Qu’est-ce qu’une banque d’affaires ?

Banque D Affaires

Pour les néophytes, il n’est pas facile de discerner les différentes compétences des établissements bancaires. En tant que particulier, vous pouvez souscrire un emprunt dans une banque traditionnelle. En revanche, cela se révèle impossible dans une banque d’affaires. Découvrez les diverses missions de ce type d’établissements et les métiers qui y sont représentés. Nous vous indiquons également les différences notables entre banque d’affaires et banque d’investissement afin de vous y retrouver plus facilement.

Qu’est-ce qu’une banque d’affaires ?

Le fonctionnement d’une banque d’affaires

Contrairement aux établissements bancaires classiques ou aux banques de détail, les banques d’affaires ne prêtent pas d’argent aux particuliers ni aux entreprises, et elles ne gèrent pas non plus leurs épargnes. Inutile donc d’aller voir une banque d’affaires pour souscrire un crédit à la consommation.

Les banques d’affaires interviennent auprès des grandes entreprises industrielles et commerciales, d’un point de vue financier et stratégique, et notamment lorsqu’elles souhaitent se financer auprès des marchés. Elles jouent un rôle d’intermédiaire dans les opérations financières. Leur principale mission consiste à faire circuler l’argent.

Le modèle économique d’une banque d’affaire

Pour se rémunérer, les banques d’affaires facturent leurs clients en prélevant des commissions sur les services rendus. Il s’agit de leurs seules ressources.

Elles n’ont pas besoin de fonds propres importants. Lorsque les banques d’affaires veulent des capitaux, elles se refinancent sur le marché interbancaire. L’autre solution consiste à se faire prêter de l’argent par d’autres banques. En outre, elles suivent les règles de la banque centrale.

Exemples de banques d’affaires

Parmi les principales banques d’affaires dans le monde, citons les américaines J.P Morgan & Co., Goldman Sachs et Morgan Stanley. Il y aussi la franco-américaine Bryan, Garnier & Co.

Enfin, en France, les banques d’affaires sont représentées par la Société Générale CIB, le Crédit Agricole CIB, BNP Paribas CIB, Rothschild & Cie.

Les missions d’une banque d’affaires

Les principales activités d’une banque d’affaires consistent à :

  • apporter un conseil financier ;
  • effectuer des montages de dossier concernant l’introduction en bourse ;
  • réaliser de l’intermédiation ;
  • gérer les augmentations de capital ;
  • exécuter des opérations de haut de bilan ;
  • proposer une activité d’ingénierie financière ;
  • gérer les émissions de dette ;
  • monter des opérations de fusion-acquisition.

Dans le détail, ces établissements peuvent donc introduire en bourse les entreprises (OPE, OPA…), ou faire augmenter le capital ou les levées de dette. Ils assistent également les entreprises dans leurs fusions et acquisitions (rachat d’une entreprise par une autre).

D’autre part, les banques d’affaires identifient des cibles, des partenaires ou bien des repreneurs, puis elles accompagnent les entreprises dans la négociation des conditions et des prix de ces opérations. Elles les aident aussi à financer leur réalisation, au besoin. A noter qu’une banque d’affaire peut aussi apporter ses conseils aux clients en termes de placements de trésorerie ou gestion des risques de changes et de taux.

Enfin, il ne faut pas confondre banque d’affaires et banque d’investissement car cette dernière pratique des activités sur les marchés de capitaux (trading, placement de titres…) pour le compte d’institutions qui souhaitent investir ou de particuliers fortunés.

A savoir : il existe des établissements qui exercent à la fois des activités de banque d’affaire et d’investissement, lorsqu’elles ont plusieurs départements ou filiales.

Les principaux clients d’une banque d’affaires

Les banques d’affaires ont plusieurs types de clients :

  • les grandes entreprises industrielles et commerciales ;

les investisseurs institutionnels ;

  • les gestionnaires de fonds ;
  • les Etats ;
  • les privatisations.

Les métiers représentés dans une banque d’affaires

Dans une banque d’affaires, on trouve un certain nombre de professionnels :

  • gestionnaire financier ;
  • chargé de clientèle entreprises ;
  • gestionnaire de back office ;
  • spécialiste des opérations bancaires ;
  • analyste risques.

On distingue deux équipes au sein d’une banque d’affaires :

  • la première, l’équipe de fusions et acquisitions est chargé de conseiller les entreprises sur des opérations de fusions, d’acquisitions ou de cessions. Il s’agit d’un métier de conseil comportant une forte dimension stratégique. Ce pôle est souvent considéré comme la voie royale de la banque d’affaires car le banquier se trouve au cœur des décisions stratégiques des clients. Mais pour être réactif aux exigences de la clientèle, ce métier demande une très grande disponibilité à n’importe quel moment ;
  • la seconde équipe s’occupe de conseiller les clients sur des opérations d’introduction en bourse ou d’augmentation de capital. Les banquiers exercent une activité de conseil financier lié aux financements par émission d’actions. Le travail consiste surtout à effectuer un travail d’analyse du marché et de marketing auprès des investisseurs. Bien que cela requiert une grande disponibilité, celle-ci reste moindre en comparaison de la première équipe.

Enfin, pour devenir un banquier d’affaires, il convient d’obtenir un bac général, de préférence en série scientifique, puis de s’orienter vers un bac +2 à vocation commerciale (BTS Banque, par exemple). Il faut ensuite compléter son cursus par une licence professionnelle, puis un master universitaire spécialisé en banque et finance (niveau bac +5).

Les différences entre banque d’affaires et banque d’investissement

Il existe plusieurs manières de différencier banque d’affaires et banque d’investissement, à commencer par la nature des missions effectuées. Une banque d’affaires intervient uniquement auprès des entreprises en termes financier pendant que la banque d’investissement a ses activités tournées vers les marchés (vente d’actions, d’obligations, levées de fonds…). Cependant, les deux banques peuvent tout à fait travailler ensemble. Par ailleurs, travailler en banque d’affaires demande plutôt des compétences analytiques et en banque d’investissement il vaut mieux posséder des compétences mathématiques.

Par ailleurs, on distingue des différences en matière de gestion du temps. Les banques d’affaires traitent des opérations sur le long terme nécessitant de nombreuses présentations, des analyses poussées ainsi qu’un conseil général. Parfois, une fusion n’a pas lieu avant plusieurs années. A l’inverse, une banque d’investissement travaille sur des missions de courtes et moyennes durées. Des opérations peuvent ainsi avoir lieu en 24 heures.

Enfin, en termes de disponibilité, on constate des différences notables entre les deux types d’établissement. Vendeurs et traders partent généralement après la fermeture de la Bourse pendant que les analystes continuent de travailler jusque tard dans la nuit. Les week-ends ainsi que les jours fériés, ils se montrent également disponibles.