Annuler un paiement par carte bancaire : comment faire ?

annuler paiement cb

Les erreurs sur votre relevé de carte de crédit sont pardonnables, pourvu qu’elles soient rectifiées. Il peut s’agir d’une transaction que vous ne reconnaissez pas ou d’un cas où le commerçant vous a facturé deux fois. Quoi qu’il en soit, vous devez toujours signaler immédiatement toute incohérence dans votre relevé à la banque, qui vous donnera l’occasion de contester et d’annuler les frais erronés. Il faut agir rapidement si vous soupçonnez que votre carte a été volée  car votre compte doit être bloqué immédiatement afin d’éviter d’autres transactions frauduleuses.

Nous sommes nombreux à utiliser ce moyen de paiement pour régler nos achats chez les commerçants ou en ligne. La carte bancaire est rattachée directement à votre compte chèque. Cet outil permet d’effectuer des transactions en toute simplicité. Mais, en cas de problèmes, peut-on annuler un paiement par carte bleue ? Si oui, comment faire pour que votre compte ne soit pas débité ? Quels sont les cas autorisés pour faire annuler un paiement ? Suivez nos conseils pour faire opposition sur votre carte.

Peut-on annuler un paiement effectué par carte bancaire ?

Le règlement par carte bleue se révèle irrévocable. Il est donc impossible de revenir sur sa décision dès lors que vous avez validé le paiement en rentrant votre code.

Vous ne devez pas faire opposition sur une carte bancaire afin d’annuler une transaction, sauf si vous êtes dans une situation bien précise telle que perte, vol ou utilisation frauduleuse de votre moyen de paiement.

Si vous décidez de faire opposition, vos achats seront bloqués et vous ne serez pas remboursés. Votre carte bancaire sera inutilisable pendant une semaine. Votre code confidentiel sera également changé. Et des frais vous seront aussi imputés !

Pour annuler une commande, la démarche la plus simple consiste à contacter le vendeur. Faites valoir votre droit à la consommation en demandant un arrangement. S’il s’agit d’un achat en ligne, il existe un droit de rétractation.

Obtenir le remboursement d’un paiement, les cas de figure possibles

Dans certaines situations bien précises, vous êtes en droit d’exiger le remboursement de vos achats auprès de votre banque. Vous disposez alors de 13 mois pour faire votre demande par courrier. Toutefois, il est conseillé de faire sa réclamation le plus tôt possible afin d’éviter toute tentative d’opposition de la banque.  En effet, l’organisme bancaire peut vous accuser de négligences.

A savoir, pour exiger un remboursement, il n’est pas nécessaire d’avoir souscrit une assurance spécifique.

Vol, abus de confiance ou escroquerie

Votre banque doit vous rembourser votre paiement par carte bancaire si vous avez donné l’accord pour règlement sans connaissance du montant exact, si le montant en question se révèle démesuré par rapport à vos habitudes de consommation, et si vous êtes en mesure de prouver que vous avez été victime d’un vol, abus de confiance ou escroquerie.

Redressement ou liquidation judiciaire du commerçant

En cas de litige commercial (le commerçant vous a fait défaut, par exemple), la banque n’est pas dans l’obligation de procéder au remboursement de votre commande. Cependant, si la société destinataire du paiement se trouve en situation de redressement ou liquidation judiciaire, le paiement sera annulé après demande du consommateur.

 Fraude

 L’ordre de paiement a été donné par une autre personne que le titulaire de la carte, et sans autorisation ? Dans ce cas, le paiement par carte bleue est bloqué. Outre le vol de la carte, il peut s’agir d’une contrefaçon. Les informations relatives à l’ordre de paiement ont pu également être dérobées.

Comment faire annuler le paiement CB ?

Envoyez votre courrier à votre banque sous 13 mois maximum en précisant :

  • votre numéro de carte bleue ;
  • vos coordonnées complètes (nom, prénom, adresse) ;
  • votre numéro de compte courant lié à la carte bancaire ;
  • votre motif d’annulation du paiement.

La lettre doit être datée et signée à la main. Envoyez-la en courrier recommandé avec accusé de réception.

Surtout, ne faites jamais de fausse déclaration. Il s’agit d’un délit passible d’une amende.

Liste de toutes les transactions bancaires que vous êtres en droit de contester

  • Transactions non autorisées. Toute transaction qui n’a pas été effectuée ou autorisée par vous.
  • Transactions frauduleuses. Une transaction que vous croyez avoir été faite frauduleusement.
  • Incohérences. Les éléments de votre relevé qui ne correspondent pas aux montants indiqués sur votre reçu.
  • Des erreurs. Les opérations qui ont été imputées par erreur à votre compte plus d’une fois.
  • Remboursements. Remboursements ou crédits qui n’ont pas été traités ou qui ont été traités à tort comme des débits.
  • Annulations. Frais pour une réservation que vous avez faite mais que vous avez annulée pendant la période d’annulation.
  • Paiements automatiques annulés. Un paiement automatique annulé qui est toujours débité malgré votre annulation .
  • Marchandises défectueuses ou défectueuses. Les marchandises que vous avez payées mais que vous n’avez pas reçues, qui ont été livrées mais ne sont pas telles qu’elles ont été décrites ou qui vous sont arrivées défectueuses ou abimés.
  • Erreurs au guichet automatique. Un retrait au guichet automatique qui a distribué le montant d’argent incorrect.

Que dois-je vérifier avant de contester une transaction ?

Premièrement, veuillez vous assurer que l’accusation en question est bien une erreur en suivant ces étapes :

  • Vérifiez tous vos reçus et relevés de transactions pour la période en question, en portant une attention particulière aux articles du même commerçant ou de la même institution financière. Essayez de rapprocher les montants totaux au cours de la période, en gardant à l’esprit que certaines opérations peuvent ne pas être traitées le même jour.
  • Voyez si vous pouvez relier l’achat à quelque chose d’autre que vous avez acheté au cours de la même période, étant donné que certains commerçants peuvent avoir des noms de facturation différents de leurs noms commerciaux.
  • Si vous avez un titulaire de carte supplémentaire, assurez-vous que l’achat n’a pas été fait par votre conjoint(e) par exemple.
  • Si c’est le montant qui ne correspond pas, vérifiez si un taux de change, des frais de transaction internationale ou d’autres frais supplémentaires ont été appliqués par le commerçant.
  • Si la transaction portait sur un paiement automatique ou un prélèvement automatique qui, selon vous, a été annulé, communiquez avec le commerçant pour obtenir des précisions. Certains contrats précisent des dates limites pour l’annulation des paiements automatiques, ce qui rend les frais légitimes si votre avis d’annulation a été donné après cette date.

Si vous n’arrivez toujours pas à résoudre le problème après avoir fait tout ce qui précède, communiquez immédiatement avec votre banque pour ouvrir une enquête.