L’action Airbus : présentation et analyse

action airbus

Les actions d’Airbus ressentent des fluctuations quasi quotidiennes mais avec une tendance à la hausse en cette mi-juin, et ce, depuis le début de l’année 2019. Ces actions semblent fiables et il faut peut-être résister à la tentation de revendre ses actions en cas de baisse sur quelques jours consécutifs, comme cela a été le cas en ce début juin. Il semblerait que l’action va crever le plafond, affaire à suivre.

Présentation d’Airbus

Airbus, le grand constructeur européen d’aéronautique dirigé par Mr Guillaume Faury est situé à Blagnac, près de Toulouse. La forme juridique de l’entreprise est “Société d’actions simplifiée” connu sous le sigle SAS. Airbus et Boeing sont concurrents et s’ils ont été au coude à coude entre 2000 et 2013, Boeing a pris depuis une longueur d’avance avec une action boursière qui s’est envolée en particulier depuis juillet 2018 avant de redescendre nettement, la faute certainement aux 2 crashs d’appareils en ce début d’année 2019. Airbus quant à lui est en forte remontée (67,5%) depuis janvier 2019, même si l’action est encore très basse par rapport à Boeing.

Analyse de l’action Airbus

Avant de faire des investissements en bourse et d’acheter des actions Airbus, cherchons quelques éléments pour mieux comprendre leurs valeurs.

La carte d’identité des actions

On doit connaitre l’origine et la santé d’une action avant de l’acheter, voici comment elles se présentent (les données sont celle du vendredi 13 juin 2019) :

  • Capitalisation boursière totale : L’ensemble des actions et leur valeur mises sur le marché boursier. Pour Airbus elle se monte à 92 731, 82 M€
  • Nombre de titres : le nombre d’actions en circulation : 774 443 093
  • Place de cotation : place financière : Euronext Paris anciennement, “La Bourse de Paris”.
  • Marché : le marché boursier est segmenté en compartiments. Pour Airbus, c’est le “Compartiment A”, celui qui regroupe les plus grandes valeurs sur le marché.
  • Indice: CAC40 : Cotation Assistée en Continue dont la valeur initiale était de 1000 points, elle est basée sur 40 actions parmi les 100 sociétés les plus actives au niveau boursier.
  • Secteur d’activité : ici, l’aéronautique. Le cours de l’action airbus est ce jour : 123,50€

La santé de l’action

Airbus Avec l’annonce de sa participation au salon du Bourget et l’attente des éventuels acheteurs, clients et utilisateurs de l’A321 XLR, le prix de l’action continue de monter et se renforcer. S’il arrive à obtenir une commande de 200 appareils, Airbus pourra alors lancer la production pour une réception des appareils en 2023.

Pour l’instant, Airbus n’a pas à se préoccuper de Boeing, celui-ci se relevant difficilement d la perte de deux de ses appareils et le rappel de nombreux autres appareils 737 et 777, de plus il se trouve contraint de fabriquer moins de 737 MAX (20%).

Airbus ne peut que profiter de l’aubaine pour grimper au firmament de l’indice boursier. La santé d’Airbus est bonne pour l’instant, il est conseillé d’en profiter. Les simulateurs en direct d’achats et de vente, en ce qui concerne le cours de l’action Airbus, nous prouvent que c’est le moment d’acheter. Attention toutefois de bien surveiller jour après jour voire même heure après heure qu’il n’y ait pas un grain de sable qui vienne perturber cette belle ascension. Elle pourrait rejoindre la côte de Boeing, si c’était le cas, l’action prendrait une très forte valeur.

Elle pourrait rejoindre la côte de Boeing, si c’était le cas, l’action prendrait une très forte valeur.

Comment acheter ou vendre des actions ?

De nombreux sites sur Internet vous conseillent et vous guident pas à pas. Si l’idée est sympathique, elle n’est pas toujours bien efficace et on y perd souvent des plumes.

Les débutants en bourse doivent créer une confiance avec un trader qui le guidera en direct (live). Il pourra le pousser ou le dissuader d’acheter ou de vendre s’il pense que ce n’est pas le bon moment. Il n’est pas non plus à l’abri d’une erreur, mais il ne vous poussera à acheter ou vendre que lorsque la situation semble la moins risquée. Il y aura peut-être moins de bénéfice que si vous aviez pris plus de risques, mais dans un autre sens, il vaut mieux gagner de petites sommes au début, le temps de prendre confiance et d’apprendre le B.A. BA du trader.

La fin de l’année civile est cruciale pour faire une mise au point des actions et de ce qu’ l’on a gagné. Il vaut mieux quelquefois vendre ses actions et en racheter le lendemain ou deux jours plus tard si elles continuent à grimper ! Le bénéfice obtenu est bien présent, comme dit le proverbe: “Un tien vaut mieux que deux tu l’auras !” Une remise à plat est souvent bénéfique, à la nouvelle année, pour y voir plus clair et prendre un nouveau départ.

L’action Airbus : présentation et analyse
4.5 (90.56%) 36 vote[s]