Quelle couleur pour une chambre à coucher ?

Couleur Chambre

Dans une maison, il y a des travaux de rénovation qui ne nécessitent pas l’intervention d’un professionnel. A condition d’être un peu bricoleur, n’importe qui peut changer la peinture dans une pièce. Mais au-delà du côté pratique du chantier, il y a aussi toute une réflexion à mener sur le choix de la couleur.

Dans une chambre à coucher, toutes les teintes ne conviennent pas. En effet, certaines sont plus adaptées que d’autres pour le repos. Alors, quelle couleur dans une chambre à coucher ? Suivez nos conseils déco pour trouver le sommeil, agrandir une pièce ou l’éclaircir. Et découvrez également quelles sont les couleurs les plus adaptées dans une chambre mansardée.

Quelle couleur pour une chambre à coucher afin de trouver le sommeil ?

D’abord, dans une chambre à coucher, il est recommandé d’opter pour des teintes douces et apaisantes. Dans cette optique, il vaut mieux délaisser des nuances dynamiques et stimulantes comme l’orange ou le rouge. A l’inverse, des couleurs neutres comme le gris, le beige, le taupe ou l’écru sont tout indiquées.

Ensuite, il y a deux teintes en particulier qui sont réputées pour conférer de la sérénité et du bien-être dans un espace nuit. Il s’agit du bleu (pastel, foncé, indigo, canard…) ainsi que du vert (sauge, forêt…).

Quelle peinture dans une petite chambre ?

Si votre chambre à coucher possède une faible superficie, il vaut mieux opter pour un choix de peinture en conséquence.

Ecartez les tons trop foncés qui donnent une impression de confinement. En revanche, privilégiez les couleurs claires qui conviennent à tous les espaces. Parmi elles, le taupe, le gris, le blanc, l’écru, le lilas, le rose pastel…

En plus, si vous choisissez de peindre un pan de mur, ces nuances conviennent avec la technique du 3+1. En outre, en association avec du blanc, ces coloris permettent d’agrandir visuellement l’espace.

Quelle couleur dans une chambre sombre ?

Dans le cas d’une chambre à coucher qui manque de lumière naturelle, le choix de la peinture doit être réfléchi. Si la pièce est desservie par un couloir, l’astuce consiste à peindre le corridor dans une couleur foncée. Cela permettra d’apporter de la luminosité à votre chambre sombre en donnant l’impression qu’elle est claire. Il s’agit alors de jouer sur les contrastes pour que l’illusion soit parfaite.

Ensuite, à la question « quelle couleur dans une chambre à coucher trop sombre », vous pouvez tout à fait y répondre avec un total look blanc. Cependant, vous risquez de rendre la pièce aseptisée, avec une impression « couloir d’hôpital ».

Enfin, pour donner une impression de clarté, il est de bon ton d’opter pour des teintes pastel (bleu, rose…) dans un esprit scandinave, par exemple.

Quel vert adopter pour une chambre à coucher ?

Le vert, au même titre que le bleu, est une teinte particulièrement adaptée pour une chambre à coucher. En effet, la nuance apaise. Elle est donc parfaite pour se relaxer et trouver le sommeil.

D’autre part, le vert est un ton intéressant en décoration intérieure puisqu’il peut prendre diverses palettes. Il n’existe pas qu’une seule couleur pour une chambre à coucher. En fonction de vos envies et de vos goûts, vous pouvez tout à fait opter pour une nuance particulière de vert.

Tendance, le vert sauge trouvera sa place sur les murs d’une chambre à coucher, que ce soit en total look ou sur un seul pan. Dans tous les cas, le coloris apportera de la douceur et de la sérénité à l’espace nuit, tout en lui donnant du cachet.

Ainsi, le vert sauge peut prendre la forme d’un camaïeu pour jouer avec l’ambiance tropicale (urban jungle). Cependant, pour que la pièce continue de respirer, nuancez l’ambiance avec des touches claires (linge de lit en lin, par exemple).

Le vert s’associe également avec d’autres coloris tels que le bleu gris foncé, le blanc ou le rose pâle. Cela rend facile la déclinaison de la déco wabi-sabi, à condition de marier l’ensemble avec des matériaux bruts comme le bois. Parfait dans un style épuré. Quant au mariage du vert avec le rose pâle, il contribue à donner à la pièce une ambiance romantique, un peu « fleur des champs ».

Quelle couleur pour une chambre mansardée ?

Avant de répondre à la question « quelle couleur pour une chambre à coucher », il faut étudier l’architecture de la pièce. Dans une chambre mansardée, il s’avère nécessaire de prendre en compte l’espace ainsi que la place occupée par le style architectural (poutre, par exemple). Le choix de la peinture va dépendre aussi du style d’ouverture. La chambre mansardée bénéficie-t-elle de grandes fenêtres ou d’une simple ouverture par le toit style velux ?

Peindre une chambre mansardée peut alors sembler compliqué pour ceux qui ne connaissent rien en décoration intérieure. Effectivement, dans le cas d’une pièce sous les toits, la décoration des murs dépend de plusieurs facteurs déjà évoqués.

La première solution consiste à peindre le mur du fond, là où le lit trouvera logiquement sa place, dans une couleur plus sombre que le reste de la pièce. Optez par exemple pour du parme ou du vert foncé.

Et à l’inverse, la deuxième solution, c’est d’adoucir la pièce en la repeignant intégralement dans une couleur douce et apaisante. Il suffit alors de repeindre la chambre à coucher entièrement dans des tons pastel, blancs…

Et pour rendre la chambre mansardée la plus spacieuse possible, l’idée consiste à peindre les éléments architecturaux dans la même teinte. Les poutres peintes en blanc apporteront alors de la contemporanéité à l’ensemble, tout en mettant l’architecture du lieu en valeur.

Faut-il peindre un seul pan de mur dans une chambre ?

Il s’agit d’une grande tendance déco, de peindre un pan de mur d’une autre couleur que le reste de la pièce.

D’abord, il convient de savoir qu’il est préférable de peindre une chambre à coucher en deux couleurs maximum pour éviter le bariolage et la faute de goût. Avec la règle du 3+1, l’ensemble reste harmonieux. Ce précepte consiste à peindre un pan de mur dans une couleur et les trois autres murs dans une teinte plus claire.

Cependant, il reste tout à fait envisageable de repeindre une chambre à coucher de la même couleur, dans son entièreté. Si vous avez un coin bureau ou dressing, vous pouvez également délimiter l’espace avec un autre coloris.

Enfin, la règle 80 % d’une couleur, 15 % d’une autre et 5% d’une dernière couleur reste applicable, à condition de savoir marier les teintes entre elles. D’ailleurs, ce précepte ne s’applique pas seulement au revêtement mural, mais à la décoration intérieure en général.