5 critères pour acheter un local commercial

local commercial

Si vous devez acquérir un local commercial, son choix demande de la réflexion. Répondant à vos attentes spécifiques, quant à sa situation et sa commodité, il doit vous permettre d'exercer votre activité dans les meilleures conditions. Pour trouver le local adéquat, certains critères doivent être pris en compte.

Un local bien situé

Si vous devez ouvrir un commerce, assurez-vous qu'il soit situé dans une rue fréquentée. Dans ce cas, vous pourrez profiter plus facilement de la clientèle des magasins voisins. Vérifiez que le local est situé à proximité des arrêts de transports en commun et que les places de stationnement sont assez nombreuses.

Si c'est le cas, vos employés et vos fournisseurs pourront, eux aussi, accéder facilement à votre boutique. D'autres détails peuvent paraître secondaires, comme la largeur des trottoirs ou l'ensoleillement de la rue. Ils influencent pourtant les habitudes des passants.

Même si le local se trouve dans une artère animée, vérifiez qu'il n'ait pas été trop souvent loué. Si c'est le cas, les passants pourraient l'associer à de précédentes tentatives commerciales, toutes infructueuses.

Prenez également note des heures où le passage est plus intense. À cet égard, comme à bien d'autres, retrouvez des conseils judicieux sur unemplacement.com.

Un local qui correspond à votre activité

Le choix du local commercial dépend aussi du profil de votre commerce. En fonction des articles vendus, il pourra souvent profiter de l'animation d'une rue fréquentée ou d'un centre commercial. Mais pas forcément.

Si vous proposez des vêtements haut de gamme ou des produits de luxe, il vaut mieux implanter votre boutique dans un quartier résidentiel. Sans doute plus calme, il sera habité par des clients potentiels, aux revenus suffisants.

De même, un artisan gagnera à choisir une zone artisanale, fréquentée par un public aux besoins précis. Si vous devez ouvrir un bar ou un restaurant, il est préférable d'éviter les quartiers trop calmes. Les riverains, moins habitués au bruit que les habitants du centre-ville, pourraient s'en trouver importunés.

Un local bien adapté

La configuration du local commercial est un autre critère essentiel à prendre en compte. Il doit être assez spacieux pour contenir vos produits. Soyez également attentif à la hauteur de plafond comme à la disposition du local.

Dans certains cas, il faut aussi prévoir la place nécessaire au déplacement facile des clients. Parfois, cependant, un magasin moins vaste ou tout en longueur fera l'affaire. Il conviendra ainsi à une boutique de friandises.

Vérifiez aussi la superficie de la vitrine et les possibilités d'agencement qu'elle offre. Prévoyez une réserve assez vaste pour entreposer votre stock de marchandises. Avant de vous décider, évaluez également le coût représenté par d'éventuels travaux d'aménagement ou de rénovation.

Il convient encore de vous assurer de l'accessibilité de votre magasin, notamment pour les fauteuils roulants ou les poussettes. À cet égard, la présence de marches ou d'une porte mal conçue doit attirer votre attention.

Prenez les informations utiles

Avant de vous décider à acquérir un local commercial, essayez encore d'obtenir, auprès de sources diverses, des renseignements qui pourraient vous être très utiles.

Les chambres de commerce et d'industrie sont, de ce point de vue, des interlocuteurs essentiels. Elles peuvent vous procurer des études très bien conçues sur les caractéristiques d'un quartier et les habitudes de consommation de leurs habitants et des clients potentiels.

Ces informations vous éclairent sur les potentialités d'un emplacement et l'étendue de la zone de chalandise qui l'entoure. Rien ne vous empêche non plus de demander des informations aux commerçants voisins, qui connaissent bien le quartier et qui ont repéré les commerces ayant du mal à s'implanter.

Vous avez également tout intérêt à vous renseigner auprès des services municipaux. Vous aurez ainsi connaissance des aménagements d'urbanisme prévus à court ou moyen terme. Si la rue dans laquelle vous comptiez vous installer doit être refaite, ces travaux de longue haleine peuvent ainsi gêner le démarrage de votre commerce.

Une réglementation à respecter

Il importe enfin de bien connaître la règlementation qui s'applique aux locaux commerciaux. Considérés comme des établissements recevant du public, ils sont en effet, en tant que tels, soumis à certaines obligations.

Elles concernent d'abord la sécurité des personnes. La présence de sorties adaptées, en nombre notamment, doit permettre d'assurer l'évacuation des personnes en cas de sinistres. Veillez aussi à vous munir d'un matériel de détection et de lutte contre l'incendie, répondant, dans les deux cas, à des normes précises. D'autres obligations concernent encore le système d'éclairage ou, s'il y a lieu, les ascenseurs.

Veillez également à respecter les normes d'accessibilité de votre local. Elles s'appliquent notamment aux conditions d'accès dans le magasin, à la circulation dans son espace ou encore au fonctionnement des portes.

De même, avant d'entreprendre des travaux dans le local, assurez-vous qu'ils sont permis par le règlement de copropriété. Il peut en effet prohiber certains aménagements ou les assortir de conditions restrictives.