Venir à Brest en bus : les modalités

bus brest

La récente démocratisation des voyages à longue distance en bus permet une alternative très économique en comparaison des transports habituels tels que la voiture ou le train. Les réseaux de bus possèdent leur propre gare routière et Brest ne fait pas exception. Localisée au 2, place du 19eme Régiment d’Infanterie, la gare routière de Brest jouit d’une place stratégique par sa proximité avec le centre-ville et la gare ferroviaire. Cette agréable position dans la ville permet aux voyageurs de rejoindre immédiatement le centre s’ils le souhaitent.

Comment prendre ces bus ?

Plusieurs compagnies desservent la plupart des villes pourvu qu’elles possèdent une gare routière. En France, depuis 2009, la SNCF propose son réseau de bus Ouibus. Certainement la plus célèbre compagnie du pays, elle dessert 40 villes françaises ainsi que 11 villes européennes. Timide avant 2015, son réseau s’est ensuite considérablement accru.

Isilines, moins connue mais aussi compétitive, est une compagnie qui possède 29 lignes pour desservir 128 gares principalement françaises. Active depuis 2015, elle a été une actrice éminente dans le développement du réseau d’autocar interurbain. En ayant prit connaissance de ces deux compagnies, il est ensuite préférable de trouver un comparateur de prix sur Google afin de choisir la compagnie la plus économique selon votre voyage. Lorsque le ticket est acheté, vous devez vous rendre à l’heure et à la date choisie sur le quai de la gare routière, puis présenter votre ticket et parfois également votre carte d’identité afin de pouvoir monter dans le bus.

Il est néanmoins peu probable qu’une ligne desservent deux gares trop éloignées, surtout dans le cas de Brest qui n’est pas une grande métropole. Cela ne signifie pas que le trajet en bus est impossible, il suffit simplement d’effectuer une correspondance . Si vous partez de l’étranger ou du sud de la France, l’idéal est de prendre un ticket entre votre gare et Paris puis entre Paris et Brest. FlixBus dessert 450 gares dans 18 pays européens depuis 2013. Elle peut s’avérer être la plus économique dans les voyages à très longue distance qui incluent des correspondances. Par ailleurs, rien n’interdit de réserver dans plusieurs compagnies différentes pour un même voyage, mais il faut cependant prendre garde de ne pas commettre une erreur lors de la correspondance dans une métropole car plusieurs gares existent dans la ville et chacune est desservie.

Lire aussi : Comment venir en train à Brest ?

De gros avantages pour de maigres inconvénients

L’inconvénient du trajet en bus réside dans le temps de trajet particulièrement long. À raison d’un trajet d’environ 10 heures entre Paris et Brest, le bus est plus lent que la voiture et le train. Cependant, il est aussi beaucoup moins cher.

Voici les prix estimés à partir d’une réservation de deux à trois semaines en direction de Brest :

  • En partant de Quimper, rejoindre Brest coûtera 5 euros.
  • Depuis Rennes, le trajet reviendra entre 8 et 12 euros tandis qu’un ticket de train coûtera 25 euros.
  • Depuis Paris, vous ne débourserez que 19 euros là où vous auriez payez 40 euros en train.

Les trajets incluant des correspondances sont nécessairement plus cher mais aussi proportionnellement économiques en comparaison du train :

  • De Marseille à Brest en passant par Paris, les tickets de bus coûtent 29 et 19 euros pour un total de 48 euros. Concernant le train, il coûte 50 puis 40 euros pour un total de 90 euros.
  • En partant de Berlin et en passant par Paris, enfin, vous payerez 37 euros puis 19 euros pour un total de 46 euros en bus tandis que le prix des tickets de train est à 70 euros et 40 euros pour un total de 110 euros.

Ainsi, venir à Brest en bus est une alternative simple et économique, favorable au profil des étudiants ou des personnes peu pressées, qui sauront comment se déplacer sur place sans véhicule personnel.