Comment fonctionne une voiture hybride ?

voiture hybride

De plus en plus de constructeurs automobiles proposent leur voiture hybride. Ce mode de fonctionnement permet de réduire les émissions de CO2, ce qui représente un bon point pour l’environnement. Mais en quoi le fonctionnement d’une voiture hybride diffère t-il d’un véhicule classique essence ou diesel et d’une voiture électrique ? Découvrez toutes les spécificités de ce type d’auto, ses atouts comme ses inconvénients. Et informez-vous également sur la voiture hybride rechargeable. Tout ce qu’il faut savoir sur « comment fonctionne une voiture hybride ».

Fonctionnement d'une voiture hybride : le principe

Deux moteurs

D’abord, la première particularité d’une voiture hybride classique, c’est de posséder deux moteurs : un moteur thermique principal (appelé aussi à combustion interne) et un moteur secondaire électrique. Le premier moteur entraine généralement les roues pendant que le moteur électrique sert à déplacer le véhicule à basse vitesse. Il permet aussi d’assister les accélérations à vitesse plus élevée.

La consommation de carburant

Ensuite, une voiture hybride classique a la spécificité de ne pas consommer de carburant en-dessous de 30 à 50 km/h. Par exemple, dans un embouteillage, dans une zone limitée à 30 km/h ou lors d’une manœuvre dans un parking, le moteur thermique n’est plus alimenté en carburant. Les roues sont entraînées grâce au moteur électrique.

Une batterie électrique

D’autre part, la voiture hybride possède une batterie de petite capacité. Elle peut se trouver sous le plancher ou sous la banquette arrière, ou sous une partie du coffre. Cette batterie fournit l’électricité nécessaire au fonctionnement de la voiture.

Elle se recharge pendant les phases de freinage et de décélération via le procédé de l’inertie. Ainsi, le moteur électrique fonctionne tel un générateur. En tournant dans le vide, il produit de l’électricité, laquelle est stockée.

A savoir : la plupart des voitures hybrides classiques possèdent un moteur thermique et un moteur électrique entrainant un même axe. Cependant, quelques véhicules hybrides sont équipés de moteurs électriques indépendants à l’arrière et d’un moteur thermique à l’avant.

Les avantages d’une voiture hybride

La voiture hybride classique possède plusieurs avantages par rapport à un véhicule ordinaire (diesel, essence ou électrique à 100%) :

  • réduction de la consommation de carburant ;
  • utilisation de l’énergie cinétique des freinages et décélérations ;
  • confort de conduite en ville lorsque la vitesse est basse (silence, facilité des manœuvres, propulsion fluide) ;
  • pas besoin de recharge sur une prise comme une voiture électrique classique.

Les inconvénients de l’hybride

Même si une voiture hybride possède de nombreux atouts, elle a aussi quelques inconvénients :

  • à commencer par son prix. Celui-ci reste élevé par rapport à un modèle thermique classique (un surcoût de l’ordre de 5000 euros environ) ;
  • la batterie a peu de capacité. Cela rend donc la conduite 100% électrique impossible sur plus de 10 kilomètres à plus de 50 km/h ;
  • sur autoroutes et à vitesse élevée, le moteur électrique n’est pas opérant. Il constitue un surpoids entrainant une légère surconsommation de carburant ;
  • et depuis 2017, la voiture hybride ne bénéficie plus du bonus écologique comme la voiture entièrement électrique.

Comment une voiture hybride répond aux commandes ?

Comment fonctionne une voiture hybride pour répondre aux commandes ? Cette question, vous vous la posez sûrement si vous avez l’intention d’acheter une voiture hybride classique. Voici les principaux éléments de réponse.

En ville

D’abord, quand vous roulez à moins de 40 km/h, en ville par exemple, seul le moteur électrique suffit. Mais à condition d’avoir assez d’électricité dans la batterie pour assurer le déplacement.

Si jamais la charge de la batterie baisse, c’est le moteur thermique qui prend le relai. Pendant ce temps, la batterie se recharge.

En cas d’accélération ou de montée en pente raide

Si vous avez besoin d’accélérer fortement ou de monter en pente raide, les deux moteurs travaillent ensemble.

En cas de décélération et de freinage

Vous décélérez et freinez ? Dans ce cas, le moteur à essence ne fonctionne plus. Seul le moteur thermique travaille.

En vitesse élevée dit de croisière

Lorsque vous êtes en vitesse de croisière, donc élevée, c’est le moteur thermique qui assure le plus gros du travail. Le moteur électrique, lui, n’est là que pour soulager le moteur thermique.

En cas d’arrêt de la voiture

Enfin, quand vous stoppez la voiture, les deux moteurs s’éteignent afin de faire une économie de carburant. Et au démarrage, le moteur électrique se remet en marche, de manière silencieuse.

Plusieurs niveaux d’hybridation

Sur le marché de l’automobile, les constructeurs proposent différents niveaux d’hybridation :

  • la microhybridation permet de prendre le relai du moteur thermique pour assurer l’alimentation des périphériques électriques. Ce système est largement utilisé par les constructeurs, et notamment BMW ;
  • l’hybridation légère ou semi hybride repose sur une batterie de plusieurs centaines de wattheures. Sur des trajets urbains, cela permet de faire des économies de l’ordre de 10 à 30 % ;
  • l’hybridation complète permet à la voiture de fonctionner à partir de sa seule réserve d’énergie stockée. L’économie peut aller jusqu’à 50% ;
  • les hybrides rechargeables peuvent rouler plusieurs dizaines de kilomètres grâce au moteur électrique.

Qu’est-ce qu’une voiture hybride rechargeable ?

Il y a la voiture hybride classique et la voiture hybride rechargeable. Contrairement à la première, la seconde permet de recharger la batterie en la branchant sur le secteur.

Mais, cela n’est pas la seule différence. Dans le cas d’une voiture hybride rechargeable, les batteries sont plus lourdes et volumineuses. Par conséquent, elles stockent davantage d’électricité. Et elles assurent une propulsion tout électrique sur au moins 30 à 40 km.

D’autre part, avec l’hybride classique, la propulsion électrique, sans recours au moteur thermique, ne dépasse pas plus de 4 km. Le moteur électrique n’est là que pour soulager le moteur thermique, qui fait l’essentiel du travail. En revanche, l’hybride rechargeable représente une transition vers la voiture électrique à 100%.

A savoir : au-delà des voitures hybrides rechargeables ou non, il existe d’autres concepts de voitures hybrides. Parmi eux, la voiture range extender. Un petit moteur thermique augmente l’autonomie du véhicule, essentiellement électrique. Il faut alors recharger régulièrement la batterie.

Emilie Cartier
Rédactrice web freelance, Émilie se passionne pour les sujets du quotidien (santé, finance...) et les astuces qui facilitent la vie de tous les jours. Elle aime écrire des publications utiles et informatives, une activité à laquelle elle peut se livrer grâce à Expertpublic.