Comment faire pour emprunter à l’étranger ?

empruner de l'argent à l'étranger

Tout en résidant en France, vous pouvez solliciter une banque étrangère afin d’emprunter de l’argent. Financez l’achat de votre bien immobilier en obtenant un crédit ailleurs que dans l’Hexagone. Comment souscrire un prêt auto ou un crédit à la consommation en faisant appel à un organisme bancaire étranger ? On vous dit tout sur les démarches pour emprunter une somme d’argent dans une banque en dehors de la France. Découvrez également quels sont les risques à prendre en compte avant de démarcher les établissements étrangers.

Souscrire un crédit dans une banque étrangère

Sachez qu’en démarchant une banque étrangère, votre demande ne sera acceptée que sous conditions. La première chose à faire ? Ouvrir un compte bancaire dans l’établissement. Puis, produire certains documents tels que justificatifs de revenus. La banque voudra également connaître votre patrimoine. Avant de vous octroyer ou non un prêt bancaire, l’organisme s’assurera que vous êtes en capacité de rembourser.

D’autre part, en contractant un prêt immobilier dans une banque étrangère, vous devrez vous conformer à la législation française. Celle-ci exige une hypothèque sur le bien. Vous aurez dans l’obligation de faire appel à un notaire français.

La loi française impose également à la banque de faire mention de certaines clauses importantes sur le contrat de prêt. Le délai de rétractation, par exemple, devra être inscrit.

Pourquoi contracter un prêt dans une banque étrangère ?

Plusieurs cas de figure peuvent vous donner envie de solliciter une banque à l’étranger, européenne ou non.

Emprunter de l’argent à l’étranger est possible si vous êtes interdit bancaire en France. En effet, les fichiers recensant les interdits bancaires ne sont pas accessibles aux banques hors de l’Hexagone. Un bon moyen pour les fichés de concrétiser leur projet.

Les travailleurs frontaliers peuvent également faire appel à une banque étrangère. Dans leur cas, cela est même conseillé afin de se prémunir contre le risque de change. D’autre part, en travaillant dans le pays concerné, ils ont plus de chances de voir leur dossier accepté.

Emprunter de l’argent à l’étranger, ce qu’il faut prendre en compte

Avant de financer votre projet avec de l’argent issu d’une banque étrangère, il est indispensable d’en connaître les écueils.

En empruntant dans une autre devise que l’euro, vous êtes confronté à la fluctuation du taux de change. Cela peut vous amener dans une situation difficile. En effet, si les taux de change sont en augmentation, vos échéances s’accroîtront de manière considérable. Afin d’éviter toutes mauvaises surprises, exigez une clause de réévaluation.

Faites aussi preuve de vigilance en ce qui concerne les commissions de  change. Si vous devez effectuer des virements mensuels depuis votre compte courant français, des frais et commissions de change peuvent s’appliquer.

Renseignez-vous aussi sur la législation en vigueur dans le pays concerné. Les clauses de remboursement anticipé peuvent varier d’un État à l’autre. Par exemple, en Allemagne, le remboursement anticipé n’est pas envisageable avant dix ans de prêt.

Enfin, si votre décision est prise, et que vous souhaitez vraiment emprunter à l’étranger, consultez préalablement le registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance. Vérifiez que l’établissement bancaire figure dans le registre et dispose donc d’une habilitation. Attention, cette démarche n’est valable que dans les pays de l’Union européenne. De préférence, faites votre demande à une grande banque. Et méfiez-vous des petites annonces de prêt étranger. Il s’agit souvent d’arnaques.

Comment faire pour emprunter à l’étranger ?
5 (100%) 2 votes