Estimation d’un bien immobilier : comment procéder ?

estimation d'un bien immobilier

Besoin de fixer le prix de vente de votre maison ? Grâce à nos conseils pratiques, évaluez tout seul le prix de votre bien immobilier. Des professionnels de l’immobilier peuvent également estimer votre habitation. On vous dit sur la procédure à suivre et les différentes démarches. Découvrez également les erreurs à éviter lorsque l’on veut vendre sa maison facilement.

Pour quelles raisons estimer le prix d’un bien immobilier ?

En dehors d’une vente immobilière, vous pouvez être amené à évaluer le prix de votre maison ou appartement. Il existe au moins trois situations dans lesquelles il est impératif de connaître le prix de votre bien : lors de démarches fiscales telles qu’une succession ou donation, en cas de divorce ou de rachat de crédit.

Démarches fiscales

Dans le cas d’une démarche fiscale, n’ayez pas l’idée de sous-évaluer votre bien immobilier afin de payer moins d’impôts. L’administration fiscale se réserve le droit de rectifier le prix après comparaison de votre bien avec des produits similaires sur le marché. Pour procéder à ce genre d’opération, le Fisc dispose d’une base de données.

Divorce

Lors d’un divorce par consentement mutuel, les biens doivent être partagés. Lorsque le patrimoine immobilier se compose de plusieurs biens (maison, appartement, terrain…), chacun des deux parties doit se mettre d’accord sur la valeur afin de procéder au partage. L’intervention d’un expert en immobilier permet l’estimation précise des biens immobiliers. Cela facilite le travail du juge ou du notaire mandaté.

Rachat de crédit

Si vous optez pour un rachat de crédit, sachez que les banques apprécient d’avoir une estimation la plus précise possible de votre patrimoine immobilier. L’établissement bancaire peut procéder à l’évaluation du bien en interne ou s’offrir les services d’un expert en immobilier travaillant de manière indépendante.

Critères d’estimation d’un bien immobilier

Pour vous faire une première idée du prix de votre maison ou appartement, fixez le montant de manière objective. Pour cela, basez-vous sur des critères d’estimation. Pour trouver un acquéreur rapidement, selon le site les-masure.fr il est important de ne pas être en décalage avec le marché.

Les principaux critères d’évaluation du prix sont :

  • la situation géographique du bien : l’emplacement, la ville et la proximité avec les commerces et services. Le logement est-il situé près d’une école, des transports en commun ? Une habitation bien située se révèle toujours plus recherchée qu’un autre type de bien. D’un quartier à un autre, les prix sont très variables.
  • le dynamisme du quartier. Si le quartier semble déserté, cela aura un impact négatif sur le prix de vente de votre bien. En revanche, si des aménagements urbains sont prévus, tels que la construction d’espaces verts, cela jouera en votre faveur.
  • la situation économique de la commune. Un taux de chômage élevé n’encourage pas à l’implantation.
  • le bien immobilier en lui-même. Le futur acquéreur sera sensible à son état général (travaux à prévoir ou non), à sa situation (appartement en rez-de-chaussée ou à l’étage, côté rue ou jardin, présence d’ascenseur…), sa superficie, son agencement ainsi que son orientation (vue, ensoleillement…).
  • dans le cas d’un appartement, l’état de l’immeuble s’avère aussi très important. Si la façade présente des fissures, cela ne rassurera pas les potentiels acheteurs.
  • les charges de copropriétés. En cas de charges élevées, l’acquéreur vous réclamera probablement un geste. Fixez le prix de votre bien immobilier en conséquence.
  • les performances énergétiques ont une incidence sur le prix, depuis leur arrivée en 2011. Une bonne étiquette énergique pousse une estimation à la hausse.

Une bonne connaissance du marché immobilier

Pour vendre votre bien immobilier à son juste prix, il s’avère indispensable de prendre le pouls du marché. Comme un expert en immobilier, comparez votre bien avec des produits similaires sur les sites de petites annonces. Consultez plusieurs dizaines d’offres afin de positionner votre maison ou appartement. Ces recherches vous permettront également de vous rendre compte de la demande.

Pour vous accompagner dans vos démarches, il existe des sites avec des indices de prix immobiliers. Ils mettent également à disposition des outils d’estimation en ligne. Certes, il ne s’agit pas d’indicateurs très précis, mais ils serviront de base avant de faire appel à un professionnel de l’immobilier. Parmi les sites existants, il y a barometre.immobilier.notaires.fr ou meilleursagents.com.

Faire expertiser sa maison par un professionnel

Il est conseillé de faire estimer son bien immobilier par au moins trois professionnels différents. Vous pouvez faire appel à un agent immobilier, à un notaire ou bien à un expert immobilier.

Pour fixer le prix de vente de votre bien, le professionnel doit se rendre sur place pour constater par lui-même son état général et sa superficie. Méfiez-vous des estimations à la hausse. Certaines agences immobilières rémunèrent en fonction du nombre de mandats.

Les notaires, eux, s’appuient sur leur base de données pour évaluer un bien. Ils sont qualifiés pour estimer tous les biens immobiliers.

L’expert immobilier doit répondre à certains critères pour être en capacité d’expertiser votre logement. Il doit avoir suivi une formation spécifique ou détenir une expérience en évaluation immobilière supérieure à quatre ans. Il doit également respecter les règles déontologiques ainsi que les grands principes d’évaluation.

Faire appel à un professionnel a un coût. Les experts immobiliers pratiquent des tarifs libres.

Estimation d’un bien immobilier : comment procéder ?
5 (100%) 1 vote