auprès de l’entrepreneur.

Si vous avez besoin d’accompagnement dans le prévisionnel financier, le choix de la structure juridique, l’immatriculation de l’entreprise ou encore le démarrage de l’activité, il est judicieux de solliciter un expert-comptable. En revanche, peu de professionnels seront aptes à vous accompagner sur les étapes concernant la faisabilité du projet ou l’étude du marché.

Un chef d’entreprise expérimenté

Un entrepreneur avec de l’expérience peut vous accompagner dans votre création d’entreprise. Il s’agit en quelque sorte d’un mentor. Généralement, ce chef d’entreprise travaille dans le même secteur d’activité que le créateur.

Ces conseils seront plutôt orientés vers la stratégie et le développement de l’entreprise. En outre, faire appel à un entrepreneur expérimenté est une solution efficace pour apporter de la valeur ajoutée à votre projet professionnel. Cependant, il vaut mieux se tourner vers une autre source d’accompagnement pour toutes les démarches relatives à l’immatriculation.

A noter qu’un bon mentor est une personne qui conseille un créateur d’entreprise de manière totalement bénévole et de façon désintéressée.

Accompagnement à la création d’entreprise : comment se former ?

Pour les créateurs d’entreprise qui n’ont aucune connaissance administrative, fiscale ou juridique, il existe des formations en accéléré. Renseignez-vous auprès des CCI pour vous inscrire à l’une d’elles. Généralement, le financement de ces formations est pris en charge par Pôle Emploi.

Par ailleurs, une formation de création d’entreprise est obligatoire pour les artisans. Contactez la Chambre des Métiers compétentes pour connaître les modalités.

Enfin, notez que des stages d’initiation à la gestion sont proposés par les CCI. Quant aux universités, IUT et écoles de commerce, elles dispensent également des formations continues en management et à l’entrepreneuriat. L’objectif de ces formations est d’apporter tous les outils nécessaires à la gestion d’une entreprise.

A lire aussi :